Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 17:04

Vous vous en êtes certainement rendus compte, mais cela fait plus d'un an que je n'ai pas blogué. Que je n'ai pas blogué à l'Ombre des Murmures... Car si je ne blogue plus ici, vous pouvez désormais me retrouver sur Les Filles Electriques.

 

cropped-lfe13.png

 

En effet, j'écris maintenant en compagnie d'Esther et Lucile, sur ce blog collaboratif créé par cette dernière. Nous y racontons nos vies, nos coups de coeur, nos coups de gueules. Trois mamans dans le vent, trois femmes actives, trois visions différentes et le même amour pour la vie !

 

Lucile m'a offert une occasion de continuer à écrire, d'avoir une tribune sur laquelle m'exprimer de temps en temps, sans pour autant me sentir obligée de donner du contenu régulier. En effet, avec mon activité d'effeuilleuse new burlesque, qui a pris une ampleur considérable dans ma vie, je n'ai plus le temps de tenir un blog journalier. 

 

Vous pouvez toujours suivre ma vie quotidienne sur Twitter et Instagram, mais aussi mes aventures burlesques sur ma page Facebook ou encore sur mon site dédié.

 

En attendant, rendez-vous sur Les Filles Electriques !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Gallïane - dans Murmure du jour
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 19:56

Scandale-5604.JPGOn pourrait croire que je vais parler de Georges Marchais... et pourtant cet article ne traitera pas politique !

 

Je sais à quel point vous êtes déçus. Ne pleurez pas, un jour je vous parlerai de ce grand homme.

Mais aujourd'hui, je vais plutôt vous présenter la nouvelle collection de la marque de lingerie française Scandale.

 

D'après la marque, la promesse de cette nouvelle collection serait de redessiner en "S" la silhouette des femmes, en mettant en valeur les courbes au niveau du buste, de la taille et des hanches. Chaque pièce a été conçue pour flatter le corps et apporter un sentiment de confort et de bien-être tout au long de la journée.

 

P1270838

 

Pour porter régulièrement des gaines, je peux vous assurer que niveau confort et bien-être, ce type de lingerie dite "shapewear" est loin d'être aussi agréable qu'efficace.

Or, il s'avère en effet que la ligne Sirène est absolument confortable tout au long de la journée, pas de souffle coupé, pas d'impression de compression. Si ce n'est une petite allergie au silicone sur le soutien-gorge lorsque je l'ai porté la première fois, j'ai été conquise.

(N.B. : les petites bandes de silicone servent à tenir le soutien-gorge en mode sans bretelles. Vu que je suis allergique au silicone des bas auto-fixants, ça vient plutôt de moi plutôt que du produit lui-même.)

 

P1270849

 

Autre promesse de cet ensemble Scandale : les lignes aux contours parfaitement sculptés, au détails inspirés du passé, qui allient le plaisir des yeux à celui du toucher en associant un satin soyeux et brillant, un tulle confortable et une dentelle délicate. Et Dieu sait qu'il est difficile de trouver de la lingerie sculptante qui soit jolie, parce que bon Daxon et Damart ont beau être des spécialistes, je n'aime pas du tout l'effet mémère de leur lingerie.

 

P1270848

 

Et là, il faut bien l'avouer, cet ensemble soutien-gorge balconnet et culotte taille haute est juste sublime !

Sophistiqué et sensuel, on retrouve le charme glamour de la lingerie rétro aussi bien dans la coupe que dans les matières. Mon choix s'est porté sur le coloris Silver Grey, mais la ligne existe également en Black Couture ou Champagne Gold. 

 

P1270858 P1270852

 

Le petit détail sympa, c'est la signature de la marque cousue à des endroits plus ou moins dissimulés sur chaque pièce. Il faut dire aussi que le slogan est très bon ! 

 

P1270866

 

Outre le soutien-gorge balconnet, on trouve également un soutien-gorge dos plat invisible sous les vêtements, un caraco gainant pour la taille et le ventre, une jupe, une robe, un body, des culottes, le tout affinant et gainant... la gamme est très complète et on trouve forcément ce qui nous convient.

 

P1270874 P1270870

 

Et si je vous proposais de gagner à votre tour une parure

de la ligne Sirène de la marque Scandale ?

 

Je suis sûre que l'idée vous plait, mais il va falloir pour cela participer à un petit concours. Et vous savez comme j'aime vous mettre au défi dans mes concours... Vous êtes donc coridalement invitées à m'envoyer une photo de vous en culotte/soutien-gorge et me montrer à quel point vous avez besoin d'un nouvel ensemble !

La participante la plus convaincante d'après notre jury, composé de moi-même et de M. Murmures, gagnera la parure de son choix, 

 

Copie-de-SCANDALE.jpg

 

On envoie sa contribution à lesmurmures[at]gmail(.)com avant le 10 février prochain. Résultat du concours le 15.

 

Alors... scandaleuse ou pas ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 14:03

297852.jpgIl y a quelques années, je trouvais en supermarché des "sablés écossais" que je trouvais absolument délicieux.

Récemment, je suis allée chez Christine, dans son petit salon de thé "Oh My cup !" - rue Terrasse à Clermont-Ferrand - et outre avoir mangé une tourte au boeuf à la Guiness totalement délicieuse, j'ai dégusté son shortbread millionnaire qui n'est autre que ce fameux sablé écossais dont je raffole !

 

J'ai un peu cherché sur le net une recette pour réaliser moi-même ce gâteau et j'ai fini par en trouver plusieurs et en mixant les recettes, j'ai réussi à réaliser LE shortbread millionnaire maison !

 

Alors tout d'abord, je vous conseille grandement d'acheter au préalable un cadre à pâtisserie, parce que sans, franchement, c'est super chaud pour obtenir de jolis carrés bien géométriques et le résultat ressemble plutôt à rien, comme mon premier coup d'essai :

 

Cuisine 4739 Cuisine-4741.JPG 

Oui, c'est pas terrible niveau présentation.

Le toffee a coulé et au découpage, c'était une catastrophe !

 

Vous trouverez des cadres à pâtisserie chez Zodio. Il y en a des simples, forme carrée ou rectangulaire pour 5 euros environ, mais je vous conseille vivement d'acheter le cadre réglable pour 13 euros, beaucoup plus pratique pour adapter à la quantité que vous voulez faire.

 

Donc, revenons-en à notre gâteau ultra calorique. Ah ça, il mérite bien son nom de millionnaire, vu la quantité de beurre et de sucre qu'il y a dedans, rien qu'en le regardant, vous prenez 5 kilos !

 

Ingrédients :

  • Pour le biscuit shortbread :
  • 120 g de beurre pommade
  • 60 g de sucre extra fin
  • 180 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • Pour le caramel (toffee) :
  • 120 g de beurre
  • 120 g de sucre
  • 300 g de lait concentré sucré
  • 2 cuillères à soupe de sirop d'érable (ou du miel)
  • Pour le nappage au chocolat :
  • 200 g de chocolat noir ou au lait

 

Le biscuit :
Préchauffer le four à 180°C (th.6).
Mélanger le beurre et le sucre de façon à obtenir une crème. Ajouter la farine et la levure. Mélanger de nouveau et faire une boule. La texture paraît très légère et très fine. 
Poser la pâte sur du papier cuisson sur une plaque de cuisson en faisant en sorte que l’épaisseur du biscuit soit d’1 centimètre environ. Etaler la pâte au rouleau (Petite astuce : poser un film alimentaire dessus avant d'aplatir avec le rouleau, ça évite que la pâte ne colle au rouleau), puis poser le cadre à pâtisserie.

La cuisson du biscuit est de 20 min et le sablé doit avoir pris une jolie couleur doré.

Le toffee :
Mettre tous les ingrédients (beurre, sucre, lait concentré et sirop) dans une casserole sur feu doux, et tourner jusqu'à ce que tout soit fondu.  Ensuite, porter le mélange à ébullition tourner sans s'arrêter pour que ça n'accroche pas, pendant au moins 5 minutes. Le toffee est prêt quand il nappe la cuillère et qu'il se détacher facilement des parois de la casserole. 
Verser le mélange sur le sablé dans le cadre à pâtisserie.

Le nappage au chocolat :
Lorsque le toffee est bien figé, faire fondre le chocolat et le verser dessus. Étaler le chocolat sur toute la surface du gâteau avec une corne à pâtisserie et laisser refroidir le chocolat à température ambiante et une fois durci, mettre au frigo. 

Démouler et découper des petits carrés. 

 

Et le résultat donne ça :

 

Cuisine-4878.JPG Cuisine-4880.JPG

C'est tout de suite beaucoup mieux !

 

Sur ce, je vous laisse...

c'est l'heure de prendre quelques kilos du goûter ! 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Gallïane - dans La Cuisine de Galli
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 19:20

work_at_home_mom_do_t.jpgDepuis quelques mois, je mène une double vie très intense. Mon emploi du temps est digne d'une ministre en robe à fleurs et les 24h d'une journée ne me suffisent plus pour achever mes to do lists.

 

Une journée lambda commence environ vers les 7h du matin et se finit aux environs de minuit dans le meilleur des cas. Comme je tiens à mon minimum d'heures de sommeil pour arriver à tenir le coup, je suis souvent obligée de remettre au lendemain ce que je n'ai pas eu le temps de faire dans le temps imparti.

 

On démarre la journée par le lever des enfants, p'tit dej', lavage, habillage, brossage de cheveux et dents et maquillage pour maman. Vu la tronche, on fait appel à Marco, platrier-peintre pour le ravalement de façade express.

Après avoir déposé les enfants à l'école à 8h10, j'enquille mes 8h de boulot jusqu'à 17h15. J'effectue un remplacement depuis quelques temps, un boulot sympa dans ma branche de base, avec des collègues adorables et un chef plutôt cool. Ce n'est qu'un CDD, j'étais déjà venue y faire le même remplacement en avril et mai, et comme j'aime bien y travailler, j'apprécie que mon contrat soit renouvellé régulièrement.

 

Pendant la pause de midi, j'ai la chance de pouvoir rentrer chez moi parce que le bureau est juste en face (et quand je dis juste en face, c'est que j'ai juste à traverser la rue. Oui, je sais, les parisiens vont me maudire, c'est un truc de ouf !). Mais c'est pour mieux bosser sur mon autre vie "professionnelle".

 

Car oui, le burlesque fonctionne bien. Même si je n'en vis pas encore (et peut être jamais), les projets vont bon train. Après un été à faire des enterrements de vie de jeune fille et des shows pour des évènements privés, la saison a repris le 9 septembre avec mon premier cours de la rentrée. Et avec les cours, les bonnes nouvelles se sont enchaînées.

Tout d'abord, nous avons enfin un lieu pour nos ateliers à Clermont-Ferrand, dispo tous les dimanches, en échange d'un show une fois par mois. Pour notre association, ne pas avoir à louer de salle est un gros soulagement financier.

Puis, j'ai eu la confirmation de ma participation au Salon du Chocolat pour quatre jours d'effeuillage gourmand et chocolaté. J'aurai l'occasion de vous en reparler.

Enfin, Cerise Diva Champomy, une performeuse neo-burlesque parisienne viendra faire un workshop en novembre avec mes élèves. Je ne suis pas peu fière de cet évènement qui permettra aux filles de découvrir l'univers new burlesque d'une professionnelle.

Bref, les bonnes nouvelles s'enchaînent et le travail qui va avec...

 

Jac_Bowie_By_Alexia_Sinclair_for_Marie_Claire_Magazine_June.jpg

 

Et donc, lorsque j'ai fini mon boulot, après avoir été chercher les enfants à l'école, après avoir fait les devoirs, la douche, le repas, le coucher, les lessives... j'attaque ma 2ème journée de boulot. Entre l'organisation de défilés de lingerie rétro avec mon amie Christine du Boudoir Froufrou, la recherche de modèles pour porter ses produits, la conception de nouveaux numéros, la réalisation de mes costumes, les réunions de l'asso, la communication, etc... je ne suis pas couchée !

 

Mais non, je ne me plains pas. Au contraire, je partage avec vous ma joie, mon plaisir de mener de front une vie de famille, professionnelle et une passion qui prend de plus en plus son essor. Je suis fière de m'être lancée dans cette aventure risquée et de voir que mon projet tient la route et se concrétise petit à petit. Certes, parfois, c'est fatiguant autant de choses à faire dans une seule journée, mais c'est tellement vivifiant !

 

L'année 2013 sera vraiment très riche. Malgré l'absence de Monsieur deux soirs par semaine à cause mutation dans un collège à 100 bornes de chez nous (je compatis désormais auprès des mères célibataires), je suis au taquet pour gérer la maison, les enfants, mon travail rémunérateur et le burlesque.

 

Je reviendrai vous reparler des actualités de Whispers & Shadows, en attendant, je retourne m'occuper de la marmaille...

... et passer l'aspirateur, répondre à mes mails, laver le sol, faire un devis,

étendre la lessive, coudre des pressions sur un costume...


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 10:30

color-block 3382Il y a déjà un moment, j'ai reçu un très joli cadeau de Roger & Gallet pour fêter les 150 ans de la marque :

 

Une très joli trousse de voyage version week end en toile de Jouy contenant une huile sublime Bois d'Orange et un savon, des boites à savons en métal coloré, une huile embellissante Fleur d'Osmanthus et une eau de toilette Eau des Bienfaits.

 

 

Pour son anniversaire, la marque a su remettre la célèbre toile versaillaise au goût du jour avec des couleurs vives et acidulées reprenant les icônes parisiennes telles que la bouche de métro, la Tour Eiffel, l'Arc de Triomphe et autre Sacré Coeur et en les mêlant à ses célèbres flacons d'eau de toilette.

 

Ma petite trousse contenait un mini flacon d'huile sèche parfumée et tonifiante, senteur Bois d'Orange, et un savon assorti. Comme j'avais déjà cette huile, je l'ai offerte à ma maman qui l'a adoré ! Et puis moi maintenant, j'ai l'huile assortie à l'eau de toilette Fleur d'Osmanthus que j'avais déjà.

 

 color-block 3384 color-block 3387

Trouse WE Huile Sublime Bois d'Orange et son savon - Huile Embellissante Fleur d'Osmanthus et Eau des Bienfaits 

 

La marque Roger & Gallet a vraiment su se renouveller : ses fragrances à la fois originales et classiques rappellent souvent des souvenirs d'enfance. Elle a trouvé le moyen de séduire toutes les femmes... et même les hommes.

 

Car oui, Monsieur est totalement sous le charme de l'Eau des Bienfaits. Il m'a piqué mon flacon et se l'est octroyé. En effet, cette fragance très fraîche s'avère tout à fait mixte. Avec son parfum aux accents d’orange sanguine, de mandarine, de bergamote et de citron, à l’aloe vera et à l’extrait de kiwi - enrichie en ginseng dynamisant et en vitamine E anti-oxydante - elle possède des vertus hydratantes, qui laissent la peau et la barbe douce et délicieusement parfumée.

 

color-block 3392

 

Après des années infructueuses à tenter de trouver un parfum qui corresponde à la personnalité et au goût de Monsieur, il a suffit qu'il teste l'Eau des Bienfaits pour être totalement accro. Et moi aussi, parce que cette senteur lui va comme un gant...

 

...Et jamais sa barbe n'a été aussi soyeuse !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 20:09

Bullying-at-school-pic.jpgJe ne vous ferai pas l'affront d'un énième billet dans lequel je décrirai ma journée de rentrée, il me semble qu'elle a été la même pour tout parent ayant dû se charger de cette corvée.

Et on en a assez bouffé de la rentrée !


En revanche, je vous parlerais bien d'un phénomène que l'on retrouve partout, dans toutes les écoles, partout dans le monde : le harcèlement scolaire ou bullying en anglais.

 

En fin d'année scolaire, ma fille aînée s'était disputée avec ses copines, pour x ou y raisons dont je n'avais cure car j'estime qu'il s'agit de leurs problèmes d'enfants et qu'elles sont capables de régler leurs problèmes entre elles. Elle m'avait dit que les dernières semaines, les filles n'avaient pas été tendres avec elle, mais je m'étais dit qu'avec les grandes vacances, tout cela serait du passé à la rentrée. Après tout, rien de plus normal dans les relations sociales enfantines que de se disputer. Les "Jte cause, jte cause plus, t'es plus ma copine ! " sont monnaie courante dans les cours de récré et changent avec le sens du vent et la couleur de la casquette du capitaine.

A la fin des vacances, j'ai reçu un mail d'invitation d'anniversaire d'une des copines qui invitait tout le groupe. J'ai pensé que l'histoire était bel et bien oubliée. Sauf que c'était une erreur de destinataire et que nous n'aurions jamais dû le recevoir. Heureusement que je n'en avais pas parlé immédiatement à ma fille, sans quoi elle l'aurait mal vécu. 

J'espérais juste que les gamines ne parleraient pas de cette fête devant ma fille pour ne pas lui faire de la peine de ne pas avoir été invitée. Sauf qu'il n'en a pas été ainsi. Avant même la rentrée, ma grande angoissait à l'idée de retourner à l'école, de revoir ses "copines". Et ce qu'elle appréhendait s'est révélé exact : les copines étaient toujours liguées contre elle. Constatant que ce qui se passait traumatisait ma fille, j'ai discuté avec elle et je lui ai proposé de parler à ses copines.

 

bully7

 

Ce matin, j'ai donc pris le temps d'aller discuter avec le petit groupe de filles. Je ne les ai pas disputées, ni réprimandées. Je leur ai juste demandé leur version des faits, pourquoi elles ne parlaient plus à ma fille, ce qu'elle leur avait fait. Des histoires de gamines, de secrets révélés et de trahison, voilà ce qu'elles m'ont dit. Rien de plus normal à cet âge.

Cela dit, je leur ai quand même demandé si elles trouvaient normal d'être méchantes à cause de cette histoire. Qu'elles ne lui parle plus, je comprends, elles en ont le droit, mais pourquoi se moquer d'elle dès qu'elles en ont l'occasion, sur ses vêtements ou sa coiffure ou n'importe quoi. Pourquoi la pousser dans les couloirs et faire style "Oups ! J'ai pas fait exprès !"... Ça non, je ne l'accepte pas. Je sais bien que c'est l'émulation de groupe, le fait d'être 5 contre 1, que ça rend plus fort(e) mais je voulais qu'elles prennent conscience que leurs gestes n'étaient pas anodins.

J'ai continué à leur expliquer, toujours sans les fâcher, qu'on avait le droit d'être en colère contre une copine, de ne plus "l'aimer", de ne plus lui parler, mais que ça devait s'arrêter là. Je sais que ma fille est malheureuse du fait que ses amies ne lui parlent plus et d'avoir été exclue du groupe, mais qu'elles ne lui parlent plus est moins pire que d'être leur victime quotidienne.

Si deux des gamines ont baissé le nez comme si je les avais pris en flag, l'une d'elles m'a dit qu'elle était d'accord avec tout ça et m'a pris par le cou pour me faire un gros bisou avant que je ne parte. J'en ai conclu que je ne m'en étais pas trop mal sortie, que je ne m'y étais pas trop mal prise. Et ce soir, j'ai eu confirmation en trouvant cette même gamine assise à côté de ma fille en étude, en train de faire un dessin avec elle. La petite m'a dit : "Tu vois, j'ai réfléchi et oui, c'est bête. J'ai décidé de reparler à H."

 

bullying_issue77_530.jpg

 

On m'a demandé sur Twitter pourquoi je ne m'en étais pas remise à l'instit pour régler ce problème, histoire de ne pas stigmatiser ma fille et d'être vu comme la mère-dragon qui intervient au sein de l'école. Pour moi, c'est l'inverse, c'est le fait que les parents en parlent à l'instit qui stigmatise l'enfant, le fait que le prof intervienne, parfois devant la classe.

Je connais ces enfants depuis la maternelle, je les connais bien, elles sont toutes venues plusieurs fois à la maison, elles m'aiment bien. Je me suis dit que parler avec elles, sans les disputer, serait plus efficace que d'en parler soit aux parents, qui pourraient disputer leur progéniture, soit à l'enseignant, qui n'est souvent pas au fait des histoires de cours de récré.

Ai-je eu raison ou tort, je ne sais pas. Je n'ai pas la science infuse en matière d'éducation, je fais au feeling, comme je le sens. On verra dans les semaines à venir ce qu'il en sera...

 

Je me suis juste rappelée avoir vu un documentaire sur le harcèlement à l'école, ce que les anglophones appellent "bullying". Ce procédé est terrible pour les enfants, traumatisant, voire mortel dans certains cas extrêmes. J'avais été horrifiée par les techniques utilisées par des mômes parfois tout juste sortis de la maternelle pour faire souffrir leurs congénères.

Que ce soit du racket, du harcèlement moral ou des attaques physiques, la cruauté des enfants et des adolescents est totalement terrifiante. Et elle nous laisse nous poser beaucoup de questions :

Ces comportements sont-ils naturels genre loi du plus fort, sélection naturelle, etc ?

Sont-ils induits par l'éducation, l'environnement familial, la société ?

Quelle est la place et l'influence de la télé et des jeux vidéos dans ce type de comportement ?

 

Quoi qu'il en soit,  ce qui comptait, c'était de protéger mon enfant de la souffrance...

Insctinct naturel ou maternel, allez savoir ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 22:40

Ferme-3162.JPGParmi les activités proposées pendant notre séjour à la ferme Auvergne, nous avons visité l'exploitation d'Elodie, éleveuse d'ânesses.

 

Elodie, passionnée d'équidés, diplomée en équitation, s'est prise d'amour pour les ânes il y a quelques années et a décidé d'en faire son métier. Elle s'est installée sur la commune de Blot-l'église avec sa petite famille, ses deux chevaux et ses ânes.

 

Dans son asinerie, on trouve une dizaine d'ânes de diverses races : baudet du Poitou, âne du Cotentin, de Provence, etc...

 

Ferme-31

La Louloute entourée par Bourriquet et Bounty

 

Ferme-28

Gros câlin entre la Tornade et Bounty

 

Nous avons beaucoup apprécié écouter Elodie nous parler de sa passion, de sa vision de l'élevage des ânes, de son amour pour ses ânesses et de leurs ânons.  C'est une femme admirable et courageuse, une entrepreuneuse de talent qui mène vie professionnelle et vie de famille d'une main de maître.

 

Ferme-30

Elodie parle de son exploitation tandis que les enfants font connaissances

avec la population locale.

Ferme-26

 

Elodie a eu la merveilleuse idée de produire du savon avec le lait de ses ânesses. Produit de beauté connu depuis des millénaires, Cléopâtre elle-même prenait des bains au lait d'ânesse afin de préserver la jeunesse de son corps. 

Grâce au procédé ancestral de la saponification à froid, Elodie fabrique artisanalement ses savons qui sont composés de produits 100 % naturels : huiles végétales, beurre de karité, huiles essentielles, éléments minéraux ou végétaux (jus de légumes, argile, miel, épices, etc...). Tous ses savons sont bio, sans colorants artificiels, sans conservateurs, sans paraben ni huile de palme... autant dire que c'est le produit sain par excellence.

 

Ferme-40

Moule pour réaliser les barres de savons qui ensuite découpées à la main.

Ferme-43

 

Les vertus du lait d'ânesse, riche en vitamines A, B, C et E, tenseur naturel et régénérant pour la peau, m'ont totalement séduite. La Tornade et moi avons la peau très sèche, fragile et sensible et nous sommes toutes les deux sujettes à l'eczéma notamment en hiver, nous avons donc tenté l'expérience du calendula noisette. Et j'avoue être conquise depuis que nous l'utilisons : peau douce, hydratée, pas de plaques d'eczéma, pas d'allergie, pas de réactions... même sur le visage, je ne suis pas rouge après le lavage, chose rare.

 

Mais chez Elodie, outre la fabrication des savons, c'est avant-tout l'amour des animaux qui compte, c'est pourquoi nous avons eu le plaisir de nous occuper des ânes par une chouette séance de brossage !

 

Ferme-35

 

Enfants et mamans s'en sont donnés à coeur joie pour débarrasser nos amis de leur poils d'hiver et faire peau neuve. Et ils en avaient grandement besoin : les pauvres étaient pelés par endroit et touffus de l'autre. La petite coupe de printemps qu'on leur a fait les a bien rafraîchis !

 

Ferme-36

 

Et une fois tout beaux, tout propres, les enfants se sont amusés à promener les ânes dans le pré... pour finir par un petit tour à dos d'âne !

 

Ferme-33 Ferme-39

 

Quant à moi, je n'ai pas pu m'empêcher d'embrasser Bounty avant de partir, tellement il était séduisant avec ses longues oreilles et ses longs cils ! 

 

Ferme-32

 

Nous remercions chaleureusement Elodie pour son accueil et sa gentillesse. Nous aurons le plaisir de retourner la voir au mois d'août lors de la saison des naissances, pour voir les nouveaux petits ânons et racheter des savons tellement je suis conquise par ceux qui nous ont été offerts.

 

Ferme-44

Elodie et Corneille

 

Les Ânesses d'Elodie

La Faye - 63440 BLOT-L'EGLISE

Site - Facebook

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Gallïane - dans Voyages - Voyages
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 12:00

Ferme-67Il y a quelques semaines, Auvergne Tourisme a invité ma petite famille à passer un week end à la ferme dans notre jolie région. Après les quelques jours passés dans le Cantal pour l'Ascension, c'était avec un plaisir non dissimulé que nous avons accepté de découvrir une autre partie de l'Auvergne.

 

Nous sommes donc partis en compagnie de la famille de Chocolat Addict dans une ferme des Combrailles, là-bas, dans le grand nord auvergnat du Puy de Dôme.

 

Ferme-16

 

Nous avons été accueillis par Bernard, sosie non-officiel de Denis Brogniard, et son adorable femme Christine dans leurs Gites du Berger, sur leur exploitation située sur la commune de Saint Georges de Mons.

 

Ferme-18

 

Depuis la Bergerie, le panorama offre une superbe vue sur la campagne environnante, cadre idéal pour un séjour de repos dans un endroit original. Rien que la découverte du bain nordique au fond du jardin donnait déjà le ton...

 

Ferme-22 Ferme-17

 

Mieux encore, la rénovation des corps de ferme en magnifiques gîtes nous a émerveillé. Nous avons séjourné dans la grande bergerie, qui peut accueillir jusqu'à dix personnes, dans une déco à la fois rustique, sobre et originale. Nous avons particulièrement apprécié la cuisine, chaleureuse et conviviale. Chaque pièce est d'un bon goût exquis et mesuré.

 

Ferme-1 Ferme 3127

La cuisine

Ferme-2  Ferme-10

 

Ferme-8  Ferme-7

 

 

Ferme 3129 Ferme-14

Le salon

Ferme-11 Ferme-13

 

On ne se rend pas bien compte comme ça, mais la pièce à vivre est vraiment immense et très agréable. Mais il nous restait encore les chambres à découvrir et encore une fois, nous avons été conquis par la déco délicieusement réussie.

 

 Ferme 3133 Ferme 3131

Chambres des enfants

 

Ferme 3139 Ferme 3137

Chambre beige et chambre rouge

 

Retour dans l'exploitation, nous découvrons les animaux résidant dans cette très jolie ferme. Cheveaux, ânes, moutons, poules et paons ont ravi les enfants.

 

Ferme-19 Ferme-20

 

Ferme 3119  Ferme 3123

 

Ferme-3184.JPG  Ferme 3186

 

Mais le séjour ne faisait que commencer, nos hôtes nous avait préparé un petit casse-croûte bien de chez nous et nous avons fini la soirée par une tisane au coin du feu.

 

 Ferme-4 Ferme-5

Ferme 3147 Ferme 3150

 

A suivre...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Gallïane - dans Voyages - Voyages
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 22:20

545170 439753969380238 475057378 nEn ce moment, je vous parle souvent de mes voyages à droite à gauche, mais qu'en est-il du burlesque ?! 

Et bien ça marche très bien !

 

Entre les ateliers, les enterrements de vie de jeunes filles et autres shows, je suis pas mal occupée (d'où d'ailleurs le rythme de publication ici totalement sporadique).

 

 

Mercredi dernier, j'ai organisé un défilé de lingerie rétro au Sixties Diner avec mon amie Kristine qui tient le Boudoir Froufrou (7, rue Terrasse à Clermont-Ferrand, une adresse à ne pas manquer pour se faire plaisir avec de la lingerie vintage) et sa voisine Hélène de la boutique de chaussures Lescarpin.

 

Burlesque 9028

 

Il y avait de très vieilles mais néanmoins jolies américaines.

 

Burlesque 9045

 

Burlesque 9033

 

250727_327114447370692_1153524642_n.jpg

 

Un très bel évènement qui réunissait quinze jolies pin up et Tom Mac Gregor, un modèle masculin rockabilly, habillé pour l'occasion par Hervé Aux Deux Mondes.


269267_439982809357354_2100673996_n.jpg

 

562125_439957942693174_10307105_n.jpg 580027_439755002713468_1655931913_n.jpg

Burlesque-9314.jpg

 

 282638 439753896046912 1273226063 n 556426 439755962713372 290001955 n

Crédit photos :  Nicolas Roger et Thibault Feuillade

 

Toutes les photos du défilé se trouvent sur la page Facebook Whispers & Shadows, n'hésitez pas à jeter un oeil, les filles sont belles et peu vêtues ! 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Dans la foulée, j'ai enchaîné vendredi par un atelier d'effeuillage avec le Cabaret New Burlesque. Oui, tout à fait, c'est bien des héroïnes du film de Mathieu Amalric dont je parle. Dirty Martini, Mimi Le Meaux, Julie Atlas Muz, Kitten on the Keys et Catherine D'Lish ont dispensé un cours magique au magnifique théâtre Célestins de Lyon, juste avant leur dernière représentation le soir même.

 

Burlesque-3433.JPG

 

Je ne vous cache pas que j'ai pris le cours de ma vie. Déjà que le masterclass avec Kitten De Ville avait été fabuleux, mais rencontrer les stars de Tournée, celles qui m'avaient poussé à me mettre au Burlesque, c'était un peu un aboutissement. Leur réputation de personnes gentilles et accessibles n'est pas usurpée, les filles sont terriblement adorables, à l'écoute et généreuses. Généreuses en conseils, généreuses en encouragements, généreuses d'âme et de coeur, généreuses en formes, généreuses tout court !

 

Burlesque-3440.JPG Burlesque-3447.JPG

Burlesque-3452.JPG Burlesque-3445.JPG

 

On sent la passion et l'amour de leur métier, le bonheur de faire ce qu'elles aiment, même si parfois on prend conscience que ce n'est pas simple voire même fatiguant. Mais au fond, quel joie de pouvoir faire ce que l'on veut, comme on veut !

 

Burlesque 3475 Burlesque 3500

Burlesque 3518 Burlesque 3504

Burlesque 3554 Burlesque 3546

 

Bref, j'ai passé une journée terrible, dont je me rappellerai longtemps !

 

Burlesque 3617

Mimi le Meaux et Catherine D'Lish

 

Burlesque 3620

Le Pimkie Special, Julie Atlas Muz, Dirty Martini et Kitten on the Keys


Burlesque 3590

Ouais, Roky Roulette et moi, on s'kisse, on s'love ! 

 

Quelques photos supplémentaires se trouvent sur ma page FB, faites à l'iphone, donc de piètre qualité, mais le souvenir est là ! 

~~~~~~~~~~~~

 

A côté, avec Berga Mote, la présidente de notre asso Girls ! You Rock, nous avons commencé à réaliser une vidéo pour montrer ce que nous faisons. Les images ont été tournées, il ne reste plus que le montage à faire dans l'été, nous espérons avoir le clip pour la rentrée. J'attends toujours la vidéo de ma prestation lors du Bal des Débutantes au Secret Square... comme on dit, tout vient à point à qui sait attendre.

 

Burlesque-2530.JPG Burlesque-2535.JPG

Nos supers réalisateurs ! 

 

Un sponsor a trouvé l'idée séduisante de collaborer avec une effeuilleuse burlesque et m'a contacté récemment. En effet, Camille du Tiroir à Collants s'est dit que ça pourrait être très sympa de me faire essayer ses bas pour mes shows et m'a envoyé le modèle Arabesque que vous pouvez voir sur les photos ci-dessous.

 

Burlesque 9144 Burlesque 9147

 

Burlesque 9149 Burlesque 9159

 

En bas, je ne suis pas très regardante pour les entraînements, mais je suis très attentive à leur esthétique pour les shows. Il faut qu'il fasse rétro, mais j'aime également l'originalité. Bon compromis avec ce modéle couleur chair dont la couture est une fine arabesque. Seul regret, que le pied du bas ne soit pas complet, comme un bas cubain.

 

Burlesque-9210.jpg Burlesque 9092

 

En revanche, je suis totalement conquise par la matière, très résistante, assez élastique pour pouvoir tirer dessus en effeuillage sans craindre de filer ou de le trouer. La preuve, je l'ai ai mis mercredi et vendredi et ils sont toujours entiers, sans le moindre fils tirés !

 

Conquise par ce premier essai avec le Tiroir à Collants , je compte bien repasser commande auprès de Camille (j'ai aussi besoin de leggings pour le Roller Derby, ma nouvelle marotte) et pourquoi pas vous en faire profiter également dans un prochain article...

 

Avec un petit concours ?! 

 

 

Edit : mon derniers cours avant les vacances, c'est samedi 7 juillet à Riom si ça vous tente... sinon, rendez-vous en septembre ! (réservation : whispers(.)shadows[@]gmail.com)


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Gallïane - dans Let's Be Burlesque
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 21:40

lessables---102-.JPGAprès toutes ces aventures sportives et une nuit trop courte, il nous fallait bien une matinée de repos, un bon bain moussant et un déjeuner les pieds dans le sable pour se remettre.

 

Il faut d'ailleurs que je remercie encore une fois Matthieu de l'Office du Tourisme des Sables et Nicolas de Mon Nuage pour ce week end fabuleux...

 

Sous un ciel couvert, j'ai fait une rencontre poilue et baveuse avec laquelle j'ai piqué un petit sprint avant de rejoindre mes copines pour la mythique photo des pieds dans le sable et dans l'eau.

 

lessables (103)

 

lessables (107)  lessables (109)

 

Puis, la Team #LesSables s'est transformée en Team #burger, bien qu'avec Aline nous avons quand même testé en duo des moules coco-curry avant notre burger... Mais on n'a pas pris de dessert. Ouais, on est vachement sérieuses comme filles ! 

 

lessables (105) lessables (106)

 

Trop fatigués pour faire un beach-volley ou une compet' de ping pong sur la plage, nous avons préféré aller baleinifier dans la piscine d'eau de mer des Sables. Les garçons s'en sont donnés à coeur joie à faire les andouilles !

 

lessables---111-.JPG lessables---112-.JPG

 

Puis un dernier tour sur la plage pour prendre une dernière bouffée d'iode, de soleil et de sable avant de reprendre la route pour notre chère Auvergne...

 

lessables (108) lessables (113)

 

Toutes les photos du week end sur mon FlickR ! 

 

Avant de conclure, un petit mot de Monsieur !

Monsieur, en l'occurence la septième roue du carrosse, en tant que pas-vraiment-blogueur. Du coup je remercie MonNuage de m'avoir permis de m'incruster, car j'ai passé un week-end vraiment riche en émotions et en belles rencontres. Bravo à Nicolas de MonNuage pour le casting irréprochable, me permettant ainsi de partager ce chouette moment avec la #teamlessables (coucou Catherine, Aline, Sophie, Johann et Alexandre !) et à Matthieu pour l'organisation sans faille, et qui a su mettre l'accent sur ce qui me semble le plus important lors d'un voyage : concilier découverte du patrimoine, activités trépidantes et rencontres humaines de qualité. Ce fut le cas avec Samuel Megnan, vigneron décalé, Philippe Brochard, chef allumé et René Clouteau, saulnier passionné.

J'ai réellement eu l'impression de découvrir la ville sous tous ses aspects, sans m'ennuyer une seule seconde, mais en prenant le temps de découvrir et d'apprécier. Je retiendrai particulièrement le repas épique au Charcot (cinq heures se sont écoulées entre notre pimpante entrée dans le resto et notre sortie un tantinet titubante), le pilotage (si si) du catamaran sur la petite baie de la plage, et la mignonne balade à vélo le long de la côte, au milieu des marais salants et de la forêt, et se finissant chez Samuel le vigneron.

Pari réussi pour l'office de tourisme des Sables : que ce soit en famille ou en amoureux, j'ai hâte d'y retourner, et je ne peux que vous le conseiller !

 

Et pour terminer cette série d'articles, voici la vidéo réalisée par Jérémy de Mon Nuage :

 

 

 

En espérant vous avoir donné envie d'aller découvrir Les Sables d'Olonne...

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Published by Gallïane - dans Voyages - Voyages
commenter cet article

A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier