Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 20:51
__Nombril_du_monde___by_rock_n_art.jpg
J'ai très récemment découvert cette expression.

En fait, il me semble l'avoir déjà rencontré, quelque part, au gré de mes lectures, dans un livre ou sur le net... je ne sais plus...
Et là, je viens de la redécouvrir, dans un contexte particulier sur le forum VIB...
Du coup, je me suis dis que ça valait bien le coup de se pencher sur la définition de ce terme.

D'ailleurs, je ne suis pas la seule à m'interroger, Dom la ménagère de moins de 50 ans aussi se pose quelques questions sur le sujet et aimerait bien le voir quelque peu développé !

Qu'a cela ne tienne Dom, j'men vais de ce pas te faire une dissertation.

(enfin du moins, par rapport à ce que j'en ai déduis, hein, n'oublie pas que je suis mononeuronale !)



Donc, pour resituer cette expression dans le contexte, la littérature du nombril semblerait définir les blogs des personnes qui racontent leur vie, leurs histoires, leurs coups de coeur ou de gueule, leurs envies, désirs... enfin toutes choses se rapportant à l'auteur lui-même. Un peu comme des auto-biographies online quoi !

Ok !

Alors, en premier, après avoir fait quelques recherches, définissons le blog :

"Site web constituant une sorte de journal de bord ou de journal intime, dans lequel le blogueur délivre un contenu textuel, enrichi de liens, images, photos, vidéos et sur lequel chaque lecteur peut généralement apporter des commentaires dans le but d'une intéractivité avec l'auteur."

BIEN !

Attaquons-nous maintenant à la définition du nombrilisme :

"Théorie qui fait référence à soi ou indirectement à soi (par exemple en la centrant sur le milieu social, culturel, ethnique, etc. auquel on se sent lié) en ne restant pas objective."

NOUS Y VOILA !

La littérature du nombril serait donc l'ensemble des oeuvres écrites par des auteurs qui parlent d'eux !

Wahou !!! on est pas dans la merde ! Parce que ça fait un paquet d'auteurs classiques et modernes a ajouté aux bloggueurs dites donc !

Si on pousse la réflexion plus loin, toutes les personnes qui écrivent, sur n'importe quel support d'ailleurs, seraient nombrilistes à partir du moment où ils s'inspireraient de leur propre vie pour élaborer leur "oeuvre" !

Décidément, c'est pas super cool comme concept la littérature du nombril.
La vie de chacun, ça n'a vraiment pas d'intérêt. On sait bien que tout le monde fait la même chose, que notre vie est milimétrée métronomiquement, qu'elle est la même pour tous et que du coup, ça n'a rien d'enrichissant d'aller lire la prose du voisin qui raconte la même chose que ce que l'on voit chez nous tous les jours ! Métro, boulot, dodo quoi !

Bref, je comprends bien que ce type de lecture soit une atroce épreuve de force pour les gens qui recherchent des lectures saines et divertissantes... 
Du coup, mon conseil :
On arrête de lire du Houellebecq et de fréquenter les journaux intimes du web 2.0 et on se met à lire du Marc Lévy en regardant les divertissements de TiFouane!!!



Bon allez pour la peine, je vais refaire le tour de mon netvibes moi !         




_bug_fck

Partager cet article

Repost 0
Published by Gallïane - dans Réfle(c)tions
commenter cet article

commentaires

Dom 24/01/2008 20:55

La tolérance, là tu touches au coeur de la blogosphère, qui vit essentiellement des anti ceci, des anti cela, et des contre...L'idée d'appartenance, et de reconnaissance des autres, je l'ai vécu dans beaucoup de réponses, ou d'articles.Comme cette fois où j'avais demandé si j'étais la seule à craindre le pire quand le meilleur m'arrivait et où ceux qui étaient venus dire leur vision m'avait rejointe dans cet état d'esprit et m'avait finalement rassurée.D'une manière plus globale, j'aime beaucoup ta réponse, et je suivrai avec attention et beaucoup d'intérêt ce que tu écris, tu es dans mon netvibes, impossible de te louper désormais !Tu vois, finalement, ce petit anicroche aura eu un effet positif, il m'aura permis de venir te lire plus attentivement.Bon, et sinon, là, je m'intéresse au temps, des idées ?

Gallïane 24/01/2008 21:16

Au temps ? passé ? à venir ? qu'il fait ? des cerises ? de conjugaison ?Non parce que bon, on peut en raconter des choses sur le temps... ;)Sinon, contente que ce petit débat nous ait rapproché, parce que moi, ça fait déjà quelques temps que je vous suis, toi et ta copine, et que je me sens également proche de certains de vos articles !

Dom 24/01/2008 17:40

Pourquoi ? Dire que tous les blogueurs sont nombrilistes n'est pas une insulte, si ? Le débat d'idées est toujours possible, même avec des détracteurs.Je n'ai rien contre les modeuses, c'est juste pas mon truc. Par contre, je déteste l'appellation blog de filles qui laisseraient supposer que d'un côté t'as les blogs sérieux, littéraires, philosophiques, intéressantes et intelligents, et de l'autres les filles, forcément futiles, forcément niaises.Avec Manou, on a un blog de filles, puisque jusqu'à preuve du contraire rien ne m'a poussé entre les jambes, mais pour autant on peut aussi bien parler des ravages de l'alcool que de la longueur des cheveux, une vie de fille.Alors pour revenir à cette appellation de littérature nombriliste, pour faire au même niveau, c'est celui qui dit qui y est.

Gallïane 24/01/2008 20:18

MDR Dom ! Je suis d'accord sur le principe du débat, à fond même, mais as-tu déjà essayer de débattre avec un mur ?Non, parce que là, avec ce genre de personnes, c'est un peu le cas. Moi non plus les blogs de mode ne m'interressent pas, mais c'est pas pour autant que je médis sur leur compte, chacun à le droit à sa libre expression... En revanche, quand on m'attaque pour me dire que ce que j'écris c'est de la merde, j'ai juste envie de dire comme toi : "c'est celui qui dit qui y est !"Mon nombrilisme, je l'assume à 200%... d'ailleurs, je n'écrirai pas si je ne parlais pas d'un sujet que je connais pas bien - genre le développement social des peuples de Bushmen de Tasmanie :D - et moi, je me connais alors j'estime que je peux m'étendre sur le sujet... Ce qui devient alors intéressant et que j'ai remarqué en parlant avec mes lecteurs, c'est le fait de se retrouver dans les écrits de chacun, de constater qu'on est pas seuls à dire/faire/voir/vivre les mêmes choses... de l'ordre du besoin d'appartenance, de créer des micro-communautés qui permettent un sentiment plus fort et concret d'existence. J'imagine que c'est la même choses des blogs "mode", juste les sujets qui diffèrent...Je ne dis pas qu'il y en a des mieux que d'autres (des sujets, j'entends)... mais qu'il faut tolérer toutes les productions de chacun car si certains les estiment merdiques, les autres en seront touchés... Et là, on en vient à la question inévitable de la tolérance ! ;)Voilà, c'est tout ça que j'aurai du écrire dans mon bilet...

Dom 24/01/2008 15:44

Le nombriliste n'est il pas inhérent à tout blogueur et blogueuse, voyons !! Soyons honnêtes, que ce soit blog de fille, de modeuse, de geek ou autre, tous les blogueurs ont un ego surdimensionné, moi la première !Evidemment que je suis nombriliste, et alors ? Si ce que je raconte de ma vie fait rire, ou interpelle, ou agace, mais fait réagir, où est le mal ? Et puis, ceux qui préfèrent la littérature non nombriliste peuvent toujours se plonger dans Beigbeder et toute cette nouvelle littérature qui parle de quoi ? de leur nombril.Attention, je ne me compare pas, je dis juste que de toute façon, dans toute création, c'est soi que l'on projette. Mais ces blogs de filles, qui photo sans tête après photo sans tête exposent leur choix vestimentaires, leurs achats, leurs bijoux, leurs possessions parlent également de la même chose.D'elles, et d'elles seules.Il ne s'agit pour moi, ni de juger, ni de condamner, juste de mettre en évidence ce qui m'en semble une, à savoir que nous tous, même si nous sommes dans le partage, sommes aussi dans l'exhibition.Bon, à part cela, je suis déçue, je pensais trouver un pot à lait.Crotte.

Gallïane 24/01/2008 16:59

Zut ! je t'ai déçue... j'aurai du te mettre une photo du champs en face de chez moi :DBon en fait, je te l'avoue, j'ai pas été au bout de mes idées, j'ai pas osée ! J'ai été petites couilles...Pourquoi ? Pour me voir au milieu d'une énième guerre des filles de la blogosphère, ça m'a saoulé d'avance.J'étais partie pour dire à la fois ce que tu dis dans ton commentaire et ce qu'a exprimé également Little Deawoo dans le sien... mais à la moitié de ma rédaction, j'ai préféré stopper avant de me prendre les foudres des unes et des autres !Si tu savais ce que j'avais envie de dire à propos du nombrilisme, et surtout des personnes qui se prétendent au-dessus de ça !Mais après tout, elles n'en valent pas la peine... et moi, hier soir, j'avais un bébé qui pleurait sa mère à cause d'une satané dent qui veut pas percer !

carl 24/01/2008 14:20

mais c quoi ce netvibes??? un nombril geant?

Gallïane 24/01/2008 16:52

Absolument !C'est le truc qui me permet de regarder tous les nombrils des gens qui en parlent (de leur nombril, j'entends) !

little Daewoo 23/01/2008 23:00

Entre nous je ne sais pas ce qui est le + nombriliste entre parler de soi avec humour et etaler ostensiblement son fric via ses multiples acquisitions... je ne suis pas aigrie ni envieuse, je suis même plutot heureuse et fière de pas dépenser un smic à chaque virée shopping pour donner un sens à ma vie! ça fait peut-être un peu fille qui crache dans la soupe, vu que je commente certains blog de fifilles qui ne font exclusivement que dans le paraitre... mais je préfère de loin Etre! :) 

Gallïane 23/01/2008 23:03

Amen !

A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier