Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 22:04

Dans le cadre de notre théma zizi sexuel, notre premier sujet abordé cette semaine, si vous le voulez  bien - si vous le voulez pas, tant pis - sera la partouze !


Ce coquin de Vagant a esquissé cette  notion dans son commentaire dans mon billet sur le tu/vous, et c'est un peu ce qui m'a donné l'idée de cette semaine théma. (en fait, c'est plutôt les "discussions" avec Monsieur !).

Ouh la ! Je vous entends d'ici - et je vous double - vous vous écriez :
"Elle y va fort la mère Galli ! D'emblée, des trucs supra gore. Elle aurait pu commencer par parler sex toys ou érotisme débridé... mais là, tout de suite, une partouze ! Non mais quand même..."


Désolée, mais l'idée étant lancée, et j'avais fort envie d'entrer dans le vif du sujet.


C'est pas la faute  à Voltaire, mais à Vagant !
Celui-là même qui nous parle de "partouze échevelée à bon compte".
Je cite. Cela va sans dire.

Je préfère le terme "orgie".
Cela me fait penser aux Romains, à leur sexualité débridée, leur excès divers et variés, l'opulence d'un empire décadent.... Cherchez pas, j'ai des références bizarres !

Partouze, je trouve le mot assez moche.
Et puis, ça me fait penser à la BAC* de Trifouillis-les-Oies, avec Jeannine et Roger, les habitués, les banquettes de velours rouge pompiers élimées et tachées, les stroboscopes et l'eurodance à fond, l'odeur de transpiration de Régis-l'éleveur-de-génisses qui a oublié de passer par la case douche, sans compter sur Gunther, et son fameux mulet.

L'échangisme pour moi, c'est plutôt façon Stanley Kubrick.
"Eyes Wide Shut"... la scène dans le chateau... des décors somptueux... des robes de soirée... des smocking... des loups sur les yeux... du champagne... des tables de billards... des bergères Louis XV et autres sofas Marie-Antoinette ... le raffinement quoi !

undefined

Oué, je suis fantasque !

Non mais sans déconner... quitte à faire ça à plusieurs, autant que ce soit fait dans la classe et le bon goût, dans un lieu raffiné et élégant, plutôt que dans un tripôt sordide et glauque.

Evidemment, c'est l'image contextuelle idyllique. J'ai bien peur que, malheureusement, la réalité ne soit pas à la hauteur de mes fantasmes espérances.

Oui, parce que j'avoue, si j'ai pas encore sauté le pas de l'échangisme - enfin de ce type d'échangisme - c'est justement par peur d'être déçue quant au lieu dans lequel je pourrais attérir...
Je me vois mal me retrouver au milieu d'une pièce avec 10 mecs pour 5 nanas, des branlettes à tours de bras et pas une once de dignité dans tout ça !
L'échangisme, le mélangisme, le triolisme, la sexualité de groupe ne m'effraye pas. Elle a même plutôt tendance à attiser mes fantasmes, à en être leur source. Mais je la veux sexy, glamour, classe et raffinée !
J'aime le porno chic, à la Dolce et Gabbana par exemple, pas comme dans les boites à papas.

Ok, ok... j'y vais un peu fort !
 
Réduisons donc le nombre de protagonistes : prenons un couple (le mien si vous le voulez bien) et ajoutons lui un troisième laron(ne). Le triolisme est certainement le moyen de mettre un doigt pied dans la sexualité de groupe, une sorte d'essai, un test pour appréhender ses capacités et ses limites.
Parce qu'il faut bien se rendre à l'évidence... si notre nature profonde nous attire vers divers partenaires et différentes pratiques sexuelles, nos éternelles moeurs judéo-chrétiennes ont quand même la fichue tendance à nous brider, imposant ses barrières bien ancrées socialement et limitant nos désirs de peur de transgresser une logique non plus instinctive mais clairement imposée par une conscience morale collective créée de toute pièce par l'homme frustrée lui-même. Par là, j'entends les curaillons et autres grenouilles de bénitiers.

Voilà, ça c'est c'est dit, c'était la minute intellectuelle du billet, la théorie "on the paper"... on peut passer à la pratique !

Le combo homme/homme/femme, c'est séduisant mais m'attire moins que l'expérience avec une autre femme. L'image d'une fille prise façon Jambon-Beurre, dans les faits, je trouve ça vachement moins glamour que celle d'un homme en Croque-Monsieur entre deux filles, s'embrassant à pleine bouche, langues déliées sur rouge à lèvre carmin ! So sexy...
Et puis moi, les filles, j'adôôôre ! Leurs courbes généreuses, leur peau douce, leurs gestes délicats et élégants... Bien qu'étant hétéro, j'ai toujours été attiré par les filles. Je ne compte même plus le nombre de nanas à qui j'ai roulé des pelles... De là à baiser avec, il n'y avait qu'un pas !

Roohh ! Galli, quelle vulgarité !!!


Bref, certainement l'une des expériences sexuelles les plus agréables, sous l'angle tactile notamment (rahhh les seins des filles, c'est vraiment une formidable invention - j'dis ça parce que j'en ai pas !)... mais pas seulement... au délà de ce que tu vois l'idée du lesbianisme,  il y a également celle d'un partage avec mon homme. Assouvir à la fois mon fantasme et le sien, vivre cette expérience intime ensemble, partager nos émotions, échanger nos impressions... autant de sentiments qui nous ont encore plus rapproché.
Et non ! Nous ne sommes ni détraqués ni dépravés, juste à l'aise dans nos slips.
Sans tabous et libérée, notre sexualité est parfaite... (limite on manque de temps pour en faire plus !)

Je vous choque. Si, si, je le vois bien à votre mine agacée.
Ou alors je vous excite, vos joues rouges vous ont trahis.
Quoi qu'il en soit, le sujet ne laisse pas indifférent.
Que l'on ressente une profonde aversion pour ce genre de pratique sexuelle ou une attirance teintée de curiosité, nous avons tous une vision et une opinion sur le sujet.

Bon, je vais pas vous demandez votre avis, j'ai bien peur que cela ne vous perturbe... quoi ? oui ?!!!... Si vous insistez, je vous en prie... n'hésitez pas !!!




Et les timides du fond de classe, qui ne pipent pas mots (rroooh le joli jeu de mot pourri)
mais qui n'en pensent pas moins,
vous pouvez toujours commenter sous un faux pseudos !





*Petit lexique du castor :
    BAC = Boite à Cul

Partager cet article

Repost 0
Published by Gallïane - dans Sexe'n'Roll
commenter cet article

commentaires

tib 08/09/2011 11:37



Joli blog, si tu aimes eyes wide shut, dans la serie "Hard" de C+ ils la reprennent dans la saison 2 je crois :)



Gallïane 11/09/2011 20:33



On m'a pas mal parlé de Hard, j'avoue que je suis mi-figue mi-raisin... je prendrai le temps de voir la saison 1 un de ces quatre.



Vagant 15/02/2008 16:07

Oh, mais on parle de moi et je n’étais même pas au courant ! Ça m’apprendra à essaimer des commentaires un peu partout, qui germent dès qu’on a le dos tourné, et on finit par se retrouver avec une petite note sur les genoux qui nous appelle « papa ». Bon, qu’est-ce que je vais bien pour voir lui dire, moi, à cette note ? Lui mettre une sucette dans le bec ? On me traiterait aussitôt d’obsédé, ou pire, de pas glamour. Parce que la partouze doit être glamour, avec un G comme dans orGie, éclairée façon David Lynch, avec des masques vénitiens en vrai papier mâché par une vieille piémontaise édentée s’il vous plait. Mais retournons sur terre voulez-vous ? Je vous propose une petite virée dans ce qui est, ou plutôt ce qui fût, un haut lieu du libertinage parisien select de chez smart à se faire sodomiser par un pipole en Dolce et Gavana : http://extravagances.blogspirit.com/archive/2007/06/17/descente-aux-chandelles-1.htmlComment ? Vos espérances ne se sont pas encore évaporées en illusions éphémères ? Vous voulez vous mettre en quête du graal du libertinage, le fameux trio FHF comme on dit dans le jargon FHF ? Ô, combien de mélangistes, combien de triolistes sont partis joyeux chasser la sirène, et sont revenus penauds après ne s’être frottés qu’à des phoques ! Il y a fort à parier qu’après avoir pondu quelques annonces sur les sites spécialisés, vous ne recevrez que de croustillantes propositions de jambon-beurre et finirez par céder à un cornichon… Car vous n’êtes pas le seul couple à préférer cette combinaison, et ce n’est pas notre ami Georges (http://lesliaisonsdangeureuses.blogspirit.com/ ) qui me contredira. Comme vous pourrez le constater, ce marché a beaucoup de demande et bien peu d’offres.Comment ? Je vous choque ? M’enfin, Eyes Wide Shut, ce n’est que du cinéma !

Gallïane 15/02/2008 16:34

Héhé ! Fallait pas lâcher son com comme ça... moi, je réponds à tout le monde ! Systématiquement... Quitte à en faire un sujet ! ;)Pour alors, par où commencer ? Non, pas là où tu regardes, petit pervers !Alors oui, je fantasme ma partouze ou mon orgie, je la rêve glamour, je l'imagine classe et somptueuse...Mais j'ai bien conscience que ce n'est qu'un fantasme et que la réalité est bien loin des images du cinéma lynchien.Donc non, mes espérances ne sont pas éphémères, juste imaginaires.Et ça me convient.Verra le jour où nous déciderons de nous rendre dans un tel endroit, je serai certainement loin de mes considérations glamouresque et bien plus proche de la BAC en question...Quant au trio, la formule FHF, j'adore.J'ai la chance d'avoir trouvé LA sirène qui réponde à mon chant, car je sais combien il est diffcile de trouver une autre femme alors qu'il y a foule au portillon pour le pain bagnat de ces messieurs.Je n'ai donc pas besoin de recourir aux petites annonces, Dieu m'en préserve.Et puis, pourquoi ne pas recourir aux services d'une "professionnelle" si besoin est ?Tou est envisageable après... Pour me choquer, il m'en faudrait bien plus...Et ça ne m'empèche pas de me faire mon cinéma ;)

Madri 13/02/2008 21:00

Oui, moi, qui avait toujours révé d'avoir une grosse b*te, me voila comblée :P Philou aussi....(Et hop, amis de la poésie, bonsoir!)

Gallïane 13/02/2008 21:07

Ben quoi, on est très pouet pouet ! (ouh la ! ça vole de plus en plus haut ici !)Y'a moyen de te pécho sur msn pour parler de mon bloug ou bien tu es overbooked ?

Liyszee 13/02/2008 18:56

je viens de te taguée... http://blogymeandyou.hautetfort.com/archive/2008/02/13/et-oui.html

Gallïane 13/02/2008 20:36

Tu as l'honneur et le privilège d'être la première personne à me tagguer !!! :DEn deux ans de blog, je l'avais jamais été ! ;)

Mlle A 13/02/2008 15:37

très bien vu, en effet ce billet... Je pense aussi pour ma part qu'il y a une variable importante : ta relation au corps. Si tu te traines un bolet de corps, ca m'étonnerait aussi que tu sois tenté d'y aller franco "tous à poil"... La question de la pudeur aussi. Pleins de gens ne supportent pas d'être vu nus. :) sinon, je crois que plus de besoin, faut parler d'envie. On m'a proposé une partie à trois, y'a qques temps, et j'avoue que j'ai pas pu réprimer une petite grimace. JE ne m'y voyais pas du tout. Je suis pas partageuse. Là, c'était "sois la troisieme" et finalement, c'est le seul scénario que j'aurais pu envisager : je ne pourrais pas partager mon homme. C'est clair, je lui peterais sa g... la petite aguicheuse ;)

Gallïane 13/02/2008 20:49

Tu as absolument raison pour le rapport au corps.Je suis très sensible à cette notion.Certes, j'ai apprivoisé mon corps, après des années de guerre et de refus de ce dernier, j'ai appris à faire la paix avec lui en le photographiant. Cela dit, ça ne m'empèche pas d'être encore complexée par la taille (minuscule) de ma poitrine, ce qui m'amène au deuxième point que tu abordes, mais sous un autre angle.Si je ne suis pas totalement jalouse (un peu mais pas trop je pense), je peux l'être si je trouve la fille plus jolie que moi, et il suffit qu'elle ait une grosse poitrine pour que je me sente en danger.Ma jalousie n'est pas en rapport avec mon couple ou Monsieur lui-même, notre amour est assez fort pour ne pas s'encombrer de cela. Mais je deviens jalouse par manque de confiance en moi, en mon corps notament.J'espère que cette semaine théma te sera utile pour ton travail. ;)

A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier