Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 19:52
Hier, petit syndrôme de déprime chronique à base de "j'ai envie de pleurer, mais je sais pas pourquoi !"

Oué, cool, encore une bonne journée pour Galli !


Commençons donc par rester sous la couette et laisser Monsieur s'occuper des Louloutes.
Parce que bon, faut voir à pas déconner, la mère Galli, elle en a ras la touffe de se lever tous les matins.
Pas que Monsieur se lèverait pas hein. Le faites pas passer pour ce qu'il n'est pas... juste que, de toute façon, chuis toujours réveillée avant lui et donc, je me lève m'occuper de la marmaille.

Sauf que ce matin là, non, c'était prévu, je restais au pieu (pas sans avoir eu droit à un petit "calin" avant qu'il ne se lève - faut pas déconner non plus, on est des castors ou on ne l'est pas !)...
Bref... je reste au lit, je pense me rendormir... mais que nenni !
Sommeil, tu me fuis, tu m'ennuies, je te renies ! Poil au... non c'est bon j'arrête là, c'est naze !

Ok, puisque que c'est comme ça, j'abandonne mes draps, et je me jette à corps nu perdu dans la salle de bain. Elle, elle m'aime, elle m'adore, elle pourrait me garder des heures entières dans son antre... Vous connaissez pas la fameuse faille spatio-temporelle de la SdB ?
Moi, j'ai pas une faille, c'est un gouffre... entre le lavage de cheveux longs, le brushing de la mèche, l'étalage de crême anti peau de croco, l'arrachage de poil caché derrière le gras de la cuisse ou le traquage de point noir dans le creux du nez là-où-qu'il-est-imposssible-à-attraper, on voit pas le temps passé !

Bref, une bonne douche avec lavage de cheveux gras et gommage de poils sous la peau... un beau programme pour se mettre en route pour la journée, et surtout assurer à mon esthéticienne une optimisation idéale de ma peau avant mon épilation de 17h.
Un frottage énergétique au gant de crin et un masque plus tard, me voilà fraîche et pimpante.


scarlett-vuitton.jpgMais moche...

Et mal habillée...

C'est un fait...

J'ai les joues creusées, des plaques rouges sur le visage façon mosaïque de Gaudi, un teint de cadavre pas frais resté un peu trop longtemps au frigo, et des cernes à faire pâlir un panda. Sans compter que j'ai encore perdu un kilo... j'ai les seins dans le dos !

Bon ben on va faire avec hein... on a pas trop le choix !
La gueule que j'ai, je peux pas la changer...

En revanche, mes fringues qui datent de l'âge de pierre, je peux peut être tenter d'y remédier.
Mais alors là, faut une bonne grosse dose de motivation hein, parce que je vous le rapelle :

Je ne suis pas une greluche et encore moins une modasse.


La photo n'a rien à voir avec la choucroute...

Juste pour le plaisir de Monsieur !


J'ai donc passé l'après-midi dans les magasins, à la recherche d'un truc qui me fasse tilte et qui me convienne. Ben oué, on a pas idée à faire 1m20 les bras levés sur un tabouret sur la pointe des pieds et 30 kilos toute mouillée, sans seins qui plus est.

J'étais partie pour me trouver des sous-vêtements, en vue des deux jours sans enfants que nous nous sommes programmés avec Monsieur, et surtout parce que tous mes soutiens-gorges me sont trop grands... mais évidemmment, j'ai rien trouvé qui me plaisait.
Mais 'tin de bordel à queue de bouc ! C'est possible de trouver autre chose que des strings et des tangas, et des soutif pour vache laitière ?
Ah si ! J'ai trouvé au Monop' du coin un ensemble Wonderbra en satin supra rétro trop beau, culotte extra-large, typée vintage... mais le soutien-gorge corbeille, c'est décidément pas fait pour moi... à moins d'avoir envie de me faire un garde-manger dans l'espace qu'il y a entre mes nénés et le tissu !

Là, pour le coup, chuis méga vénère !

Par dépit, je me suis rabattue sur les fringues, et j'ai réussi à me trouver une robe pull grise, à porter avec un leggins et un sous-pull, chez Camaïeu. Un peu trop grande au niveau des épaules et qui me fait le profil d'une planche à pain, mais jolie...
Faisons fi de ces détails... avec mes bottes motardes, ça fera bien l'affaire. Et puis j'avais envie d'une autre robe pull. S'tou !

Et puis, j'ai fait un tour à Promod pour voir la nouvelle collection qui m'allèche grandement avec ses belles blouses fraîches et amples... et au détour d'un portant, je regardes les derniers articles soldés une misère, et paf : le coup de foudre ! Un robe en coton violette, super bouffante, avec des plis devant et dans le dos...

A 12 euros, j'allais pas me priver d'un si petit plaisir...
Mais c'était sans compter sur les tailles haddeuballes et le fait que je sois taillée comme la stroumphfette (les cheveux blonds en moins - le bonnet aussi).
La robe a beau être étiqueté 36, on dirait un 40 sur moi.
Trois fois trop grande au nivau de la poitrine et sous les bras, sans compter la longeur sous le genou, très bas sous le genou.

Et ben tant pis, j'la prends quand même et j'irai demander à Mémé si elle peut la reprendre, sinon... je la ramènerai....

Oué, chuis comme ça moi, une ouf guedin quand je m'y mets.

Bref, je suis ressortie de ma séance de shopping énervée, déçue, complexée... autant dire que pour un shopping complusif pour me remonter le moral, c'était plutôt raté !

Je suis rentrée à la maison après mon épilation, complètement annéantie, et je me suis jetée dans les bras de Monsieur en essayant de ne pas pleurer...

'tin ! y'a quand même pas idée à pas arriver à se saper !



Comment qu'on fait pour aimer le shopping ???        

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

julie 21/02/2008 11:27

coucouj'avoue je n'ai pas lu complètement tous les commentaires donc désolée s'il y a redite...mais faire du shopping quand je n'ai pas le moral =>me casser le moral encore plus :Oaprès ça dépend des gens, pour certaines filles c'est l'inverse!gros bisousJulie, come back from holidays!

Gallïane 21/02/2008 11:52

D'hab', ça fonctionne, j'arrive à me remonter le moral... mais là, ben non, ça n'a pas fonctionner ! C'est pas grave ! Bon retour de vacances ! ;)

gazelle 20/02/2008 20:18

 Pour faire les boutiques, faut s'aimer ou être de trés bonneeee humeurrrr. Parce en plus là, leur fichu miroir dans les cabine et leur éclairage, c'est un crime contre l'humanité, enfin un crime contre moi  surtout. Tu te regardes, et là tu vois tu te vois toute rouge, les pores dilatés, à cause de cette foutu chaleur, et tu ressembles de prés à une saucisse. Et les cheveux une horreur, electriques, je suis une sorte de vampirella blonde tu vois? avec 3 poils de fesses sur la tête (j'en ai pas beaucoup faut dire). J'ai trouvé la parade, maintenant que je connais à peu prés comment je taille, c'est sur le net zouu, et si ça va pas, retour à l'envoyeur. Et j'essaie tranquillement chez moi, j'ai TOUTE la place que je veux, j'ai pas à faire la queue, pas d'hystérique dans mes pattes. Le bonheur quoi :D (escuse du roman).

Gallïane 20/02/2008 21:48

No pb, tu peux t'épencher autant que tu veux sur ce blog, c'est fait pour ! ;)Donc, on disait... oué, je commande des trucs sur le net, mais ça me saoule de renvoyer quand ça va pas....Et puis ça me déprime autant de renvoyer que d'aller dans les boutiques.En fait, je ne suis satisfaite de rien... moué, ça doit être ça...

Mlle Gima 20/02/2008 19:19

Quand je dois m'acheter des fringuesj'essais toujours les boutiques pour greluche ou je trouve rien et où je fini toujours par avoir honte de moi.Et puis je vais chez promod et son coin bonnes affaires. Et là, ça loupe jamais, ça fait "ting" et je ressort avec moins d'argent dans le porte monnaie mais le baume au coeur et un sac sous le bras :D  

Gallïane 20/02/2008 21:46

Oui, y'a bien qu'à Promod où j'arrive à me trouver quelques fringues... mais c'est jamais sans passer par la case retouches.Heureusement que Monsieur a une grand mère qui était couturière et qui est une fée avec ses petites mains !

Nama 20/02/2008 18:57

un seul moyen d'éviter la déprime accentuée du shopping supposé salvateur: y' aller avec un copine, et là où y'a des vrais boutiques:pbon, ok, c'est pas un résultat garanti, mais on moins, on pleure pas toute seule, et on peut finir en jetant des sors à toutes les poufs qui rentrent dans leurs fringues devant une bonne glace ou un trois trésors, ça aide :p

Gallïane 20/02/2008 23:08

Aors j'aime bone ton concept, mais...D'un... il faut avoir des vraies boutiques près de chez soi... et là, ben chez moi c'est pas gagné hein ?!!T'as vu à quoi ressemble Tchernoville... alors à moins d'avoir envie de ressembler à une pouf tchernovilloise... voilà quoi !Deux... faut avoir une copine sous la main... et moi, j'ai pas ça à Tchernoville !Je copine pas avec les poufs d'ici, elle sont trop cruches (et connes, et connes, et connes !)Non ok, j'ai compris, je mote Paris dès que possible pour se faire une virée shopping !

Madrigaelle 20/02/2008 17:23

Ma petite choupinette des prés, si ça peut te rassurer, ça m'est arrivé y'a pas longtemps non plus. Parce que j'ai grossit. Ho, pas des masses, 3-5 kg environ, et bien répartis. Mais voila, pas moyen de rentrer dans mes fringues, et les jeans taille basse avec la peau du ventre toute molle qui ribouille par dessus, c'est moche à pleurer, surtout quand on se pensait mince.J'rentre plus dans mes strings, ni dans mes bas, ni mes futals...C'est finalement la p'tite culotte taille 40 (alors qu'il y a un an, c'était du 36) qui m'a finalement achevée.Mais mon choupi aime beaucoup ma nouvelle silouhette, y'a plus de trucs à palper! (moi,je m'y fait pas...) Pas facile la vie de greluche :P

Gallïane 20/02/2008 21:44

Oui alors toi, ça doit pas te faire de mal d'avoir pris quelques kilos, parce que dans le genre brindille, t'avais une palme ! :pEn plus, si t'as pris des nichons, moi je kiffe grave !:D(surtout avec tes beaux dessous Chantal Thomass)

A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier