Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 19:00

 

Moi, en tant que mec, les sex toys... A la base, je n'en ressens pas le besoin.
Mais une fois le tiroir à malices ouvert, on trouve toujours des trucs rigolos à faire.
Par rigolo, j'entends bandant, parce que faut pas déconner, le cul dans la rigolade, c'est très bien, mais à la base on est là pour niquer, quand même.

Et parfois, je me dis : quitte à faire dans le olé-olé, autant y aller à fond.
C'est là que mes amis de Sexy Avenue entrent en scène. Ben oui, un site de sextoys, c'est la porte ouverte à tous les fantasmes, même de manière détournée.

Je m'explique.

J'ai choisi pour vous le costume de soubrette.



J'aurais préféré le costume de nonne, mais je n'ai pas trouvé cela dans les rayons de ma boutique de trucs sessouels préférée. D'ailleurs, Sexy Avenue, si tu me lis, à quand le costume de nonne salope, hein ???

Bref...

Soubrette, nonne, en fait c'est un peu le même principe, vous allez voir.

Ce qui me plait dans l'idée du sex toy, déguisement, etc, c'est d'aller un peu plus loin dans la réalisation du fantasme. Le fanstasme de la soubrette, c'est quoi , exactement ?

Au-delà de la jupe à ras la touffe et les bas résille de salope, il y a un vieux truc planqué derrière tout ça, une sorte d'atavisme inavouable. Je vais pas parler au nom de tous les mecs, il y a quand même une bonne proportion de coincés du cul, mais moi ce qui me plait, c'est la dépravation.

Une nonne, une soubrette, c'est pur, c'est innocent, c'est une femme en armure de plaques : on en mangerait bien, mais c'est écrit  " PAS TOUCHE !!! " dessus. M'en faut pas plus pour m'exciter.
Ah oui ? Alors comme ça, tu veux de la pureté ! Tu en veux de l'abstinence !! Tu en veux de la chasteté !!! JE VAIS T'EN DONNER MOI !!!!!
Et donc, si tu as bien suivi ami lecteur, c'est à ce moment là que je saisis ma chère moitié préalablement vêtue de sa tenue de soubrette, pour la ligoter solidement et la besogner consciencieusement en éructant des grossièretés toutes plus salaces les unes que les autres.
Un peu comme pour la punir d'avoir voulu se priver de ce plus grand des plaisirs parmi les plaisirs.

En plus, je dois confesser (pour rester dans la thématique) que l'ambiance petit bourgeois du XIXème est assez rigolote - oui, rigolote dans le sens bandante, tu as tout compris.
Allez hop je me tape la jeune soubrette entre la poire et le dessert, pendant que Madame se farcit le jardinier ET le garde-chasse, tout cela sur fond de tapisseries champêtres et de phonographe crépitant. A l'époque, on savait rigoler (bander, oui).


Dis chérie, c'est quand qu'on embauche une soubrette ?

 


 

Une soubrette ?
Non mais je la fais tous les jours moi, la soubrette, Monsieur !

T'es bien gentil mon petit gars, mais pourquoi donc que c'est toujours les mêmes qui doivent revêtir l'habit de lumière ? hein ? Dis moi donc ?

 Moi aussi, j'aime les tenues de circonstance, et je te rappelle que tu portes fort bien l'habit des grands soirs toi aussi.


Il fut un temps où Monsieur portait le slip en cuir.
Oui, Messsieurs Dames, ce soir, je vous fais une révélation à haute teneur scoopistique : Monsieur a revêtu le slip en cuir.
Et même que ça lui sied fort bien.
Preuve à l'appui.

 

 

Notez également la peaux de mouton. Erotique à mort. Surtout l'odeur.
Et je vous parle pas de la perruque, Rien que d'y repenser, j'en ai la culotte qui frétille.


Alors vous imaginez bien mon émotion quand au détour de ma promenade dominicale sur Sexy Avenue, je suis tombée sur ce magnifique slip en vynil :

 

Voilà un bien beau cadeau pour Monsieur, afin de lui rappeler notre folle jeunesse dépravée, où nous tournions des courts métrages à moitié dénudés, dans les ruines de châteaux auvergnats !

A la petite différence près, que le créateur de ce slip là, il a pensé à tout avec sa petite fermeture éclair. Car, de ce que je me rappelle du premier slip en cuir de monsieur, d'un point de vue ergonomique et pratique, c'était pas trop ça.
On ne peut malheureusement pas en vouloir aux couturières de l'époque, elles étaient encore novices, depuis, elles assurent carrément à mort.

 Alors là, je me dis que maintenant, si Monsieur arborait ce slip à ouverture facile, ben c'est qu'ça nous changerait drôlement la vie.

Quoi ? Comment ça que vous savez pas où c'est que j'veux en venir !
'tin ! et là, je me dis qu'il faut que je déménage vraiment rapidement parce que je parle de plus en plus bouseux...

Alors, je vous explique :

Avec l'ouverture facile... tous tes soucis d'ordre technique sont oubliés.

Quand le dimanche, point d'enfants tu n'as sur les bras, et que par une belle journée, tu décides de partir en goguette, que du plaid tu t'es équipée et que point de culotte tu n'as... qu'est-ce à dire que d'un boxer ou d'un slip tu t'encombres ?
Un coup de zip et te voilà assurée d'un moment d'intimité dans les plus bref délais, et sans la gène occasionnée par un quelconque élastique mal placé.

Ou encore, lors d'une soirée ou un concert, que tu veux t'éclipser avec ta moitié et que le seul endroit disponible reste les commodités, point besoin de tomber le bénard, un coup de zip et le tour est joué !

Mieux encore, quand sur l'autoroute, tu as quelques heures à tuer, et que ton chéri tu dois exciter pour ne point frôler l'endormissement. Encore une fois... un coup de zip, et le voilà éveillé !



Pour le coup mon Chéri, tu avoueras que ce slip en vynil a bien plus de qualités, beaucoup plus d'utilité que cette robe en latex que je ne pourrai guère porter au quotidien, contrairement à toi et à ce slip de toute beauté...

 

 

disclaimer

Partager cet article

Repost 0
Published by Gallïane & Elienaï - dans Du beurre dans les épinards
commenter cet article

commentaires

Le Hibou 03/04/2008 12:11

Indécent voire pervers, ouaih !Et encore, si tu savais le comm salace que je prépare pour votre prochain billet juridique… Gnârk, gnârk !

Gallïane 03/04/2008 18:39


Va plutôt faire du com salace sur les histoires de moule, c'est plus adéquat !


Nicolas 02/04/2008 23:50

A part sur les Barbour où elles sont increvables, je ne connais pas de fermeture à glissière qui ne finit pas, un jour, par se coincer. Avec, de préférence, quelque chose emprisonné dedans.Je crois que je vais en rester à mes caleçons à fleurs.

Gallïane 02/04/2008 23:57


Passe au moins au boxer.
C'est chouette quand c'est bien moulé !


Le Hibou 02/04/2008 21:14

Au fait, j'ai pensé à vous en lisant ça : http://www.maitre-eolas.fr/2008/03/24/905-blogueurs-et-responsabilite-reloadedhttp://www.maitre-eolas.fr/2008/03/25/909-que-faire-quand-on-recoit-un-courrier-d-avocatUn petit vademecum très instructif… Peut-être déjà lu, même. Mais bon, au cas où.Oui, je sais, ça tombe comme un "cheveu sur la soupe". Désolé.

Gallïane 02/04/2008 23:58


Oui, j'ai vu ça.

Mais tout de même, mettre ça en commentaire sur ce billet, c'est indécent !


okatarinabella 02/04/2008 20:17

pffffffffouaaaaa et au tribunal tu comptes y aller habillée en soubrette coquine ou tu penses à l'infirmière perverse ????;-)

Gallïane 02/04/2008 21:10


En salope d'avocate... c'est plus raccord !


Blattburry 02/04/2008 19:50

Tombe pas amoureuse de MonsieurLâm, il sort déjà avec Dyns.

Gallïane 02/04/2008 20:03


C'est quoi le rapport avec la choucroute ?

Alors au cas où que t'ais pas bien lu mon message chez Monsieur Lâm, je parle justement de Dyns... non tu vois pas le rapport ? Ben moi non plus. Pour ton commentaire en tout cas.

On se croirait en CE2.

('tin le sens de l'humour de certains, il est DMC !)


A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier