Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 21:32

Il y a quelques temps, je vous parlais de l'odeur au travail, plus particulièrement de celle des chiottes au boulot.



Je pourrais vous en reparler.Oui, je pourrais.Mais y'aurait redondance.
Et pourtant, y'aurait matière - oui, c'est le cas de la dire - à en parler, tant ça ne s'est pas amélioré.

Là, j'ai envie de vous faire partager ma joie de retrouver chaque jour mes petits golmouths.
Non pas parce que leur QI de bulot mort ne dépasse pas le niveau de la mer, et que ça me dérange, non.
Ce qui me dérange, en revanche, c'est l'odeur de foie de taupe en décomposition qui émane chaque jour de notre classe.



N'allez pas croire qu'on conserve un cadavre de ce mammifère dans notre armoire à fournitures.
On fait pas dans la macchabophilie... Bien que des fois, je sois obligée de prendre le pouls de certains de mes élèves pour m'assurer qu'ils ne soient pas décédés, rapport à leur activité encephallographique inexistante.

Donc, point de morts dans cette classe.
Et pourtant, il y plane une odeur très similaire à celle d'un charnier, une sorte de mélange de pourriture organique et de vide-ordure.

Au début, je pensais que cela venait de l'usine d'à côté, aux rejets volatiles hautement cancérigènes, qui exhale une légère odeur souffrée de choux pourris.
Vous constaterez à ce moment là de la narration que non seulement je vis dans le bled le plus moisi de la création du territoire français, mais qu'en plus, je vais y crever d'un cancer si je ne déménage pas rapidement. Que du bonheur !

Bref, cette odeur persistante dans notre classe m'oblige à ouvrir les fenêtres et ce, quelque soit le temps qu'il fasse : imaginez donc le bonheur par - 5°C dans le dos la moitié de la journée.
Mais qu'en plus, l'odeur est toujours présente dans cette putain de classe !


Depuis peu, j'ai enfin découvert l'origine de cet attentat olfactif.

Ce n'est autre que mes élèves!

Certes, je vous avez déjà vaguement parlé de cette délicieuse jeune fille qui se parfume au désodorisant pour chiotte afin de masquer l'odeur nauséabonde de la litière pour chat qui émanait de ses fringues et de sa tignasse.
Mais y'a pas qu'elle.
Y'a deux mectons aussi qui puent tellement que j'ai juste envie de sortir prendre l'air cancérigèe plutôt que de rendre mon déjeuner sur les genoux crasseux de leur pantalon qu'ils seraient bien fichus de remettre le lendemain.

Je pourrais vous décrire leurs cheveux gras et pelliculés, les habits dégueulasses datant du trimestre dernier, ou encore leurs ongles longs et noirs.
Mais je préfère vous parler de leur hygiène bucco-dentaire ou plutôt de la pénurie de brosse à dent qui sévit actuellement à Bouseuxland.

C'est pas un détartrage qu'il leur faut, mais un tailleur de pierre.
Pour enlever la couche de sédiments fossilisés sur leurs ratiches, faut y aller au marteau et au burin.
Bon après l'opération, il risque de ne pas rester grand chose du dentier.
Les caries cachées sous la plaque dentaire nous offriraient le magnifique spectacle d'un râtelier qu'on pourrait qualifier "d'aéré", des trous noirs immondes toutes les deux dents.


Y'a des jours où je dois me contenir pour ne pas leur demander si ils font grève du dentrifrice chez eux ou bien si leur brosse à dent est tombée en panne.

Merde là, j'en peux plus !

Cet aprèm', j'ai failli gerber mon hoki sauce blanche et mes coquillettes -désolée Boo - quand l'un d'entre eux est venu me parler dans les trous de nez.


"Putain mais bordel à queue de bouc ! T'as bouffé dans un cimetière ou bien ?" avais-je envie de lui dire...



Quelqu'un aurait du papier d'Arménie ?



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Boo 08/04/2008 12:03

C'est péché de dégueuler ses coquillettes !Oui, c'est péché !Mais en même temps... Pouah, ça a l'air folklo l'ambiance olfactive dans ta classe !Tu pourrais ptet te procurer cette espère de baume qu'ils se mettent sous le nez avant les autopsies, dans les séries américaines. Ou faire un cours sur l'hygière corporelle :)

Gallïane 08/04/2008 21:20


Je vais prendre l'option baume, le cours d'hygiène, c'est pas à moi de le faire.
On va en parler à l'infirmière, parce que là, c'est plus tenable.


monsieurmonsieur 06/04/2008 21:03

Permettez que je vous emprunte cette belle répartie : "t'as bouffé dans un cimetière ?" ? C'est pour le boulot moi aussi.

Gallïane 06/04/2008 21:08


Faites donc, faites donc monsieurmonsieur... je vous en prie.
C'est libre-service !


Blythe 04/04/2008 20:15

C'est hallucinant, franchement tu devrais leur dire par un moyen ou un autre, c'est pour leur bien après tout !

Gallïane 04/04/2008 23:53


Difficile à faire.
Vraiment compliqué en fait.


Elienai 04/04/2008 18:03

Vinz, si tu as mangé saucisses/purée hier soir, je t'autorise à demander la main de ma femme. C'est vrai on peut pas lutter contre les astres.

Spike 04/04/2008 13:09

Gallïane tu vois pas que Vinz il en peut plus que t'aies fait un billet comme lui... il doit penser que vous êtes en totale fusion cosmique...de là à ce qu'il te propose d'aller avec toi au Lotus d'Or, il n'y a qu'un pas... (qu'il rêve en secret de franchir tu penses bien...)

Gallïane 04/04/2008 19:22


Putain, le Lotus d'Or... faut qu'on se fasse une virée là-bas sans déconner !


A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier