Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 09:08

L'autre jour, ma moitié et moi, en tant que blogueurs über influents, étions conviés via le Nuage de Filles à un shooting photo pour Etam.

Honnêtement, j'y allais à reculons, moi les regroupements de pintades, tout ça, c'est pas trop mon truc, à la base.


A ma plus grande surprise, le fait est que j'ai passé une excellente après-midi.

Déjà, on est tombés dans une session sympa, avec les charmantes Chipolata et Sweetange et leurs non moins charmants mecs.

Imaginez si j'avais dû supporter l'infâme Deedee pendant quatre heures... Remarquez, je dis ça mais j'aurais bien aimé assister à son lancement de carrière de cascadeuse, bien plus réussie que celle de chroniqueuse poussive dans Cosmopolitan.


Bref.

L'accueil de Miss Hello était irréprochable : fille avenante, boissons et mets délicats à l'avenant.

Le photographe, Antoine Mattenet, vraiment sympa et compétent, a su me mettre à l'aise alors que je suis plutôt habitué à me retrouver de l'autre côté de l'oeilleton. Tellement sympa qu'au moment de choisir notre photo, n'arrivant pas à nous décider, il nous a proposé de retoucher et tirer les deux qui nous plaisaient.


Bon, alors, si tout va bien, y'a quoi qui va pas ? (comme on dit chez les bouseux)


Ben voilà,dans l'absolu ça ne me dérange pas d'être pris pour un 4 par 3 ambulant, la preuve : je fais même du billet sponsorisé. C'est juste que quand je fais du billet sponsorisé, on me donne du fric (facile) en échange. Pas que je sois un crevard, il m'arrive de faire des trucs gratos, mais là j'ai l'impression que les règles sont transgressées.

Etam est gagnant : plein de pub pour quasiment pas un rond.

Le nuage de filles est gagnant : de la visibilité et une opé bien ficelée.

Et notre ami le blogueur repart avec... euh... une flûte de champagne, trois macarons et une photo sous le bras. Et plein de mercis, aussi, dont le nombre est proportionnel à la façon dont tu viens de te faire pigeonner.

Les blogueuses vont se défendre en expliquant qu'elles ont passé une bonne journée et que repartir avec une photo de qualité leur suffit. C'est ce que je pensais aussi, mais le danger est que tout ceci devienne la norme. On appâte la blogueuse avec des arguments massue ("il y aura du champâââgne et des macââârons ! Et puis votre nom associé à une grande mââârque !!!"), et la blogueuse, toujours avide de champagne, de macarons, et de nom associé à une grande marque, se jette dans le machin tête baissée.


Le machin ? Quel machin, exactement ?


Oui, c'est là que le bât blesse, principalement : c'était pour quoi faire, précisément, cette opé ?

Je ne suis pas un pro de la communication, je me place même plutôt du côté des béotiens, mais à aucun moment on nous a expliqué à quoi serviraient nos clichés.

Alors deux options : soit Etam utilise notre image sans contrepartie et sans nous expliquer dans quel but et sous quelles conditions, ce qui est stupide ou inconscient de leur part ; soit il s'agissait juste d'une fine mascarade, on a payé un photographe professionnel pour que les blogueuses repartent avec leur petit tirage et hop fin de l'histoire (enfin une fois que la blogueuse a fait une tartine pour Etam sur son blog, ce qui serait dans cette hypothèse le but ultime de la manoeuvre), ce qui est du foutage de gueule.




Tout ça pour dire : faites gaffe les filles, soyez un peu plus vigilentes et exigeantes, n'acceptez pas (presque) tout pour (presque) rien, il y a de la manipulation dans l'air...

... et il se pourrait bien que vous soyez les dindons de la farce.




NB : les ardents défenseurs de la Pureté de l'Âme Incorruptible et de la Rectitude Anti-Grand-Capital qui vont venir ici comparer les blogueuses à billets sponsorisés à des putes sont priés de passer une soirée dans une sombre ruelle vêtus d'une mini-jupe en vinyle, à prendre 10€ pour sucer la bite puante de parfaits inconnus,avant de poster, merci.

 




Partager cet article

Repost 0
Published by Elienai - dans Il murmure
commenter cet article

commentaires

Chipo 15/11/2008 14:43

Bon j'arrive un peu après la bataille, mais j'avais envie de réagir à plusieurs choses sur cet article et les commentaires qui y sont associés :
D’abord j'ai été super contente de vous rencontrer, et on a aussi passé un super moment avec vous :) Sur le "vide" de l'opé, bon je ne suis pas communiquante, mais d'une part j'ai adoré et l'après-midi, et la gamme Etam. Je n'ai pas fait d'article certes sur le shooting, mais j'ai mis la photo canon de nous sur Facebook et j'ai acheté des vêtements sur le site d'Etam peu après.
C’est ça le but en fin de compte non ? Donner une image sympa de la marque, faire tout bêtement de la pub pour une gamme et éventuellement en profiter si les concernés en parlent.
Après on accepte, ou pas, d'être la cible -privilégiée- d'une opération marketing, plutôt de bonne qualité je trouve. Il en faut plus qu'un bon d'achat pour me faire participer à ce genre de choses. C’est la raison pour laquelle je n’ai participé à aucune campagne e-buzzing... Pareil, le champagne et les macarons, moui pourquoi pas, mais bon franchement à tout prendre je préfère une bonne bière et des cahuètes (j'ai des goûts de merde et j'assume)... Ce qui m'a clairement fait venir, outre le fait que j'ai beaucoup de sympathie pour Miss Hello - qui comme tu le soulignes, ne fait que son boulot, et plutôt bien, dans l'affaire - c'est la photo. Nous on n'est pas photographes, même pas amateurs, et repartir avec un souvenir comme ça c'est un peu priceless (bordel ça se voit qu'il m'aime comme un fou mon mec sur les photos !).   Quant à tous ceux qui parlent de vendre ou d’exposer leur corps gratos ou pour trois cacahuètes (et pourtant dieu sait que j’adore ça), je les invite à se renseigner un peu avant de parler. Moi je suis comme le Chat : on ne m’achète pas (à moins de payer très cher évidemment).

Flo au Japon 07/11/2008 07:53

Il y a une autre logique qui n'a pas ete citee : tout betement que la blogueuse qui a aime le champagne et les macarons aimerait bien se faire reinviter a une autre operation, voire plus. Ainsi, en parler dans son blog c'est se faire reperer comme bon petit mouton a reinviter la prochaine fois (et donc c'est pour qui le champagne, les macarons et autres ? pour la blogueuse). Si elle n'en parle pas, alors on peut imaginer aisement qu'elle sera blacklistee par les organisateurs de tels evenements. Au final, le vrai pigeon c'est le consommateur qui consulte des blogs en pensant avoir de l'info de vrais gens qui ont teste un produit (et pas de la reclame), alors que tout cela n'est qu'un jeu de dupes. Et on la verra votre photo ? ;)

Gallïane 07/11/2008 09:22


Pour les photos, j'hésite... mais comme elles sont plutôt sympa, je pense que je le ferai dans le week end !


Nina 06/11/2008 11:36

Mmmm, je comprends un peu mieux le positionnement de cet article. Par contre, une phrase me fait hurler "il s'agit juste d'un bête buzz, mais qui a le mérite de prouver que la blogueuse se contente de bien peu". Pardon mais on parle de qui, là ? Les blogueurs ne sont rien. Sorti d'un certain milieu parisiano-branchouille évoluant dans le market, peu de gens connaissent la blogosphère et ses "influents". Le blogueur n'est pas une super star et c'est déjà pas si mal de faire un shooting avec des pros. Evidemment, ça n'a pas coûté grand chose à Etam mais c'est pas grâce aux blogs non plus que la nouvelle collection sera vraiment connue. Ils investissent dans la pub papier et c'est normal puisque c'est là que ça leur rapportera le plus de visibilité.Il serait temps que les blogueurs redescendent un peu sur Terre.

Elienai 06/11/2008 11:53



C'est justement ce que je dis, et c'est tout le paradoxe de cette mascarade : la blogueuse n'est rien, mais elle se croit super star, les marques en profitent à coup de poudre aux yeux, c'est
juste n'importe quoi de A à Z.


Ensuite tu compares buzz et pub papier, je vois pas l'intérêt, c'est juste pas comparable. C'est pas parce que la presse apporte plus de visibilité que les blogs n'en apportent pas du tout. On
sait très bien que maintenant n'importe quelle recherche google tombe sur un blog qui va t'expliquer que le produit de ta recherche est vraiment le top du génial. Tu doutes ? Tapes "etam woman"
dans google. Pas de visibilité ? Alors justement revenons sur ton "Pardon mais on parle de qui, là ?". A mon avis le buzz de blog n'est pas viable à long terme (je me plante certainement vu que
je n'y connais pas grand chose), mais actuellement, vu le traffic généré par deedee, caroline daily et cie, on ne peut pas dire que ça ne pèse pas dans la balance.



princessevarda 02/11/2008 10:02

je voulais dire "comédienne" avec un seul "m", bien sur...

princessevarda 02/11/2008 09:59

AmenJe n'ai pas participé à cette opé.Je suis trop grosse, hors de question qu'on me prenne en photo.MaisJ'ai été productrice dans la pub et je sais combien une campagne coute.J'"ai été commédienne et je sais comment les intermittents se font couilloner.Ce qui me gène dans ce genre d'opération, et je l'ai déjà dit sur d'autre blogs, c'est effectivement comment on prend les gens pour des cons à coup de "1000 euros pour celui qui me trouve le meilleur slogan" ou "joie assurée (mais pas rémunérée) de voir sa trombine dans le journal ou sur un autobus".Hormis le fait qu'on pique le boulot de quelqu'un qui aurait pu être payé, on n'en retire que dalle si ce n'est une fierté passagère. Et le pire c'est que certains s'en contentent voire s'en vantent.La pub est un travail comme un autre (celui du créatifs, celui du rédacteur comme celui du modèle) qui par définition, mérite salaire.Un point c'est tout.

Elienai 02/11/2008 16:24



Point de vue extrèmement intéressant et difficilement contestable.


Depuis le début j'imagine aussi les gens chez etam en train de se frotter les mains en se félicitant de la docilité des blogueuses...



A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier