Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 18:02

Oui, je sais, c'est d'un facile d'écrire un article sur Patrick Swayze aujourd'hui.

Mais là, pour le coup, j'avoue que sa mort me touche bien plus que pour celle de Michael Jackson, Farah Fawcett, René des Musclés et Sim réunis.


Pas que je n'aimais pas les artistes sus-cités - notamment ce bon vieux Papy René, qui me rappelle les longs mercredi aprés-midi passés devant le Club Dorothée - mais 'tin bordel à queue de bouc, PATRICK SWAYZE, c'est carrément un morceau de mon adolescence qui part d'un coup.


Dirty Dancing est certainement l'un des films que j'ai le plus vu et revu étant pré-adolescente, puis ado, puis jeune femme... et je crois que même encore maintenant je suis capable de rester devant si je tombe dessus.

 

Réminiscence de mes premiers émois érotico-cinématographiques.


Quand j'y repense, je me dis que mes parents m'ont laissé voir un film quasi érotique alors que j'étais à peine âgée de 12 ans. Il s'imaginaient certainement qu'il s'agissait d'un banal film sur la danse, au même titre que Flashdance - qui n'est pas non plus du tout érotique, non non ! - mais s'ils avaient ne serait-ce que visionné ce film, ils ne m'auraient finalement peut être pas laissé le voir.

 


Par chance, ce ne fut pas le cas et j'ai pu à loisir découvrir un univers voluptueux, parfois à la limite du licencieux (la scène de la fête où tout le monde dirtydance : aïe aïe aïe !) où la lascivité a pris un sens que je ne connaissais encore pas.

C'est grâce à ce film que j'ai pris conscience de l'influence du corps et de ses mouvements dans le jeu de la séduction.

Regarder 50 fois d'affilée le film, écouter en boucle la BO, apprendre les chorégraphies et les reproduire en se regardant dans le miroir et voir son corps de petite fille se transformer sous l'influence de la puberté et de l'éveil des sens...

 


Et si le personnage de Jennifer Grey représentait la petit fille sage en passe de se dévergonder que j'étais, que dire du fantasme du bad boy incarné par Patrick Swayze ?

Celui qui initie la jeune vierge effarouchée aux joies de la vie, à travers la danse, à travers le sexe, dans une première fois que chaque jeune fille idéalise et fantasme nuit après nuit...

Patrick Swayze représentait ce mec rebelle avec lequel on s'imaginait braver les interdits, avec lequel on pourrait oser franchir les limites, avec lequel on pouvait s'abandonner sans peur, sans craintes... et surtout excitation.


Pour moi, Patrick Swayze était devenu une image, une icône...

 

... la représentation personnifiée du passage de l'innocence à la sexualité.

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

gingivite mauvaise haleine 14/02/2015 22:33

I would like to thnkx for the efforts you have put in writing this blog. I am hoping the same high-grade blog post from you in the upcoming also. In fact your creative writing abilities has inspired me to get my own blog now. Really the blogging is spreading its wings quickly. Your write up is a great example of it.

enlever la mauvaise haleine 14/02/2015 22:33

My spouse and I stumbled over here from a different web address and thought I should check things out. I like what I see so now i'm following you. Look forward to looking over your web page again.

Delphine 03/10/2009 01:20


aucune chaine n'a rediffusé dirty dancing, je trouve ça scandaleux!!! pas d'hommage!!! ça m'a fait super mal


Gallïane 04/10/2009 20:49


Ah oui ça par contre, je l'ai remarqué... comme quoi, il y a star et star...


Delphine 03/10/2009 01:15


Je me retrouve totalement dans ce que tu viens de si joliment écrire sur patrick swayze et dirty dancing. J'ai sensiblement le meme age que toi car je devais avoir 12 ans lors de la sortie de ce
film ... je pense l'avoir vu sur canal + à cet age... 12-13ans... et aujourd'hui je viens de le revoir avec émotion ... je crois que beaucoup de garçons de notre génération (ou plus vieux) doivent
beaucoup à patrick swayze et les filles aussi pour avoir appris au garçon le charme et la sensualité ... j'avais juste envie de dire "merci patrick swayze, tu seras toujours en nous" et comme
c'est un film intemporelle, je pense que d'autres générations d'ado en feront (je l'espere) comme nous leur film culte... pour moi en tout cas c'est mon film culte...


Gallïane 04/10/2009 20:49


Un film culte oui... pour ce qu'il représente.
Mais pas mon film culte. le mien c'est Dracula de Coppola...


Fanny 17/09/2009 19:50

Respect à cette icône de mon adolescence, je connais la BO par coeur

Gallïane 18/09/2009 13:22


Je pense que Time of ma Lyfe est connait par toutes ! ;)


A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier