Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 11:05

ni putes ni soumisePourquoi donc ce titre ?

En réponse à celui de Tierry Crouzet : Les community manager sont des putes

 

 

Nous avions déjà eu droit au "les blogueuses sont des putes" quand nous nous étions mises à écrire des billets sponsorisés, mais là, on atteint des sommets en s'attaquant directement, non plus à un hobby, mais à un métier, une corporation.

 

En ce qui concerne le billet de Crouzet, ce n'est pas tant le contenu de l'article qui me dérange - plutôt pertinent d'ailleurs, et qui soulève des questions intéressantes - mais ce titre racoleur que l'auteur a cru bon coller à sa diatribe.

Quel intérêt avait-il à utiliser un tel adjectif pour parler des community manager, à part provoquer des réactions et augmenter ses pages vues, évidemment ?

 

La provocation est devenue facile, surtout s'il s'agit de taper sur le CM (aussi facile et convenu - donc aussi vain - que de taper sur Cindy Sander). Au fond, cette habitude ne deviendrait-elle pas lassante ?

Les pamphlets anti-CM sont légions sur le net depuis des mois, certains sont proches du niveau de la mer en terme de réflexion tandis que d'autres soulèvent des points essentiels sur l'émergence de ce métier et de son utilisation par les organisations, la plupart sont traités sous l'angle d'un iceberg tandis que quelques-uns se démarquent pour leur qualité sarcastique.

 

Quoi qu'il en soit, le CM fait parler. C'est drôle. D'autant plus lorsqu'on gravite dans le milieu depuis des années, bien avant que l'on sorte les flonflons et les trompettes pour baptiser en grande pompes (et avec force anglicisation) un métier qui existe depuis les débuts d'internet sous les termes de modérateurs, animateur ou gestionnaire de communauté.

 

Bref, je n'écris pas ce billet dans le but de défendre ma paroisse, mais plutôt de celles qui sont prises à partie dans cette bataille rangée des bien-pensants : les prostituées.

 

Quelle mouche peut bien piquer un type pour qu'il use d'un terme aussi dramatique pour qualifier des personnes ?

Car oui, au fond, ce qui me dérange, c'est le manque de respect à l'égard de ces femmes - ou homme d'ailleurs, il suffit du sectarisme des genres -  qui n'ont pas toujours fait le choix de se retrouver pute sur un bord de trottoir.

Et comparer des petits arrivistes planqués bien au chaud dans leur bureau à bavasser sur les réseaux sociaux (dont je fais partie) à ces personnes qui luttent chaque jour pour leur survie et leur dignité, ben ça me fait bien mal là où je pense.

 

Devrait-on obliger les auteurs de tels comparatifs à se taper une pipe pour 10 euros pour qu'ils comprennent toute l'essence du problème ?

Que l'on s'indigne du métier et du travail de CM que l'on qualifierait d'esbrouffe, de brassage de vent ; qu'on les étiquettes de glandeurs, de branleurs de mouches, de tout ce que vous voulez... mais non, pas de putes.

Par respect pour les putes et l'âpreté de leur métier, de l'implacabilité de leur vie, n'écrivez pas de telles absurdité et prenez conscience de l'inhumanité de cette analogie.

 

Alors oui à la critique, qui peut s'avérer plus que constructive, mais non à la méprise blessante. Peut être que je réagis à tout cela parce que je suis une femme, peut être me taxera-t-on de féministe (hors il me semble, je le répète, que la prostitution n'est pas un métier exclusivement féminin)... mais peut être tout simplement que j'éprouve du respect pour les gens qui n'ont pas la chance d'être derrière un écran d'ordinateur pour donner des leçons de vie aux autres.

 

 

Pour conclure, Je citerai une phrase de Dostoeïvski :

"Rien n'est plus facile que de dénoncer un être abject,

rien est plus difficile que de le comprendre."

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

haleine cb12 22/02/2015 23:28

Magnificent web site. Plenty of helpful info here. I am sending it to a few pals ans also sharing in delicious. And of course, thank you for your effort!

pommade pour varices 22/02/2015 23:28

Hi there, I discovered your site by way of Google whilst searching for a related matter, your website came up, it looks great. I have bookmarked it in my google bookmarks.

Lilly 25/09/2010 16:26



Je vous approuve!!!!!!


Mille fois!


J'applaudis à la pertinence de votre propos!



Gallïane 26/09/2010 14:48



Merci ! 



Fanny 23/09/2010 13:39



Merde, j'ai passé un entretien pour être CM : je serais donc peut être une branleuse qui monnaye des nuits charnelles. Cool ! :)



Gallïane 23/09/2010 15:17



Sans doute ! ;)



petite parisienne 23/09/2010 11:17



joli post ^^


en gérénal ce qui est étranger et nouveau fait peur, dérange, c'est donc bien plus facile d'attaquer et d'être agressif, histoire de défendre son pathétique petit bout de "terrain"... On ne
s'attaque qu'à ce qu'on ne (veut pas) connaître...


Et j'aime beaucoup ta citation de fin -)



Gallïane 23/09/2010 15:18



Entre la bataille rangée des vrais/faux CM, ceux qui n'en comprennent pas les enjeux, ceux qui ne veulent pas de la nouveauté... c'est sûr qu'on est pas dans la merde !



A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier