Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 20:24

Une fois n'est pas coutume, j'ai aimé des collants.

 

Oui, souvenez-vous, il y a peu, je vous parlais de mon amour pour les bas, pour les porte-jarretelles, de mon allergie récente au silicone des bas auto-fixants et de mon aversion des collants qui descendent.

 

Donc quand on m'a proposé de tester la nouvelle génération de collants de Dim et appréciant déjà la marque (je ne porte que des Easy Dim Up), j'ai sauté sur l'occasion de voir si Dim a rééllement trouvé un moyen de me réconcilier avec le collant.

 

J'ai envie de dire "pari réussi" !

 

Vendredi dernier, j'ai enfilé la paire de collant Dim Body Touch fraîchement reçue dans ma boite aux lettres et j'ai accompli ma journée de Marathon Executive Woman comme d'habitude.

Déjà dès le matin, c'était un vrai challenge pour ces collants de résister à l'épreuve du trajet maison/école en se trimballant un sac à main, un sac repas, un sac à langer et un cartable à roulette qui tentent tous de s'accrocher amoureusement à la maille légère du Dim Body Touch.

L'étape bureau fût moins dangeureuse, voir même plutôt flatteuse au regard des oeillades masculines sur mes jambes.

L'aprés midi apporta son lot de dangers divers et variés éprouvant la résistance des Dim Body Touch : courses à la supérette et ses sacs plastiques agressifs, promenade à courir après la Tornade dans les rues de mon quartier, vieille à permanente violette et son cabas à roulettes malveillant...

 

Force fût de constater le soir que les collants Body Touch n'avait pas un pet de jeu dans la ruelle après tant de péripéties !

 

Et la cerise sur la guibolle : la promesse des collants qu'on oublie totalement tellement ils épousent les formes du corps !

 

 

La maille toute douce est très agréable, le panty boxer intégrée est simple et joli, la ceinture promet de ne pas serrer la taille et c'est vrai, je n'ai pas été marquée... mais elle ne s'avère pas totalement invisible en revanche, car après deux grossesses, n'importe qu'elle ceinture coupe mon ventre en deux et se voit sous une robe un peu cintrée... 

 

Le vrai plus pour moi : je n'ai pas eu besoin une seule fois de le remonter, pas besoin d'user de la grâce et de la distinction naturelle dont je dois faire preuve à chaque "remontage" de collant... non, les Dim Touch restent en place, ne bougent pas et se font seconde peau.

 

Mon petit bémol se situera surtout sur la transparence du collant que j'ai testé, j'avoue avoir une nette préférence pour les collants opaques qui m'affinent mieux la jambe que les transparents. Mais du coup, je peux vous assurer que je vais foncer m'acheter une paire de Dim Body Touch opaques !

 

 

Et si vous aussi vous voulez tester la nouvelle innovation de Dim, j'offre aux 10 premiers commentaires qui le demandent un code pour tenter d'obtenir un échantillon gratuit !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jayce 27/10/2009 16:51


on se rend pas compte, nous les mecs, combien c'est important les collants pour une femme et comment ça peut etre vite galère... enfin maintenant on s'en rend un peu plus compte... avec l'article
!! ;0) c'est déjà ça !


Gallïane 27/10/2009 23:50


Si au moins, j'ai pu éclairer la lanterne d'un homme sur un sujet aussi important... ;)


Vaness 22/10/2009 20:50


ah non non t'embête pas hein ! tu sais pour ce que j'en porte des collants, je vais pas en mourir ! No soucy !


Elienai 22/10/2009 20:35


MOntana, crois moi si tu veux, mais j'ai pensé à faire une photo avec le collant sur la tronche. Sauf que dim n'aurait pas forcément trouvé ça de bon goût.


Vaness 22/10/2009 14:15


ah merde je t'ai pas repondu (je croyais l'avoir fait), donc euh bah : oui
;o)


Gallïane 22/10/2009 19:23


J'ai peur que ça ne soit un peu tard, mais je tente quand même !


Montana 22/10/2009 13:43



Marrant que le titre de la rubrique "Du beurre dans les épinards" soit une contrepèterie. Si, si, relisez bien et surtout NE DONNEZ PAS LA SOLUTION. Une contrepèterie digne de ce nom ne doit
seulement qu'être laissée à la bonne appréciation du lecteur qui en déduira ce que son cerveau aura "entendu". Eh oui, une contrapèterie ne se satisfait pas de la seule position des lettres et
syllabes mais surtout des sons engendrés par ce déplacement. Vous avez trouvé ? Ok, peut-être alors cela méritera-t-il le bannissement :)=)



A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier