Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 12:02

8259001-young-couple-relax-in-bed-with-music-and-laptop-tog.jpgSouvent le soir, une fois couchés, chaucun prend son lecteur MP3, colle son casque sur les oreilles et écoute sa petite musique de chambre dans son coin. 

Ce petit rituel d'endormissement pourrait presque passer pour un tue-l'amour. Mais c'était sans compter sur notre imagination débordante et notre capacité à tenter toujours plus d'expériences.

 

 

Hier, alors que Monsieur semblait plonger dans les bras de Morphée, bercé par les sons post-rock de Year of No Light, et tandis que je m'apprêtais à écouter pour la centième fois l'album d'Adele, une envie soudaine s'est fait sentir. Il faut dire qu'à chaque fois que je respire l'effluve de la peau de Monsieur lorsque je me blottis contre lui, le désir devient irrésistible. 

Ni une ni deux, je me glisse sur lui, les écouteurs dans les oreilles - Turning Tables, LA chanson du moment qui me fait frissonner, voire pleurer tellement elle me touche - en boucle tandis que je commence à le caresser. Pris au jeu, Monsieur garde son casque et nous profitons de ce moment de castorisation musicale.

 

Il faut dire qu'écouter de la musique en faisant l'amour est déjà une expérience intéressante. J'en ai déjà parlé à plusieurs reprises, la musique accompagne souvent le sexe de manière à le modeler et à le sublimer. Mais lorsque l'expérience se déroule de manière totalement autistique, cela décuple le ressenti.

En gardant chacun nos casques, nous avons écouté chacun une musique différente, ressentis des sensations différentes mais tout aussi intenses. La puissance du son de Year of No Light pour Monsieur, la grace infini de la voix d'Adele pour moi, la musique a accompagné nos sensibilités du moment. Lui dans son délire apocalyptique, moi dans mon envie d'insondable tendresse. Pour nous deux, l'étreinte était aussi passionnée qu'intense, sur la même longueur d'onde et pourtant si distante d'un point de vue musicale.

 

le-couple.jpg

 

Le sexe d'autiste pourrions-nous le nommer, où chacun demeure dans son monde, où nous vivons une expérience similaire et si différente à la fois. Concentrés sur notre propre plaisir, sur nos propres sensations, tout en partageant avec l'autre ce moment d'une rare intensité sensitive et auditive.

Chacun a vécu une émotion et des sensations particulières mais la satisfaction finale était la même. Celle d'un énorme partage, de don de soi, d'abandon totale et de jouissance commune. Il est très étrange de constater que nous n'étions pas ensemble musicalement mais totalement réunis dans notre échange. J'avoue que c'est à la fois perturbant et saisissant. Comment un acte quasi égoïste et autant centré sur soi-même peut réveler autant de plaisir ?

Ne serait-ce pas qu'en s'envoyant en l'air de la manière la plus égocentrique qu'il soit que, finalement, nous faisons du meilleur sexe ?

Alors que penser de toutes ces délcarations de magazines et de sexologues qui prétendent que pour bien faire l'amour, il faut être à l'écoute de l'autre ?

Et si la clé du secret, c'était déjà de faire l'amour pour soi-même avant de vouloir faire plasir à l'autre ?

 

Je ne sais pas, je ne suis pas spécialiste, je m'interroge juste sur le fait que la puissance des sensations et du ressentie à ce moment là était bien plus fort que lors d'une simple castorisation à l'écoute l'un de l'autre.

 

Le plaisir serait-il finalement et véritablement égoïste ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gallïane - dans Sexe'n'Roll
commenter cet article

commentaires

solutions contre le ronflement 26/02/2015 08:38

There are some interesting time limits on this article but I don't know if I see all of them center to heart. There's some validity but I will take hold opinion until I look into it further. Good article , thanks and we want more! Added to FeedBurner as well

medicament pour ronflement 26/02/2015 08:37

What's Going down i'm new to this, I stumbled upon this I've discovered It absolutely helpful and it has helped me out loads. I am hoping to give a contribution & assist different users like its aided me. Good job.

Lilith 08/11/2011 00:58



J'adore la façon dont tu en parles!


Parce que la musique, dès qu'on l'aime, est capable de fournir plus de sensations (partagées ou non) qu'il n'est nécessaire!



Gallïane 08/11/2011 12:43



La musique, je l'ai déjà dit, c'est en quelque sorte, la BO de la vie ! ;)



Fanny 21/10/2011 22:13



J'ai bien envie de tenter l'expérience la prochaine fois que je castorise. Etre un peu égoïste, ça a du bon.



Gallïane 31/10/2011 11:26



Complètement !



Gaby 20/10/2011 22:03



Alors ça j'ai envie de tester !! Merci de l'idée, je pense qu'il y a du potentiel derrière. Et par rapport à ton dernier paragraphe, je pense qu'on peut être "à l'écoute" de l'autre sans
forcément l'entendre, être à l'écoute c'est aussi réagir à ses mouvements, ses sensations, son expression, etc.



A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier