Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 13:39

Quand on dit "je suis tombée du lit", en général, c'est une expression imagée pour signifier qu'on s'est réveillée très tôt le matin.


Mais parfois, cette expression prend littéralement tout son sens.

A l'instar de certaine personne de ma connaissance - dont je ne citerai pas le nom - qui ont déjà testé physiquement cet adage aux risques et périls de leur épaule, hier matin, je me suis cassée la gueule de mon lit.

 

Crédit : liliaimelenougat


Ce vautrage en beauté est intervenu alors que j'étais en train de rêver que je courais après un canard que je devais plumer...


Mais là n'est pas le propos.


Le vrai fond du problème, c'est que je risque presque toutes les nuits de me rompre le cou, presque toute les nuits, je mets ma vie en danger... et ce, à cause d'une seule et vile personne : Monsieur !


Chaque soir, chacun se cale de son côté et chaque nuit Monsieur se déplace innocemment vers moi centimètre par centimètre, empiètant chaque heure de plus en plus sur mon territoire nocturne, pour finir au petit matin la tête sur mon oreiller.


Conséquences :

Recroquevillée sur le rebord du matelas, me retournant dans un demi-sommeil, je finis par tomber du lit !


J'ai beau le repousser de toutes mes forces, j'ai bien du mal à déplacer ses 87 kilos de graisse muscles... et pire encore, il arrive parfois qu'il m'invective dans son sommeil pour le dérangement occassionné par mes récriminations.


Je songe vaguement à faire lit à part....

 

... Mais qui fera la bouillote pour réchauffer le lit si on ne dort plus ensemble ?

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article

commentaires

Sandra F 04/11/2009 08:00


oui, je vois..Bon, les vibrations dans le matela, on y peut rien, mais pour les boules quiès, j e te remercie pour le conseil...


Sandra F 03/11/2009 09:59


des boules quiès? j'ai essayé, ça glisse de l'oreille, c'est pénible! Bon, moins pénible que d'entendre monsieur ronflements, mais bon,
Comment t'y es tu habituée? Tu le pousse pour qu'il s'arrête? Tu siffles? ? , moi, j'ai pas de solution..C'est
épuisant!


Gallïane 03/11/2009 22:18


Après avoir tenté de le retourner, de le mordre, de le taper à coup de pieds, poings, coudes, après avoir sifflé, après avoir pleuré... j'ai pris des boules Quiès en mousse !
Et depuis, je dors à peu près tranquillement !

(à peu près parce que les mousses restent bien en place mais atténuent pas toutes les décibels et quand ils se met en mode tronçonneuse, j'entends un peu à travers) (mais c'est surtout les
vibrations dans le matelas le problème !)


Cricri 02/11/2009 13:19


Il n'aime pas être attaché ? encore mieux !!!

une fois que tu l'auras eu (par surprise, cela va de soi) et que tu l'auras martyrisé pendant des heures, il en gardera un tel "mauvais" souvenir que les nuits suivantes, il fera bien attention à
ne pas dépasser les limites et à se blottir un peu mais pas trop ! :)


Gallïane 02/11/2009 20:16


Effectivement ! :D


Sandra F 02/11/2009 10:50


la bouillotte; il n'y a que ça de vrai, lol, et oui, c'est penible un monsieur qui prend toute la place, mais c'est pénible aussi un monsieur qui ronfle! alors tu sais, on a tous nos petits
tracas..lol


Gallïane 02/11/2009 20:13


Question ronflements, je suis servie aussi : je dors avec des Boules Quies !


Galstar 31/10/2009 20:43


Finalement le plan de Cricri est encore meilleurs...


Gallïane 01/11/2009 22:51


Carrément !


A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier