Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 11:30

Gleeden

 

Abordons aujourd'hui un sujet sensible en parlant de Gleeden, le premier site de rencontres pour personnes mariées en Europe, et la question ô combien délicate de l'infidélité comme moyen de sauver son couple.

 

 

La parole est donnée à Elienaï

 

Il est établi que l’une des activités favorites du twittos (vous savez, ces extraterrestres qui utilisent ce réseau social de micro-blogging appelé Twitter) est de regarder des émissions télévisées à l’intérêt discutable, non pas parce qu’il y prend du plaisir (il ne manquerait plus que cela), mais bien entendu pour jeter à la face du monde son analyse plus ou moins sociologique et forcément fine et pertinente du prime-time du jour.

Il y a quelques temps, j’avais été frappé par la violence des propos lancés à l’encontre d’un couple narrant sa vie sexuelle plutôt débridée, puis qu’ils vivaient en ce qu’il est convenu d’appeler une union libre. Le plus frappant étant le rejet total, en bloc, et je le répète, violent, de leurs explications. J’étais surpris d’une telle étroitesse d’esprit de la part de ceux qui se considèrent bien souvent comme le haut du panier intellectuel de l’internet, mais il est vrai que nous touchons ici un sujet plus que sensible, certainement le plus lourdement chargé en atavismes judéo-chrétiens.

 

En ce qui me concerne, les questions tournant autour de la fidélité et de l’exclusivité sexuelle lors de la vie en couple se bousculent depuis toujours dans mon esprit fondamentalement athéiste et résolument anticlérical, et les réponses ne tombent pas d’un ciel dogmatique du haut duquel une quelconque divinité aurait décidé que ce qui était bien pour moi, c’est de ne coucher qu’avec une seule personne simultanément. Sous prétexte que l’on s’est amoureusement engagé avec un partenaire, il nous devient interdit de goûter d’autres chairs, et le simple fait que ce postulat soit un postulat me dérange. Et malheur à celui ou celle qui sort de ces sentiers battus, sa réputation fera l’objet au mieux des moqueries ordinaires, au pire d’un rejet honteux teinté de contrition.

Je n’ai pas de réponses claires à toutes les questions portant sur la fidélité et l’exclusivité sexuelle, tout ce que je sais c’est que le poids de notre héritage est lourd et embrume les esprits qui osent s’aventurer sur ce terrain miné, tout simplement parce qu’il me semble impossible, pour commencer, de poser les jalons de l’infidélité.

 

gleeden3

 

Un homme ou une femme qui succombe, pour x raisons, aux charmes d’un inconnu un soir trop arrosé est-il plus infidèle qu’un homme ou une femme passant des heures, jour après jour, à séduire le tout-venant sur internet, sans jamais passer à l’acte ? Personnellement, j’aurais tendance à dire que non, mais évidemment ce n’est pas aussi simple, puisque l’infidélité se vit à deux.

Amour et sexualité sont inextricablement liés. Fondamentalement, au sein du couple, pas de l’un sans l’autre. Mais j’ai appris aussi, lors de certaines lectures et aussi par mon expérience personnelle, qu’amour et sexualité peuvent momentanément se délier, et se savourer indépendamment l’un de l’autre. Pour être clair : le sexe à plusieurs peut tout à fait être partagé par deux personnes qui s’aiment, sans mettre en jeu cet amour. Mais nous parlons ici d’une expérience partagée intellectuellement mais aussi physiquement, et tout devient plus délicat quand ce n’est pas le cas, et que l’aventure est unilatérale.

 

Cependant, qui peut jeter la pierre à cette personne qui aime profondément et sincèrement son conjoint, mais qui s’ennuie mortellement au lit en sa compagnie ? Dans ce cas, une relation extra-conjugale peut précipiter le couple à sa perte, mais il ne faut pas négliger de nombreux témoignages montrant qu’un épanouissement sexuel acquis en dehors du foyer peut relancer cette flamme insidieusement éteinte au fil des ans, aidant même parfois à relancer une libido conjugale en berne.

Et si, comme avec notre couple télévisé du début, cette aventure étant consentie ? Et si elle était ressentie comme bénéfique au couple ? Et si, pour aller encore plus loin, une aventure extra-conjugale excitait nos deux partenaires ? Et si, comme dans certains témoignages, ils se racontaient leurs folles sorties l’un sans l’autre avant de se lancer dans de fougueux ébats qui n’ont rien à envier à de jeunes tourtereaux ? Il me semble fondamental de répondre : et alors ? En matière de sexualité, j’ai appris à ne jamais penser : fontaine, je ne boirai pas de ton eau. Et surtout, j’ai appris à respecter l’intime conviction de chacun en ce qui concerne ce qu’il considère comme bon pour lui et pour son partenaire.

 

A partir de là, s’il me semble difficile de justifier et légitimer tout et n’importe quoi en termes de relations extra-conjugales, ces deux cas précis ont le mérite de laisser la question en suspens. Et dans les limites du respect de son partenaire, un site de rencontres extra conjugales ne me semble pas nécessairement voué au pilori.

 

gleeden1.jpg

 

Ce que j'en pense :

 

Si Monsieur Murmures et moi-même avons accepté de parler de Gleeden, c'est parce que nous avons pour seules convictions que chacun fait ce qu'il veut comme il veut et que la sexualité ne regarde que les personnes concernées, d'autant plus dans un couple.

J'ai été la première surprise en découvrant les chiffres de ce site : 720 000 inscrits dont 37% de femmes mariés ou en couple. Gleeden surferait donc réellement sur un véritable phénomène de société à travers l'évolution de la notion de fidélité au sein du couple.

 

Selon une enquête IPSOS, 22 % des personnes interrogées pensent que l'infidélité permet de sauver son couple en s'accordant des moments de liberté et 46% estiment que l'infidélité permet de doper l'estime de soi. J'avoue comprendre ce cheminement, même si personnellement, je n'ai pas (encore ?) expérimenté ce besoin.

  Cela dit, j'aurais également aimé avoir les chiffres sur le nombre de femmes qui en parlent à leur mari et qui partagent leur expérience avec eux... bien que sans analyses poussées, il ne me semble pas que l'on puisse savoir s'il s'agit d'expériences personnelles pour pimenter sa vie intime ou d'un moyen de stimuler son couple.

Toutefois, Gleeden présente un réel intérêt pour les femmes souhaitant faire des rencontres hors du cadre légitime de leur mariage. Une équipe féminine entièrement dédiée au site, entourée d'experts (psychanaliste, journaliste, écrivain, dont Maia Mazaurette, journaliste et blogueuse que je lis régulièrement), propose quotidiennement du contenu concernant la liberté au sein du couple. Outre la finalisation des rencontres elles-mêmes, le site propose aux femmes une autre vision de leur sexualité. 

 

gleeden2.jpg

 

Et pourquoi pas juste l'envie de (re)jouer au jeu de la séduction, ce jeu qui s'envole si vite dans un couple ?

D'après les chiffres, 23% des femmes inscrites sur le site avouent s'y retrouver juste pour le plaisir de se faire courtiser - ce que je comprends parfaitement moi-même adepte de ce jeu - tandis que 48% confessent rechercher ce petit frisson sensuel que l'on ressent lors des flirts en début de relation et qui s'estompent avec le temps...

Tandis que les hommes recherchent souvent dans une relation extra conjuguale le sexe pour le plaisir, leur plaisir... les femmes rechercheraient-elles plutôt les papillons dans le ventre et le feu aux joues ?

 

Quoiqu'il en soit, pourquoi pas tout simplement s'inscrire

pour le fun ou par simple curiosité ?


gleeden-logo

 

 

Article sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Elienaï & Gallïane - dans Du beurre dans les épinards
commenter cet article

commentaires

TheCélinette 02/06/2011 17:57


Le passage "Un homme ou une femme qui succombe, pour x raisons, aux charmes d’un inconnu un soir trop arrosé est-il plus infidèle qu’un homme ou une femme passant des heures, jour après jour, à
séduire le tout-venant sur internet, sans jamais passer à l’acte ?" Je partage tout à fait ton avis. Ca me rappelle un homme marié qui m'a ouvertement dragué à plusieurs reprises sur Twitter mais
qui vantait sa fidélité parce qu'il ne passait pas à l'acte charnel. Perso, je pense que quand on est marié et que l'on passe ses soirées à draguer sur le net plutôt qu'à passer du temps avec sa
femme, il y a de vraies questions fondamentales à se poser. Et je pense que créer une complicité avec une autre c'est sans doute pire parfois qu'un élan sexuel d'un soir. J'ai toujours eu de
l'aversion pour l'infidélité parce que j'en ai profondément souffert plus jeune. Ne sachant pas que mon partenaire me trompait, cela me conduisait à m'investir dans cette relation. Alors que si
j'avais su, nous aurions rompus et j'aurai cherché un autre partenaire. Depuis j'ai eu un compagnon libertin. Il vivait avec sa précédente compagne en union libre. C'est une situation que je ne
veux pas vivre, mais que j'approuve pour ceux à qui cela convient. J je vois cela autre forme de couple c'est tout. Autant je me sens monoandre autant je comprends que d'autres sachent aimer leur
partenaire sans avoir de sexualité exclusive. J'ai rarement eu partenaire plus respectueux et honnête que celui qui était libertin. Je n'ai pas partagé ses pratiques mais j'ai particulièrement aimé
nos échanges et le respect qu'il m'offrait dans la vie comme dans notre sexualité. J'ai dû mal à croire que l'infidélité sauve un couple car il détruit un élément fondateur : la confiance. Je crois
davantage au positionnement qui propose d'aller voir ailleurs pour expérimenter avec l'accord de son/sa partenaire (et avec ou sans lui/elle dans la pratique). Bref, je pense que les choses avouées
sont toujours beaucoup plus saines pour tout le monde. Mais c'est là mon point de vue (et de vie :)


Gallïane 06/06/2011 14:00



Personnellement, je suis plutôt de ton avis. S'il m'arrive un jour de vivre une aventure extra-conjuguale, j'aimerai autant que ma moitié soit au courant. Un peu comme dna sle cadre d'une
relation libre et non pas dans le secret et la trahison.


Cela dit, il existe des situations où il vaut peut être mieux taire la faute (s'i elle ne s'avère que ponctuelle et non renouvelée) pour éviter la douleur inutile.


 


C'est compliqué de débattre sur ce sujet, c'est tellement personnel. Mais je pense que l'ouverture d'esprit permet d'accepter les différences de point de vue de chacun... ;)



Fanny 27/05/2011 13:57



J'ai surtout peur que ce genre de sites deviennent un repaire de cinquentenaires en crise qui veulent se chopper de la donzelle délurée... L'adultère n'est pas à critiquer systèmatiquement mais
ça reste du dernier recours pour ma part, histoire de sauver les meubles.



Lilith 27/05/2011 13:25



La nuance est certes subtile, mais de taille. Merci de cette précision



Lilith 27/05/2011 00:07



C'est aussi une des raison pour lesquelles j'aime tant mon célibat ; je suis curieuse et j'aime les nouvelles expériences.


Je multiplie les amants avec lesquels je serais incapable de vivre une "vraie histoire", mais j'ai déjà quitté un homme auquel j'étais très attachée parce qu'on s'ennuyait au lit, que je partais
loin et que je le savais incapable de supporter l'idée que j'aille voir ailleurs...


Alors moi, la fidélité, je dis "Niet"! (en même temps j'ai que 22 piges et tellement de choses à découvrir!)


Par contre, un site de rencontre spécialisé dans la tromperie, je sais pas... Mais alors pas du tout!



Gallïane 27/05/2011 11:11



Alors on est pas dans un site spécialisée dnas la tromperie, mais qui permet de rencontrer des personnes mariés (ou non)... c'est subtil oui, mais c'est différent.


Un site spécialisé dans la tromperie pour moi, proposerait des alibis pour les couples adultériens, tu vois...


 


Après, je sais, le résultat reste le même...



Radada 26/05/2011 11:58



Analyse assez juste, comme toujours miss ;)


Le point commun est effectivement que si ça ne va pas dans un couple, l'infidélité est plus le coup de grâce que le sauveur. Après le divorce est une toute autre affaire, mais un divorce est
quand même plus sain lorsqu'il est fait entre adultes sur des bases saines, qu'avec une trahison en plein milieu.



A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier