Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 12:12

whisper posterIl y a quelque temps, je vous annonçais la création de mon atelier d'effeuillage burlesque.

 

Outre le fait de dispenser mes trucs et astuces en matière d'effeuillage une fois par mois depuis septembre, je propose également d'animer les soirées d'enterrement de vie de jeune fille, ce qui est ni plus ni moins que la même chose que mes ateliers du dimanche, mais au lieu de se retrouver au studio de danse, le cours se fait dans le salon de la future mariée ou de l'une de ses demoiselles d'honneur.

 

Vendredi dernier, j'ai reçu un appel pour savoir si je pouvais animer une soirée.

Sauf qu'il s'agissait de l'anniversaire surprise d'un jeune homme de 25 ans. Sa copine voulait lui offrir un effeuillage, quelque chose de glamour et sensuel, mais pas vulgaire, et le burlesque lui semblait plus élégant que le strip tease conventionnel. Un peu prise de court sur les délais mais très enthousiaste à l'idée de réaliser un effeuillage devant une assistance de quinze convives, j'ai accepté de relever le défi.

C'était tout de même la toute première fois que j'allais m'effeuiller devant un public, mixte de surcroit, car finalement, je passe la plupart de mon temps à me déshabiller qu'avec des filles, lors des cours que je prends ou lors des séances que j'organise moi-même.

 

Je ne brillais pas une heure avant de partir pour la soirée. Le trac me nouait la gorge et le ventre, j'avais des vertiges mais au fond de moi, je ne doutais pas. Juste la peur de me produire devant des inconnus, comme j'imagine tous les artistes, amateurs ou professionnels, peuvent ressentir avant leur show. Peu importe le spectacle que l'on donne, je crois que le trac fait partie intégrante du processus, il se traduit différemment pour chacun mais je crois que personne n'y échappe... et je pense sincérement qu'il est bon pour la réussite de ce que l'on entreprend.

 

C'est donc les jambes un peu flageollantes, juchée sur mes talons de 12, que je suis entrée dans la pièce où tous les invités étaient réunis, sur la chanson de David Rose "The Stripper", un grand classique de la musique burlesque.

Pendant les dix minutes d'effeuillage autour du jeune homme, j'ai amusé la galerie, faisant rire l'assistance par les pitreries que j'associe à mon "déshabillage".... Feindre la corde au cou avec mon boa, coller mon soutien-gorge sur les yeux du jeune homme, lui donner un grand coup de hanche à le déstabiliser de sa chaise... autant de petits trucs qui font de l'effeuillage burlesque un moment plus théâtral qu'un simple strip tease de base.

 

Burlesque-8254.jpg

 

Et pari gagné quand après ma prestation, les convives sont venus discuter avec moi, et notamment me féliciter !

Quand les jeunes hommes, comme les jeunes femmes, se mettent d'accord sur le fait que l'effeuillage burlesque est totalement glamour, sans aucune once de vulgarité, que le côté humoristique se marie parfaitement avec le côté sensuel de la prestation, tu sais que tu as réussi !

Les jeunes filles m'ont demandé de s'essayer à quelques astuces d'effeuillage, les garçons m'ont posé des questions sur ma vision de ce "métier". J'ai expliqué d'où venait le new burlesque, comment j'étais arrivée à en faire et à vouloir le partager. J'ai passé un très agréable moment à parler de ma passion et à en faire la promotion pendant 1h30.

 

Cerise on the cake : aucun d'entre eux n'arrivait à croire que j'avais deux enfants et plus de 30 ans au compteur ! Petite fierté personnelle qui fait toujours plaisir !

(enfin de là à ne me donner que 26 ans, je me demande s'ils n'étaient pas totalement ivres ces jeunes gens !)

 

Je suis donc totalement heureuse de cette petite performance qui continue de me prouver que je suis sur la bonne voie, que le choix de me lancer dans cette activité était une excellente idée.

Mes ateliers sont tous complets à chaque session, les femmes qui y participent sont enchantées et reviennent avec plaisir, on me demande d'en faire de plus en plus, des ouvertures se crééent pour réaliser des spectacles, j'ai même eu droit à un bel article en couleur dans le journal La Montagne... Oui, j'étais loin de penser qu'en province, je tiendrai ce pari osé de proposer de l'effeuillage burlesque.

 

galliane murmures

 

Et j'ai envie de dire... Pourvu que ça dure ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gallïane - dans Let's Be Burlesque
commenter cet article

commentaires

remede pour le psoriasis 14/02/2015 13:30

Thanks for ones marvelous posting! I certainly enjoyed reading it, you may be a great author.I will remember to bookmark your blog and will eventually come back in the foreseeable future. I want to encourage one to continue your great posts, have a nice weekend!

combattre mauvaise haleine 14/02/2015 13:30

Really enjoyed this post, can you make it so I get an email sent to me when there is a fresh article?

cattbury 06/12/2011 08:22


ça c'est voir la vie en rose et c'est bien le principal et puis le rose te va bien la trentenaire ,arrêtes c'est tout jeune ça !!!


bonne continuation

Gallïane 06/12/2011 20:36



Non mais j'ai bien conscience que je ne suis pas vieille... mais je ne suis plus toute jeune non plus ! Une sorte d'entre deux âges quoi ! :p



Lilith 27/11/2011 23:39


Je suis tellement heureuse que ça marche pour toi que j'ai presque envie de m'expatrier à Clermont!


Non mais sérieux c'est trobon et je comprends ton enthousiasme! 


Et en matière de trac, je connais ça (fake-comédienne que je suis) ; le truc, c'est d'utiliser l'énergie du trac pour en faire une force, une impulsion significative durant le show!

Gallïane 29/11/2011 13:49



Toi qui fait du théâtre, tu vois tout à fait de quoi je parle...



Dom 27/11/2011 12:03


Félicitations Gallïane, d'aller au bout de tes projets, de te risquer à te mettre en danger ainsi, d'oser et d'entreprendre.


Cela demande une dose de courage, et une pointe de folie que finalement bien peu possèdent, respect !


 


(et bonne continuation la belle brune)

Gallïane 29/11/2011 13:52



Oh ça, de la folie, je n'en manque pas ! #huhu


On verra où me porteront ces rêves/projets... ;)


(et merci pour les encouragements)



A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier