Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 08:00

clesDans les couples, ce qui est bien, c'est qu'il y a toujours un running gag, une sorte de blague qui revient sans cesse, plus ou moins drôle mais qui illustre parfaitement les joies de la vie à deux.

 

Chez les Murmures, il y a - comme dans les 3/4 des autres ménages, pourrait-on dire - des gimmicks, des phrases chocs récurrentes.

 

Souvent, ça commence par un "c'est quoi ce caleçon et ces chaussettes qui traînent encore au pied du lit ?" suivi d'un "Toi, tu vas avoir tes règles !".

Glamour, quand tu nous tiens !

 

Il faut quand même savoir que la plupart du temps, c'est Monsieur qui use et abuse de questions récurrentes, étant donné qu'il est toujours à la recherche de quelque chose dans l'appartement, à la limite de se demander s'il habite bien ici :

"T'as pas vu ma carte bleue ?" Non, mais si tu fouilles tes poches de pantalon, t'as toutes tes chances de gagner le jackpot...

"Et mon pull gris, tu sais où il est ?" Dans ton sac de travail que tu ne vides jamais, t'as regardé...

"J'ai perdu ma carte mémoire pour ma console, tu l'as pas vu par hasard ?" Par hasard non, mais si tu soulèves la tonne de merde sur ton bureau - et accessoirement que tu le ranges - il se peut qu'elle s'y trouve...

"Je trouve pas de caleçon propre, c'est normal ?" Oui, t'as qu'à faire des lessives...

Enfin vous voyez le genre, celui du mec qui ne trouverait pas un éléphant dans un magasin de porcelaine et qui cherche encore où se trouve la panière de linge sale au bout de 3 ans dans le même appart.

 

Mais depuis quelques temps, nous avons le "Où sont mes clés ?"

Et il ne vient pas de lui, mais de moi. Mais à cause de lui, évidemment.

Parce qu'à la question "Où sont mes clés" suit généralement la réponse "Dans ma poche de pantalon/manteau/jeans/bermuda".(ne rayer rien, toutes les mentions peuvent s'avérer utiles)

Régulièrement, Elienaï ne trouve pas mieux que de kidnapper mes clés et de se trimballer avec tous nos trousseaux dans ses poches et moi mes yeux pour pleurer. Comme lundi dernier, où au moment de fermer l'appart pour emmener les enfants à l'école, je ne trouve pas mes clés. Pas moyen de mettre la mains dessus, pas de trousseau de rechange, pas de clés de secours, rien sur range-clés...

 

      porte_manteau_recycle_argentrie1.jpg

 

Je pars à l'école la porte ouverte aux quatre vents, imaginant déjà la joie et le palsir savoureux des voleurs en entrant dans mon appart et en mattant tous ce que je leur laisse à prendre sur un plateau en argent massif.

Sur le chemin des écoliers, j'envoi des SMS d'injure à Monsieur, ne doutant pas un seul instant de sa culpabilité dans cette disparition malintentionnée. Et tandis qu'il me répond qu'il n'a pas ces fichues clés, je continue à lui envoyer des invectives incendiaires à base de "J'en ai ras le *** que tu me piques mes clés tous les jours, y'en marre, tu vas me passer cette sale manie, après à cause de toi je suis dans la merde !"... car je me voyais déjà en haut de l'affiche à devoir rester toute la journée à la maison au lieu d'aller bosser, tout ça parce qu'il avait embarqué mes clés le matin.

 

Je repasse donc par la maison avant de me décider à appeler au taf pour dire que je ne pouvais pas venir puisque je ne pouvais laisser ma maison ouverte, quand on sait qu'on en est au troisième achat de vélo parce qu'on s'est fait voler les deux premiers, on se dit que laisser son appart ouvert ne serait pas une très bonne idée.

Par acquis de conscience, je passe au peigne fin tous les manteaux et pantalons de Monsieur, quand soudain, une illumination me vient : et si ces putains de clés se trouvaient tout simplement dans MA veste ?!

En refaisant le chemin de la dernière utilisation de mon trousseau de clés, je me rappelle les avoir mis dans ma veste en cuir deux jours auparavant. Et c'est bien là que je les retrouve...

 

Oué, là, pour le coup, la mauvaise foi aurait pu l'emporter, j'aurais pu mentir et dire que je les avais retrouvées dans les poches de l'un ses pantalons qui se trouvaient au lavage. Mais non, j'ai assumé. J'ai fait profil bas et je me suis excusée. Parce que bon, il a beau être bourré de défaut mon homme, je l'aime aussi parce qu'il a d'énormes qualité, dont l'honneteté... J'ai donc envoyé un SMS d'excuse et je suis partie bosser l'air penaud d'un enfant qui s'est fait chopper la main dans le sac.

 

N'empêche que là, tout de suite, maintenant...

... ça ne me dit pas où sont passées ces connasses de clés ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article

commentaires

Lilith 24/05/2011 21:58



Ah ben wé,  avec les clés, c'est toujours le même soucie!


Par contre, mon père lui parvient à perdre des dossiers méga-importants pour son travail et évidemment, le coupable est un membre de la famille (genre, on va aller piocher dans ses notes sur le
droit international...)



Gallïane 25/05/2011 15:22



Une seule chose : homme = mauvaise foi ! Point barre.



Pascale 23/05/2011 20:23



Ah, on a la même réponse aussi alors!! Ce à quoi il réplique: "ah bah, non, j'le sentirais!!"


Autre variante: ne trouve RIEN même quand on lui dit exactement où se trouve le paquet de mouchoirs/la boîte de sucre/ le paquet de
madeleines-dans-le-placard-du-couloir-seconde-étagère-celle-du-milieu-à-gauche-du-paquet-de-farine...


Mééééééén j'trouve pas!! Là forcément tu te déplaces et tu lui colles sur le pif, et mauvaise foi qui tue: oui mais non, y'avait un truc devant (c'est vrai oui, deux sachets de levure cachent
très bien un kilo de madeleines!!!)



Gallïane 24/05/2011 12:34



Z'ont des peaux de saucissons dans les yeux, j'vois que ça ! 



bellabamba 23/05/2011 17:22



excellent cette histoire... vous êtes un chouette couple malgré de menus tracas quotidiens. J'ai tendance à tout perdre moi aussi... mais monsieur sait toujours où son mes choses perdues, il a un
radar où je sais pas quoi, très pratique! 



Gallïane 23/05/2011 20:05



Ah bah chez nous, c'est l'inverse quoi. Exemple pas plus tard que tout à l'heure en ouvrant le placard à chaussures :


"Elles sont où mes tongs ?" Au fond du placard...


Et juste après :


"Elle est où la planche à découper ?" Sous ton nez, sur le plan de travail...


 


Ah il en faut de la patience ! :p



Fr@mboize 23/05/2011 17:06



achets un porte clés qui sonne quand tu siffles !


Tres utile !!!



Gallïane 23/05/2011 20:06



Ça existe vraiment ce truc là ? Oo



Le Piège à Filles 23/05/2011 15:57



Un pote a retrouvé des clefs dans son frigo : "C'est le seul endroit où je vais tous les matins et tous les soirs". Assez bizarre...


 


Le pire étant la question con : "Tu les as perdues où, tes clefs"?



Gallïane 23/05/2011 20:07



Mmmm... tu as des potes étranges non ?


Quant à cette question, je pense que les gens veulent en général dire "tu les as vu où pour la dernière fois tes clés ?" sauf que ça se saurait si les gens savaient parler français ! ;)



A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier