Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 10:00

INDIEN.jpgChaque semaine, un ou une invitée nous raconte son histoire autour de ses dessins à l'encre indélébile.

 

 

C'est au tour de Laetitia, jeune femme rencontrée au hasard de Facebook, pubarde et apnéiste, de nous dévoiler ses tatouages et de nous raconter son histoire.

 

 

 

 

Qui es-tu ?

Laetitia, aka Titia, Moustique, Stikmou, MSTK,  23 ans depuis lundi dernier, étudiante en fin de master 2, stagiaire à temps plein, j'fais d'la pub, wé wé, je tente de créer de beaux concepts pour vous vendre du rêve. Je vie entre Marseille et Toulon, au bord de mer ou en paysannie suivant les jours. J'suis une meuf comme ça.

 

Ton premier tatouage ? 

Rien. Ou plutôt tout : la séparation du grand amour adolescent.

 Un besoin d'émancipation tellement grand que ma mère a rapidement cédé à mes élucubrations : "j'vais me raser la tête, j'vais m'piercer de partout, je suis tellement malheureuse, je suis brisée, blabla". Une envie de me faire piquer depuis mon plus jeune âge, un vrai besoin d'encrer un symbole, de personnaliser mon corps, de devenir grande. J'avais 17 ans et demi.

 

Tatouage-2978-copie.jpg


Il se trouve sur l'aine. En fait c'est tout con, j'ai pas eu le choix; ma mère m'a dit (Antoine...) : "tout ce que tu veux, mais pitié, qu'il ne se voit pas !".

Donc l'aine. et même un poil trop bas. J'étais tellement excitée, j'avoue, j'ai pas pris le temps, j'ai pas pris mon temps, j'ai harcelé mon tatoueur, Yann, petit bonhomme sympa dans la boutique de piercing que je squatte depuis mes années tendre, pour qu'il me fasse un "tribal en bas de l'aine". J'ai vu un motif qu'il m'avait dessiné, y'avait des petits points comme je voulais, des lignes, c'était chouette, j'ai dit "waouuuuh goooo!". Douce enfant inconsciente !

 

Pourquoi ce motif en particulier ? Quelle est sa signification ?

Aucune idée ! j'ai toujours kiffé le tribal. J'ai pas pris le temps de réfléchir... Cette fois là.

Sa signification est bien moindre que pour le deuxième.

 

Justement, parle-nous de ce deuxième tatouage ?

Yeah, enfin la partie intéressante ! Je préviens, c'est stupide ! J'avais pas les idées claires à 18 ans, j'aurais pu me faire défigurer du corps et j'ai eu de la chance ! réfléchissez, guys, c'est important.

Entre l'époque du premier et du deuxième tatouage, pas même un an, et toujours le même dilemme : il m'aime, il m'aime plus, je l'aime, je l'aime plus... Kevina puissance majorité ! Une nuit, je fous tout en l'air : j'envoie balader hommes et ex et famille et demeure familiale, je pars à Marseille avant la rentrée de mon BTS, découvrir le monde, enfin seule, à ruminer dans mon petit appart. En rêve, une idée : un tribal autour de mes tout petits petits seins. Avec une étoile.

Je me réveille le lendemain matin avec une idée fixe, trouver un tatoueur. Je marche dix minutes, et je rencontre L'Homme (le hasard fait bien les choses). L'Homme, peu booké, prend le temps de me dessiner ZE tatouage autour de mon minuscule nichon. Je kiffe ma race. Gênée, complexée, mais en plein kiff. Je ne réfléchis pas, je signe, j'achète, je prends rendez-vous pour dans deux jours (inconsciente bis repetita). Entre temps, je préviens les géniteurs qui ont tenté de freiner des quatres pieds, mais peine perdue. Je passe donc sous les aiguilles de Py, alias le big Pierrot Tatoueur de chez Arte Corpus Marseille. 

Je douille ma race comparé au premier tatouage, 2h30, je me retiens de pleurer et de gémir pendant qu'il me tatoue les côtes. Pendant trois jours, je ne peux pas lever le bras tellement j'ai mal. Je montre mes nichons à tout le monde, je deviens méga hyper atrocement fière de mes pauvres petits seins tous tatoués.

 

Tatouage-2984-copie.jpg

Symboliques : émancipation, assumage de moi-même,

Adieu adolescence, fuck les parents, toussa toussa.

 

Révélation absolue : après avoir passé des années à cacher mes seins, mon complexe, je deviens limite exhib, fière à la plage, fière partout, heureuse, nichons en avant itou itou.

Entre-temps, je tombe follement amoureuse de L'Homme Tatoueur. S'en suit trois années de conquête-séparation-déchirement-passion avec celui qui devient L'Homme Sans Coeur.  Et me renomma Moustique.

Cinq ans plus tard, je suis avec Py depuis bientôt deux ans, et toujours aussi jalouse de ses groupies (et bordel, il en a !!).

 

 

Vas-tu en faire d'autres ?

 Je ne souhaitais plus me faire tatouer par MON mec, au motif que c'est vraiment trop perso et que j'ai pas envie plus tard d'avoir marqué PIERRE-YVES partout sur le corps... et au final j'ai craqué ! (perdue pour perdue...)

J'en ai trois milliards qui n'aboutissent pas, j'ai peur de regretter, d'avoir des idées cons, j'ai désormais moins de soucis pour le "boulot", mais sait-on jamais... Et puis je vois passer tellement de tatouages et de gens tatoués dans la rue, dans les salons de tatouage, chez arte corpus... je veux un truc unique, un truc vraiment chouette, une vraie grande grosse pièce...

Je veux une fleur de bornéo, parce que c'est beau, parce que ça fait tattoo "d'initiés" et que j'adore me la péter, avec des espèces de fleurs lianes entre la cheville et le mollet... je sais, comme ça, ça ne veut rien dire, mais ça se fera, j'harcèle l'Homme pour faire ça en septembre ;) d'ici là, j'aurais eu le temps de réunir pas mal de photos, d'images, qu'on travaille tout ça ensemble... J'ai l'envie, la patience, la fougue absolue, je veux un truc de malade mental. 

De toute façon, c'était ça, ou Pink Floyd ou le Roi Lion, alors.... 

 

 

Quelle est ta motivation, pour quelle raisons t'es-tu fait tatouer ?

Tellement de choses !

Bon, déjà, je suis un peu maso sur les bords... J'adore souffrir, cicatriser, que ce soit en piercing ou tatouages, j'ai des lubies (que je laisse plus passer en piercing car ça s'enlève plus facilement, rien à voir !

J'adore avoir un nouveau truc sur moi, un embellissement, un truc unique, des traces toutes douces... j'adore lorsque mon tatouage au sein gonfle avec la chaleur et que je le caresse, sans parler des regards que me jettent hommes/femmes/enfants à la plage... qu'ils n'aiment ou qu'ils n'aiment pas, celui-là ne laisse personne indifférent. C'est mon truc en plus, mon truc à moi, ma manière de personnaliser mon corps comme jamais auparavant ! Pour toujours (c'est terrible quand on y pense...)

Sinon, étant une piètre dessinatrice (à Marseille, on dit une chèvre, ou "une vraie bite"... bite de chèvre ?), j'ai malgré tout l'oeil exercé ! La faute aux longues soirées passées avec Py à décortiquer ses tatouages, les tatouages des autres, les tatouages de mes potes... je vois des horreurs, rarement des beautés, mais je dis rien, que dire dans ces cas là ? J'ai de la chance d'avoir été bien piqué, que tout tienne, j'aurais pu être ravagée si jeune... Je vois pas le tatouage lorsqu'il est fait de la même manière qu'une personne lambda... mais ça fait pas de moi une pro ! Juste une méga passionnée !

 

Tatouage-2985-copie-copie-1.jpg


Penses-tu regretter un jour, lorsque tu seras vieille et fripée ?

Un peu, pour mon premier, mais c'est délicat. Au final j'ai passé un bon moment, je n'ai pas eu mal, c'était très sympa, mais je suis déçue.  Déçue parce que depuis, mon oeil et ma critique se sont développés : trop bas, pas assez délié, trop vague, pas assez poussé, je ne l'aime que d'un côté, que d'une seule manière de vue  (je tente le conceptuel là...). Je l'aime pour ce qu'il me rappelle, pour ma fierté et mes angoisses d'adolescente. Je n'y toucherai pas. Il est bien piqué, il est propre, il bave pas, il décolore pas, j'en prends soin malgré tout. Il m'a appris à avoir un regard critique sur le tatouage, à prendre mon temps pour d'autres modifs corporelles, il m'a surtout donné le goût de l'encre dans la peau. Je l'aime bien malgré tout !

Pas le reste, enfin, je crois. Disons que mon bonnet A m'assure un certain maintien à long terme du poitrail.

Conseil : vous tatouez pas le bide, les reins, ça bouge, ça tangue, un corps de meuf se dégrage tellement vite, c'pas beau du tout à voir après... pensez y !

Des piercings? Ca s'enlève, ce sont les marques de la vie.

Le tatouage c'est vraiment pour la vie... je supporte pas les gens, qui, avant même d'être tatoués se disent "oooh mais si ça me plait pas, je le ferai enlever!!"... ça me tue ! C'est pas au point, c'est cher, ça fait mal, c'est pas bien, c'est pas beau... il faut ANTICIPER! ;)

Mais peut être serai-je la première à regretter lorsque mon keum se transformera de nouveau en "Sans Coeur", je ne sais pas !

 

 

Es-tu tentée ou déjà franchi le pas vers d'autres modifications corporelles ? 

Yes !!! Piercings ! j'en ai 17 ou 18 (j'ai la flemme de les recompter pour la énième fois !), pleins aux oreilles (ça se cache), nombril, langue, tétons, nez. Rien sur la tronche (ou presque). J'avais un surface au nombril, euh, il était pas beau du tout du tout, je l'ai enlevé quand il nécrosait.. vi, pas beau !  Dans ma folle jeunesse, j'ai tenté le stretch n'importe comment... résultat ? j'ai un trou d'oreille qui ne se refermera réellement jamais parce que j'ai pas été foutue de respecter les temps de cicatrisation... tsss !

Je ne fais pas de MD pour la simple et bonne raison que je passe beaucoup de temps en combinaison (je fais de l'apnée), et que tout ça, ça s'accroche, et qu'il n'y a rien de plus douloureux qu'un téton piercé qui s'écorche lorsqu'on remonte dans le bateau.

J'adore les modifs corporelles ! Quand elles sont mesurées... mis à part le combo langue/nez, j'ai réussi à me maitriser pour le visage. niveau boulot, et pour pas faire le mouton, c'est important de prendre le temps de réfléchir à ce qu'on fait de son corps, et de sa tronche (surtout !)

J'ai attendu mes 21 ans pour la langue, piercing dont je me languissais depuis genre mes dix-douze ans ! tu rends compte !?

 

 

Le mot de la fin :

Je pense avoir déjà gonflé un paquet de lecteurs avec mes histoires. Merci à ceux qui ont pris le temps de me lire ! Merci Gallïane de m'avoir laissé m'exprimer !

 

 

Le profil facebook de l'homme : Pierrot Tatoueur

Mon blog d'apprentie pubarde.

Vive Couette, vive Haagen Dazs, merci.

 

     

Rendez-vous vendredi prochain !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gallïane - dans De fil en aiguille
commenter cet article

commentaires

traitement de la mauvaise haleine 22/02/2015 00:18

There is obviously a lot to realize about this. I think you made some nice points in features also.

mauvaise haleine remede naturel 22/02/2015 00:18

Nice post. I was checking continuously this weblog and I am impressed! Extremely helpful information particularly the final phase :) I deal with such info much. I was seeking this particular info for a long time. Thanks and good luck.

Xel0u le l0up 02/07/2011 21:04



Ahahah le coup de froid que je me suis tapé en lisant le "conseil" de ne pas se faire tatouer sur le ventre ^^ 


Trop tard, c'est mon premier tatouage et je l'aime d'amour et il n'a pas bougé depuis 4 ans.


Moi perso je suis pas fan du tribal mais je pense me faire tatouer qq chose sous le sein, j'aime bien l'endroit !



Titia 02/07/2011 13:46



merci pour vos compliments :)


j'suis une guerrière, sort of ;)


merci à toi Galliane !!! 


quand tu veux lilith, mais me saute pas dessus de suite ;) bisous :)



Lilith 01/07/2011 22:45



J'adore déjà cette éternelle amoureuse! Et quelle Gouaille! quels goûts! Je veux connaitre cette femme, je veux devenir son amie! (hum, oui je me calme)


Mon premier tatoo, j'ai hésité, j'ai failli le faire sur l'aine parce que je trouve ça vraiment sexy et joli (j'avais juste peur de prendre du bide et que ça devienne pas beau).


Mais le tatoo autour du sein, woaw, c'est juste mégaboooo!!!



A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier