Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 09:38

transatAlors non, pour de vrai, il n'y a pas de zoo à Saly, petit village de la côte sénégalaise, au sud de Dakar.


Saly, c'est une station balnéaire plus qu'autre chose, une sorte de Saint Tropez sénégalais, où tous les européens en quête de soleil, de plage de sable fin et de cocotiers se jettent en hiver, histoire de faire le plein de mélatonine à défaut de souvenirs authentiques de l'Afrique.


Parce qu'à Saly, point d'Afrique tu verras, mais du gros beauf en veux-tu en voilà.


Nous y avons passés le week end en compagnie de Dom et de sa famille, histoire de décompresser et de profiter de l'océan. Parce qu'au Sénégal, toutes les plages ne sont pas toutes praticables, un grand nombre d'entre elles sont jonchées de déchets ramenés par les courants et les marées, et autant vous dire que ça me faisait autant envie que de me rouler dans la fange d'une porcherie. Surtout quand on apprend au hasard d'une conversation qu'on peut se choper des vers sous la peau ou d'autres joyeusetés microbiennes.


Bref, je dois bien l'avouer, aller passer deux jours à Saly, histoire de prendre quelques couleurs (pour ça, je ne me suis pas ratée !), du bon temps, du repos, du soleil.... c'était une chouette idée ! Et puis c'est aussi l'autre figure du Sénégal, son côté touristique, qui permet au pays de vivre.

 

Photo 288-2


Donc revenons-en à Saly.

Parce que figurez-vous qu'il y a beaucoup à en dire !

Comme je le disais, c'est ultra touristique, mais dans le genre villa avec les pieds dans l'eau. La côte de Saly a été littéralement prise d'assaut par les complexes hôteliers, des résidences proposant des lodges ou des cases, des hôtels grands luxes, des bars lounges et des discothèques... on se croirait à Palavas les flots !

Le pire, c'est que lorsqu'on entre dans Saly, on passe une sorte de porche avec le nom du village écrit dessus et qu'on n'en sort plus jusqu'à la fin de son séjour.

Car oui, les Roberts qui viennent à Saly n'en bougent pas. Pourquoi le ferait-il d'ailleurs ? Ils ont tout à portée de main, du logement, à la bouffe en passant par les cadeaux souvenirs qui s'achètent directement sur la plage, proposés par des sénégalais qui arpentent le sable chaud toute la journée, cabats chargés de draps de bain, colliers de cocos ou statuettes d'ébène. 

 

Photo 280-2


Les Roberts, ce sont les 6 mois et 1 jour, dont parle Dom dans ce billet. Des vieux français en majorité, qui passent péniblement leur retraite (payée par nos soins) au soleil d'Afrique pour soigner leur rhumatismes tandis qu'ils s'exemptent de payer leurs impôts (pour nos futurs retraites par exemple !) grâce à cette loi des 6 mois  et 1 jours en dehors du territoire français. Le principe même de l'égocentrique individualiste, qui marque son territoire comme le chien pose sa merde (le coup du marquage de transat avec une pierre est véridique), pensant qu'à son grand âge, tout lui est dû et surtout le respect alors qu'il nous chie à la gueule.


Sans compter que le Robert (ou la Roberte), aime beaucoup la jeunesse sénégalaise, une bonne trentaine d'année d'écart d'âge n'est pas un problème, pour ne pas dire un avantage...


Bref, Saly est un véritable zoo de vieux radins en mal de sexe.


Mais à côté de ça, la plage, l'océan, les piscines d'eau salée, les cocktails les pieds en éventail, les repas face à la mer... c'est quand même juste le pied !

 

Dom&Diwan

 

On ne peut pas cracher totalement dans la soupe et il faut bien avouer que ça fait rudement du bien de ne rien faire d'autre que la crêpe, à se faire dorer le cuir pendant qu'un groupe local chante du Youssou N'Dour !

Les deux jours que nous avons passé là bas nous ont permis de nous reposer, de discuter, d'apprendre à mieux se connaître avec nos hôtes et ça, ça n'a pas prix (pour le reste, y'a Mastercard !)

 

 Sans compter sur quelques jolies rencontres....

 

Maman&Princesse

 

... des sourires et des éclats de rires !

 

Dom&Princesse

 

Et de magnifiques coups de soleil à en faire rire la prochaine sur la liste, hein Manou !

 

coupdesoleil.jpg

 

 

A suivre...         

 

 

D'autres photos d'Elienaï sur son FlickR

Photos de Gallïane : FlickR


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gallïane - dans Voyages - Voyages
commenter cet article

commentaires

bene 03/03/2010 16:16


que tes photos sont belles, déjà dit mais les compliments ça se prends sans compter... sinon beau dégradé de couleurs chaudes comme ces beaux couchés de soleil.... tes billets sont toujours très
agréables à lire, au plaisir donc! no comment pour les "Roberts" qui font tout de même une piètre réputation à notre société....


Gallïane 04/03/2010 09:21


Les compliments pour les couchers de soleil vont directement à Monsieur !
Nous sommes complémentaires : il fait les paysages, je fais les portraits ! ;) 

Merci quoi qu'il en soit pour tous ces compliment,s ça fait toujours plaisir ... 


Jube 03/03/2010 14:32


Ah oui tu t'es pas loupée niveau coups de soleil...
Les photos des filles sont belles comme tout, quant aux Roberts no comment, juste j'ai du mal à me contenir en face d'eux !


Gallïane 03/03/2010 20:19


Je ne fais jamais les choses à moitié... :D
 


Clyne 03/03/2010 10:53


Oh la belle rouge !
Tu avais oublié la crème solaire ou bien ? :P


Gallïane 03/03/2010 20:19


Te moque pas, c'est moche, tu sais bien....

Non, pas oublié, mais j'en ai mis une fois dans la journée et après, j'ai zappé... :( 


Galstar 02/03/2010 22:42


La liste d'attente est-elle longue chez Dom Sénégatour?


Gallïane 03/03/2010 20:19


Ben écoute, tu sais où t'adresser pour faire tes réservations !


passavant 02/03/2010 20:13


Etonnant ce nom de "robert"  car en bon argot cela correspond à la "poitrine " des femmes surtout si elle est généreuse.
Pour le reste c'est pas du Stendhal mais pas loin du voyage en Italie.
Bravo pour votre talent , votre humanisme et votre regard sans concession


Elienai 02/03/2010 22:09


Lis le billet de Dom : le prénom de Robert n'est pas choisi au hasard, le type qui avait réservé son transat avec son ridicule petit caillou s'appelait vraiment Robert.


A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier