Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 14:18

coup-de-gueule.jpgJe vais attaquer la semaine avec un petit coup de gueule, avant de reprendre la non ligne éditoriale de ce blog hilarant.

 

Parce que si ici la plupart du temps, on se marre comme des baleines des anecdotes rocambolesques de ma vie palpitante, parfois, j'ai aussi envie de dire que rien ne va plus en ce bas monde.

 

Pour preuves, les récentes infos qui sont parvenues mon oreille ces derniers jours. Des histoires qui font bondir mes élans féministes, qui retournent mes entrailles de femme et qui blessent ma féminité, peut être même mon humanité.

 

Il y a eu l'affaire Zahia, quand proxénétisme, prostitution et football font un cocktail médiatique du plus bel effet, digne des meilleurs buzz internet et des plus gros tirages de la presse papier. Je ne reviendrai pas sur l'histoire en elle-même, mais je prostituee-copie-1.jpgvoulais vous faire part de mon ressenti quant à la médiatisation de tout cela.

La gamine au coeur de cette affaire de moeurs, est-ce qu'à un seul moment quelqu'un a pensé à elle, à sa vie, ou plutôt à la fin de sa vie ? Parce qu'avec tout le barouf de tous les diables qu'elle vient de se coltiner, que va t-elle devenir ?

Si sa famille n'était pas au courant de son activité, désormais même ses cousins les plus éloignés le savent. Au mieux, si sa famille est compréhensive, elle aura son soutien. Mais si par malheur, ce n'est pas le cas... elle sera reniée par ses parents, insultée par ses frères et soeurs, rabaissée par ses oncles et tantes ?

Pire encore, que dire de sa vie dans son quartier maintenant que tout le monde connait ses relations sexuelles avec différents joueurs de foot, quel regard sera porté sur elle, quel jugement porteront ses voisins et les connaissances de cette jeune fille ?

Quelque part, c'est le déshonneur qui s'abat sur elle... et tout ça, c'est de notre faute !

Peu importe qu'elle soit mineure ou majeure au moment des faits, peu importe qu'elle l'ait cherché (cela dit et pour rappel, on devient rarement prostituée par plaisir)... là n'est pas le débat ! Le véritable problème, c'est notre société de charognards qui s'acharnent sur les faits divers comme une hyène sur les restes d'un zèbre. Nous, hommes libres et égaux, nous libres penseurs et personnes intègres, nous nous délectons de la misère et des problèmes des autres ! Ah ! Elle est belle l'humanité !

Toute sa splendeur révélée en quelques coups de clics bien opportuns sur un compte Facebook et la vie d'une seule personne vole en éclat.

A la guillotine Zahia, notre Marie-Antoinette des temps modernes, qu'on passera par les fers ou qu'on brûlera en place publique pour avoir fait ce que la plèbe bien pensante a estimé immorale. Pauvre fille, ai-je envie de dire ! Punching ball des gens frustrés et étriqués dans leur petite vie monotone, qui ne trouve pas mieux de se défouler sur toi, parce qu'ils s'emmerdent à mourir !

 

Si un jour cette jeune femme se suicide, vous aurez sa mort sur la conscience... si tant est que vous en ayez une !

 

Puis, la relance du débat sur la burqua, une sorte de running gag du gouvernement, qui ne doit faire rire en fait que les Hortefeux et autres abrutis du même acabit.

burqa.jpg

 

Non, ça ne me fait pas rire du tout ce débat à la mords-moi-le-noeud. Parce qu'au delà du débat socialo-politique d'une mesquinerie rare et d'une débilité déconcertante, se trame un drame réel dont les politiciens se fichent royalement puisqu'ils n'en ont aucune conscience, trop occupés à préparer les prochaines élections.

 

Par principe de laïcité, ou Dieu sait quel autre grand  axiome, si on décide d'imposer aux femmes voilées de ne pas porter leur burqua dans les lieux publics de type administration - ce qui à la rigueur peut se comprendre pour diverses raisons techniques, telles que reconnaître la personne qui vient récupérer ses papiers d'identité - leur interdire de se promener dans la rue habillées selon leur principe et religion, c'est condamner ces femmes à ne plus jamais sortir de chez elles.


Car oui, par convictions religieuses, par obéissance à leur père ou mari, par respect de leur tradition, quelque soit leurs - bonnes ou mauvaises - raisons, ces femmes n'ôteront pas leur burqua !


Et elles deviendront les otages de notre volonté politique d'unir à sa majorité des indvidus qui ne comprennent pas que parfois, le choix n'est pas possible pour certaines personnes et qu'on ne peut imposer des idées qui ne sont pas propres à tous. Ce débat au fond n'est qu'un jeu de dupe, où certains cherchent avant tout à rallier à leur cause les plus extrêmistes d'entre eux, sur fond de bonne foi et de démarches philanthropiques pour la bonne marche du pays.

Bullshit, foutaises et billevesées ! Personne ne se soucie réellement du problème, si tant est qu'il y en ait un... et la seule chose que je vois dans ce débat, c'est une extrême intolérance, utilisée à des fins politiques, dans un simple but de manipulation et au final, sans aucun intérêt réel pour le peuple.

 

J'ai l'exemple de cette maman que je vois chaque jour à la sortie de l'école, en burqua, voilée de la tête au pieds. Cette maman qui vient chercher ses trois enfants scolarisés, parfaitement "intégrés" dans notre quartier, notre ville... si elle doit se plier à une loi interdisant le port de la burqua dans les rues de France, qui viendra chercher ses enfants à 16h30 et les emmenera au square pour faire le goûter et jouer comme tous les autres enfants ? Comment fera-t-elle ses courses ? Quelle vie sociale aura-t-elle au final ? 

Car elle devra faire un choix : désobéir à sa religion ou rester enfermée chez elle.

 

Je vous laisse deviner l'alternative pour laquelle elle optera

et les conséquences de tout cela...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gallïane - dans Réfle(c)tions
commenter cet article

commentaires

La Nymphette 29/05/2010 07:27



C'est drôle, ça me parait évident à moi aussi. Que c'est avant tout une question de souffrance des femmes... mais les femmes sont nées pour souffrir, non? Allez hop, mettez moi toutes ces nanas
en burqa au régime en mini-talons-jambes épilées, que ça rentre dans le rang! pccchhh



Gallïane 29/05/2010 19:11



Ça doit être ça, une femme n'est femme que si elle connait la souffrance...



ihlé 04/05/2010 00:21



Merci pour cet article! bravo vos idées sont d'une grande sensibilité et vous parlez trés justement de la burqa! Comme quoi on peut être féministe et défendre le fait que la burqa est un choix!
bravo bravo bravo! quand à l'affaire Zahia chapeau je n'aurais pas mieux dit!



Gallïane 04/05/2010 08:55

Merci pour tous ces compliments... Parfois, il est important d'exprimer de manière juste les choses déformées par les médias.

arpenteur 28/04/2010 15:42



Tout à fai d'accord avec toi sur la surmédiatisation de "non-informations"... et aussi partagé que toi sur le débat...


Par contre je m'amuse de voir dans le même post la désormais fameuse Zahia, et la Burqa...


Paradoxe de la vie qui va trop vite et de l'info qui n'en est pas...


Finalement, la seule chose qui reste à faire, c'est d'en rire... enfin d'essayer... pour ne pas pleurer...



Gallïane 28/04/2010 19:13



Non, pour le coup, je n'arrive vraiment pas à en rire... j'ai beau travailler dans les médias, je ne peux cautionner ce genre de choses ! On dépasse les limites de la surmédiatisation, notamment
avec les réseaux sociaux... et quelque part, voire que l'on n'est pas capable de se poser des limites, c'est dramatique !



Philippe 28/04/2010 14:35



Il est triste de voir qu'on s'intéresse seulement maintenant à ces femmes alors qu'elles enfreignent les lois de la république ... Et qu'a -t-on fait avant pour elles ?


Et toutes les autres, religieuses ou pas ? Le gouvernement est d'une hypocrisie et d'un cynisme total !



Gallïane 28/04/2010 19:14



Enfreindre les lois de la République ?


Moi, je crois surtout qu'elles sont victime du système...



niilah 27/04/2010 17:45



@Galliane en rentrant je regarderais c'est quel numéro (car je ne sais pas si j'en ai acheté un ancien ou le nouveau) comme ça tu pourras te le procurer :)



Gallïane 28/04/2010 13:36



Merci ! ^^



A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier