Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 13:04

Peines_de_mort121208250.jpgIndignation du monde entier ce matin après l’exécution de Troy Davis par l’état de Georgie aux Etats-Unis.

 

Comme si le monde découvrait que la peine de mort existait encore.

 

Pourtant, la peine de mort existe toujours bel et bien. Théoriquement, elle est encore prévue dans les textes de lois d’une centaine de pays, et elle est encore mise en pratique par une vingtaine. En 2010, pas moins de 527 exécutions ont été recensées par Amnesty International, sans compter les milliers réalisées par la Chine mais dont on ne connait pas le chiffre exact.

 

Pourtant, on ne s’insurge pas à chaque fois que la Chine exécute un dissident, on ne crie pas au crime contre l’humanité à chaque fois que l’Iran pend un mineur. Bizarrement, cette news là, personne ne l’a reprise, personne n’en a parlé dans les médias, personne se s’est fait l’avocat de ce gamin de 17 ans.  Et pourtant, 17 ans… et pendu le même jour où Troy Davis a reçu son injection létale. Mais pas un mot. Autre pays, autre région du monde. Mais pas un mot.

Tandis que Troy Davis, lui, vient de faire couler beaucoup d’encre, soulever les foules, déclencher des passions, créer des sacerdoces. Des centaines d’articles ont été  écrits, on a même vu des mouvements de masse sur les réseaux sociaux, des appels à la grâce du condamné… ou même des live-tweets de la mort de cet homme. Alors oui, on pourrait dire que la médiatisation de  cette exécution a au moins le mérite de réveiller l’opinion publique et de sensibiliser sur le sujet de la peine de mort. Mais j’ai un peu envie de dire bullshit.

 

Concrètement, soyons honnête, nous sommes impuissants devant la volonté d’un pays à continuer à pratiquer sa propre justice. Je ne justifie en rien la peine de mort, je constate.

Je constate que nous montons au créneau pour un homme que l’on pense innocent, que l’on demande sa grâce parce qu’on ne conçoit pas de tuer un homme dont l’innocence est partiellement prouvée, dont la culpabilité n’est pas totalement acquise. Je constate surtout que l’on médiatise sa condamnation à mort alors que son exécution se fait sur le territoire américain. (Et qu’il est noir, et qu’il est sensé avoir tué un blanc, mais là, on entre dans un autre débat).

Quant est-il des autres condamnés à mort de par le monde ? Des milliers d’hommes en Asie, région du monde où la peine de mort est la plus pratiquée ?  Avec 4,4 millions d'habitants, Singapour a le taux d'exécutions capitales par habitant le plus élevé au monde avec environ 420 détenus pendus entre 1991 et 2004, selon Amnesty International.

Est-ce qu’on se bat pour ces gens, innocents ou coupables ? Est-ce qu’on prend le temps de s’insurger, de se révolter sur leur sort ?

Est-ce qu’on raconte sur Twitter, les étapes précédant leur exécution, la visite médicale à laquelle ils se rendent pour prouver leur bon état de santé avant d’être tués, le menu qui leur est servi ?

Est-ce qu’on publie leur lettre d’adieu dans les médias ? Est-ce qu’on appelle les Hautes autorités à chaque fois ? Est-ce qu’on fait des pétitions à chaque exécution dans le monde ?

Voilà ce qui me choque. Non pas le cas Troy Davis, mais le cas de ces milliers de condamnés dont on ne touchera jamais mot.

Je ne comprends pas que l’on médiatise une exécution plus qu’une autre. Je suis désolée, mais quelque soit le crime, quelque soit les circonstances, que l’on doute ou non de la culpabilité, ôter la vie de quelqu’un sous l’égide de la Justice, c’est intolérable.

Pourquoi Troy Davis ? Pourquoi pas l’un des 60 coréens ou l’un des 252 iraniens exécutés en 2010 ?

Parce qu’il est américain et qu’il parait inconcevable d’exécuter un occidental, qui plus est, susceptible d’être innocent. Il est donc plus envisageable de tuer un oriental ? Plus tolérable s’il est coupable ? On ferme les yeux plus facilement lorsque le crime est commis loin de nous socialement ou géographiquement ?

 

Pourtant, avec les Etats-Unis, on parle bien d’un pays occidental, dont 35 états pratiquent encore la peine de mort. Toutefois, nous noterons que le nombre d'exécutions est en baisse ces dernières années (71 en 2002 ; 37 en 2008) et que le nombre de condamnations à mort a été divisé par 3 en dix ans, passant de 317 en 1996 à 114 en 2006. Mais cette baisse n’est pas une preuve que les états prennent conscience de l’ignominie d’une telle justice. Non, on est loin d’une pensée humaniste. C’est la faute à la Crise.

Voyez-vous, les Etats-Unis se rendent compte du coût des condamnations à mort. On ne parle pas du coût de la vie, mais bien du prix de revient d’une exécution. Au Texas, état record de condamnations, les contribuables ne paient pas moins de 2,5 millions de dollars pour exécuter la sentence (tandis que la prison à perpétuité elle, ne revient qu’à 800 000 dollars). Les états américains seraient donc de plus en plus enclins à baisser le nombre de leur exécution, non pas par humanisme, mais bien pour baisser leur dépense, crise oblige.

Voyez-vous ce que je suis en train d’écrire ? On parle du coût de la vie, on met des chiffres sur la vie des hommes. Vous la voyez là, l’ignominie ?

Mieux encore, les Etats-Unis, pays où on n’est plus à une contradiction près (en même temps militant pro-life et fervent défenseur de la peine capitale) démontrent une fois de plus que le coût d’une vie dépend de la valeur que l’on accorde à celle-ci. Ainsi, pour le cas Troy Davis, le gouverneur du Texas a déclaré qu’il n’envisageait pas qu’une erreur judiciaire puisse entraîner l’exécution d’un innocent… tandis qu’il affirmait en juin dernier lors d’une manifestation anti-avortement qu’il croyait que  "la vie humaine est un don sacré venu de Dieu". Troy Davis était-il un rejeton de Satan ?


Que constatons-nous à la fin ? Quel résumé amer pouvons-nous écrire à la fin d’un tel article ?

 

Certaines vies valent mieux que d’autres… il faut croire.

 

Edit : Dans le même genre, je vous recommande également la lecture du billet de Valérie.

 

 

Sources : Wikipédia20 minutesDiplomatie.gouv.frProtestant dans la villeAmnesty International

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gallïane - dans Réfle(c)tions
commenter cet article

commentaires

comment lutter contre une mauvaise haleine 20/02/2015 10:59

Normally I do not learn article on blogs, but I would like to say that this write-up very pressured me to check out and do it! Your writing style has been amazed me. Thanks, quite nice article.

traitement pour verrues 20/02/2015 10:59

Fantastic web site. Lots of helpful info here. I'm sending it to several buddies ans additionally sharing in delicious. And certainly, thanks to your effort!

traitement pour la mauvaise haleine 20/02/2015 01:55

I'm impressed, I must say. Really hardly ever do I encounter a blog that's both educative and entertaining, and let me tell you, you have got hit the nail on the head. Your idea is excellent; the issue is one thing that not enough persons are speaking intelligently about. I am very completely happy that I stumbled across this in my search for one thing regarding this.

mauvaise haleine du nez 20/02/2015 01:55

Howdy, i read your blog occasionally and i own a similar one and i was just curious if you get a lot of spam comments? If so how do you protect against it, any plugin or anything you can suggest? I get so much lately it's driving me crazy so any support is very much appreciated.

Fanny 26/09/2011 22:16



Les States, pays de l'éternelle contradiction.



Gallïane 27/09/2011 08:45



Malheureusement !



A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier