Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 10:50

greve.jpgLoin de moi l'idée de critiquer les enseignants grévistes, tout le monde sait que je vis avec un prof et que je prends le parti et la défense du corps enseignant dès que l'occasion se présente, mais parfois, le jour de grève n'est pas une synécure.

 

 

Déjà pour commencer, les professeurs de mes filles pourraient se concerter pour faire la grève en même temps, histoire de que je gagne au passage une grasse matinée de rab !

L'an passé, quand le maître de la grande faisait grève, c'était la maîtresse de la petite qui ne la faisait pas. Autant vous dire que lui faire rater une journée de petite section de maternelle ne m'empêchait pas de dormir.

Cette année, l'instit de la petite fait grève mais c'est la maîtresse de la grande qui ne la fait pas. Et là, il est hors de question que je fasse rater une journée de CE2 à ma fille aînée sous prétexte que l'autre n'a pas école. 

Alors soit elles ne font grève ni l'une ni l'autre, soit elles l'a font toutes les deux mais ca serait quand même rudement plus pratique pour mon organisation de la journée si elles pouvaient se concerter et surtout décider d'aller manifester ensemble, histoire que mes filles et moi on reste au lit toutes ensemble.

 

198c0a46bec859434628e3f1dbb15f5d

©Katja Sturm

 

Donc ce matin, je me suis levée, comme d'habitude, non sans être restée trois plombes au lit pendant que la Louloute se préparait. L'avantage d'avoir une enfant de 8 ans, autonome, capable de se préparer seule tandis qu'on tente de se décoller les yeux, le nez coulant et la gueule enfarinée. Je n'ai eu besoin d'enfiler que mon survet' Domyos et ma polaire Quetchua pour l'accompagner au bout de la rue et retourner très vite chez moi, rejoindre ma Tornade restée sous la couette. L'avantage d'habiter à moins de 100 mètres de l'école !

 

Et ma journée en compagnie de ma cadette peut commencer. Doucement le matin, faudrait pas se fouler une cheville : bol de céréales devant Tiji - la chaîne du petit nuage bleu comme dit ma puce - câlins sous la couveture, bisous dans le cou, châtouilles et autres petits plaisirs avant de prendre une heure ou deux pour gérer l'intendance professionnelle.

Il faut dire que c'est ces jours là que j'apprecie grandement le freelance. Quand je vois les mamans en galère de mode de garde ces jours de grève ou de maladie d'enfant, obligées de poser un congé payé pour pouvoir s'occuper de leur progéniture, je me dis qu'il y a vraiment des failles dans le système. Et non, que l'on vienne pas me dire que c'est la faute des profs grévistes. Ne soyez pas débiles, on ne perd pas une journée de salaire pour le plaisir de rester au lit, mais parce qu'on a des convictions et que l'on fait jouer son droit fondamental à défendre ses opinions.

 

abc.jpg

 

Passons la polémique et retournons à nos moutons ! Enfin plutôt nos poneys, ou Pet Shop ou Polly Pocket. Bref à nos jouets. Parce que figurez-vous que la Tornade, il va falloir l'occuper aujourd'hui !

J'ai la chance d'avoir une petite fille merveilleuse qui sait jouer seule et qui ne me demande pas forcément de lui sortir le grand jeu, comme sa soeur le faisait plus petite. Souvent, elle part jouer dans sa chambre et je l'écoute se raconter des scénarios des plus abracadabrantesques. J'avoue que j'éprouve un grand plaisir à prêter l'oreille à ses jeux pendant que je réponds à mes mails en souffrance. Souvent, un grand sourire illumine mon visage tandis que Monsieur Lapin rend visite à Chat mignon pour prendre le thé, tandis que Barbie prépare un gâteau pour Totoro...

Mais en bonne mère indigne que je suis, il y a un moment où je me dis que je ne vais pas la laisser livrée à elle-même comme ça. Oui, j'ai parfois quelques scrupules et des sursauts de responsabilités maternels. Et c'est alors que je puise dans mes ressources pour trouver l'idée qui nous séduira toutes les deux : pâte à sel, peinture, pâte à modeler, coloriage, etc... Mais aujourd'hui, ce n'est pas moi qui ait décidé du programme.

Ce matin, la Tornade m'a dit : "Maman, comme il n'y a pas école aujourd'hui, tu m'emmènes au Jardin Lecoq pour me promener." Point barre. Pas de possibilité d'émettre la moindre désaprobation. Pas de négociations possible. Nous irons au Jardin.

 

tumblr_kxz582snfg1qa2txho1_500_large.jpg

 

Alors, une fois que j'aurai fini cet article, que nous aurons pris notre douche, que nous aurons confectionner notre repas toutes les deux, ma fille et moi nous prendrons sa trotinette - qu'elle n'utilisera pas et que je devrais portée sur mon dos tout le long du chemin menant à notre destination - direction le jardin public, nous nous trouverons un petit coin sur une pelouse où poser notre couverture et nous lirons des livres, colorirons des albums, ferons des câlins et donnerons du pain au canard...

 

__to_entertain_children__by_BertieeBum.jpg

 

Non vraiment, ce jour de grève n'est pas une sinécure...

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 16:00

Richard_McCaw_590752.jpgJe me devais de vous présenter l'un des joueurs que j'apprécie le plus dans cette Coupe du Monde et qui fêtait sa 100ème sélection en équipe de Nouvelle-Zélande samedi dernier, pour le match contre la France.

 

J'ai nommé Richie McCaw.

 

 

  Richie-McCaw-6169909.jpg

 

 

Richie, 1m87, 106 kilos, 3ème ligne aile, détient le record du plus grand nombre de sélection et de capitanat, ainsi que le titre de meilleur joueur du monde à trois reprise (sans compter qu'il est le All Black le mieux payé de l'équipe).

 

 

 

 

 

Tout cela - et son physique de Dieu du Stade - fait de Richie un excellent parti. Il faut dire que le jeune homme a du charisme a revendre et que sur le terrain, il en impose sévère.

 

Dégage ! C'est mon ballon !

richie-mccaw.jpg

Ka mate dans ta gueule !

Richie-McCaw-haka_1106829.jpg

 

Avec les All Blacks, il a remporté 88 victoires pour seulement 12 défaites et pourtant, seul le titre de champion du monde lui fait défaut. Et j'ai bien peur, à mon grand désespoir de supportrice du XV de France, qu'il ne soit en bonne voie pour palier à ce manque d'ici le 24 octobre !

 

richie maccaw plage  richie maccaw pool 

Ni trop peu, ni pas assez ! 

 

Depuis que je suis petite, j'ai toujours adoré les All Blacks, ce maillot noir qui en impose, cette couleur qui sied si bien au regard sombre de Richie. D'origine écossaise par son arrière-arrière-grand-père, j'aime l'imaginer en kilt. Mais jamais autant que nu sous la douche !

 

richie-mccaw-576695ad2.jpg

 

Richie McCaw, c'est un peu LE joueur de rugby type, la machoire carré, le poil au menton, la musculature massive, les oreilles bouffées... mais au fond, quand tu plonges tes yeux dans les siens, tu fonds, tu craques, et tu découvres que se cache un homme doux et tendre.

 

Si si, regarde bien sur la photo ci-dessous...

richie mac caw

 

Maintenant, je n'espère plus qu'une chose : revoir notre XV de France affronter de nouveau ces puissants All Blacks et malgré une certaine suprématie de leur jeu, reprendre plaisir à voir un match de qualité entre mes deux équipes préférées !

 

Richie-McCaw_pics_809.jpg

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans Ovalie
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 16:30

Logo_Accueil_FR.pngBarbie... Rien qu'à l'évocation de ce nom, je replonge en enfance.

 

Enfance qui n'est pas si loin puisqu'avec deux petites murmures à la maison, les Barbies sont légion.

 

On en trouve partout dans l'appartement, mais surtout dans la chambre des filles, où les poupées mannequin dorment dans une grande caisse en osier blanche. Dans cette caisse, on trouve une Barbie vétérinaire qui côtoie une danseuse étoile, un Ken prince de je ne sais plus trop quelle princesse, une rock star qui fait son shopping avec une fashionnista, une écuyère et son cheval, des blondes, des brunes, yeux verts, bleus, violet... Il y en a pour tous les goûts !

 

barbie

 

Barbie a bien évolué en 52 ans. Son style à changé, son corps a changé, ses vêtements ont changé. Mais Barbie est toujours cette poupée mythique que toutes les petites filles (et petits garçons, oui, parfaitement) adorent. Nos enfants prennent plaisir à travers ces jouets qui leur permettent de si'identifer ou de rêver leur vie. 

Je me souviens encore de ma première Barbie.

Oh wait ! J'ai encore ma première Barbie, celle de gauche sur la photo. Celle du milieu, c'est la dernière que j'ai eu avant de me sentir trop "grande" pour jouer avec mes poupées. Je lui avais coupé les cheveux, un peu comme une forme d'émanciaption déjà ! C'est ma mère qui m'a offert ces deux Barbies, elle qui avait également gardé sa première poupée Barbie, à droite sur la photo - qui était en fait Skipper, la petite soeur de Barbie - et qu'elle a conservé, toute ces années, pour que je puisse jouer avec, et mes filles à leur tour.

 

barbie-2.JPG

 

Barbie est une affaire de famille chez nous, une transmission de mère en fille !

 

Ma Louloute est une grande fan de Barbie et désormais assez grande pour surfer sur le net, je la laisse volontiers se rendre sur le Barbie Club où elle peut trouver tout un tas d'infos sur le monde de sa poupée favorite.

 

HP_encart_decouverte_FR.png

 

Le Barbie Club, ce sont des actualités en avant-première (de quoi remplir ses listes de cadeaux d'anniversaire et de Noël !), mais aussi des vidéos, des goodies, des quizz et des jeux qui font gagner des point de fidélité. Oui, un programme de fidélité pour les fillettes, comme ceux de maman ! 

J'entends déjà les rabats-joie et leurs arguments anti-marketing, mais qu'importe. Ma fille aime et adore Barbie, pourquoi la priverais-je de ce petit plaisir ? Surtout si elle y gagne au passage. 

 

 

 

 

Je vous laisse avec la petite vidéo de présentation du Barbie Club, moi j'ai une dizaine de poupée à rhabiller, parce que j'ai toujours pas compris pourquoi la moitié d'entre elles se baladent toujours cul nu !

 

Rendez-vous sur www.barbieclub.fr !

 

Article sponsorisé

Repost 0
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 12:30

drop-mouton.jpgT'as déjà eu envie de lancer un nain au moins une fois dans ta vie, non ?

 

Mais est-ce que tu as déjà pensé à droper un mouton ?

 

 

Parce que qui dit Nouvelle-Zélande, dit mouton !

Et c'est le pays qui compte plus d'ovidés que d'habitants au mètre carré qui accueille l'édition 2011 de la Coupe du Monde de Rugby.

 

Du coup, quoi de plus logique que de droper un mouton, de lui faire parcourir des kilomètres et de lui faire faire le tour du monde ?

 

Tu veux jouer, droper ton mouton autour du monde et l'envoyer en Nouvelle-Zélande, va sur la page Facebook de PMU.fr et drop le mouton !

 

drop-le-mouton.png

 

J'ai déjà pas mal rempli l'album photo de voyage de mon mouton à travers le monde mais j'ai encore quelques pays à découvrir, même si j'ai réussi à l'envoyer une fois en Nouvelle-Zélande, me rapportant au passage 24986 points. Tu crois que tu peux battre mon score ?

 

album-voyage-mouton.png

 

En parlant de score, autant vous dire que samedi, ça ne va pas rigoler entre le XV de France et celui de la Nouvelle-Zélande. Nos Bleus sont carrément surmotivés pour coller une raclée aux All Blacks (surtout qu'on l'a déjà fait !).

 

PMU.fr propose un défi à l'équipe de France et à tous les parieurs sportifs sur son site : 

“Si la France marque le premier essai, ton pari est remboursé à hauteur de 100€” !


Alors on se motive et on encourage notre équipe à fond derrière nos télés à défaut d'être dans l'Eden Park. Et pour l'occasion, on revêtira même le polo de Rugby aux couleurs du stade d'Auckland !

 

P9228272

      Merci PMU.fr, Monsieur est trop beau dans ce polo Eden Park ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans Ovalie
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 13:04

Peines_de_mort121208250.jpgIndignation du monde entier ce matin après l’exécution de Troy Davis par l’état de Georgie aux Etats-Unis.

 

Comme si le monde découvrait que la peine de mort existait encore.

 

Pourtant, la peine de mort existe toujours bel et bien. Théoriquement, elle est encore prévue dans les textes de lois d’une centaine de pays, et elle est encore mise en pratique par une vingtaine. En 2010, pas moins de 527 exécutions ont été recensées par Amnesty International, sans compter les milliers réalisées par la Chine mais dont on ne connait pas le chiffre exact.

 

Pourtant, on ne s’insurge pas à chaque fois que la Chine exécute un dissident, on ne crie pas au crime contre l’humanité à chaque fois que l’Iran pend un mineur. Bizarrement, cette news là, personne ne l’a reprise, personne n’en a parlé dans les médias, personne se s’est fait l’avocat de ce gamin de 17 ans.  Et pourtant, 17 ans… et pendu le même jour où Troy Davis a reçu son injection létale. Mais pas un mot. Autre pays, autre région du monde. Mais pas un mot.

Tandis que Troy Davis, lui, vient de faire couler beaucoup d’encre, soulever les foules, déclencher des passions, créer des sacerdoces. Des centaines d’articles ont été  écrits, on a même vu des mouvements de masse sur les réseaux sociaux, des appels à la grâce du condamné… ou même des live-tweets de la mort de cet homme. Alors oui, on pourrait dire que la médiatisation de  cette exécution a au moins le mérite de réveiller l’opinion publique et de sensibiliser sur le sujet de la peine de mort. Mais j’ai un peu envie de dire bullshit.

 

Concrètement, soyons honnête, nous sommes impuissants devant la volonté d’un pays à continuer à pratiquer sa propre justice. Je ne justifie en rien la peine de mort, je constate.

Je constate que nous montons au créneau pour un homme que l’on pense innocent, que l’on demande sa grâce parce qu’on ne conçoit pas de tuer un homme dont l’innocence est partiellement prouvée, dont la culpabilité n’est pas totalement acquise. Je constate surtout que l’on médiatise sa condamnation à mort alors que son exécution se fait sur le territoire américain. (Et qu’il est noir, et qu’il est sensé avoir tué un blanc, mais là, on entre dans un autre débat).

Quant est-il des autres condamnés à mort de par le monde ? Des milliers d’hommes en Asie, région du monde où la peine de mort est la plus pratiquée ?  Avec 4,4 millions d'habitants, Singapour a le taux d'exécutions capitales par habitant le plus élevé au monde avec environ 420 détenus pendus entre 1991 et 2004, selon Amnesty International.

Est-ce qu’on se bat pour ces gens, innocents ou coupables ? Est-ce qu’on prend le temps de s’insurger, de se révolter sur leur sort ?

Est-ce qu’on raconte sur Twitter, les étapes précédant leur exécution, la visite médicale à laquelle ils se rendent pour prouver leur bon état de santé avant d’être tués, le menu qui leur est servi ?

Est-ce qu’on publie leur lettre d’adieu dans les médias ? Est-ce qu’on appelle les Hautes autorités à chaque fois ? Est-ce qu’on fait des pétitions à chaque exécution dans le monde ?

Voilà ce qui me choque. Non pas le cas Troy Davis, mais le cas de ces milliers de condamnés dont on ne touchera jamais mot.

Je ne comprends pas que l’on médiatise une exécution plus qu’une autre. Je suis désolée, mais quelque soit le crime, quelque soit les circonstances, que l’on doute ou non de la culpabilité, ôter la vie de quelqu’un sous l’égide de la Justice, c’est intolérable.

Pourquoi Troy Davis ? Pourquoi pas l’un des 60 coréens ou l’un des 252 iraniens exécutés en 2010 ?

Parce qu’il est américain et qu’il parait inconcevable d’exécuter un occidental, qui plus est, susceptible d’être innocent. Il est donc plus envisageable de tuer un oriental ? Plus tolérable s’il est coupable ? On ferme les yeux plus facilement lorsque le crime est commis loin de nous socialement ou géographiquement ?

 

Pourtant, avec les Etats-Unis, on parle bien d’un pays occidental, dont 35 états pratiquent encore la peine de mort. Toutefois, nous noterons que le nombre d'exécutions est en baisse ces dernières années (71 en 2002 ; 37 en 2008) et que le nombre de condamnations à mort a été divisé par 3 en dix ans, passant de 317 en 1996 à 114 en 2006. Mais cette baisse n’est pas une preuve que les états prennent conscience de l’ignominie d’une telle justice. Non, on est loin d’une pensée humaniste. C’est la faute à la Crise.

Voyez-vous, les Etats-Unis se rendent compte du coût des condamnations à mort. On ne parle pas du coût de la vie, mais bien du prix de revient d’une exécution. Au Texas, état record de condamnations, les contribuables ne paient pas moins de 2,5 millions de dollars pour exécuter la sentence (tandis que la prison à perpétuité elle, ne revient qu’à 800 000 dollars). Les états américains seraient donc de plus en plus enclins à baisser le nombre de leur exécution, non pas par humanisme, mais bien pour baisser leur dépense, crise oblige.

Voyez-vous ce que je suis en train d’écrire ? On parle du coût de la vie, on met des chiffres sur la vie des hommes. Vous la voyez là, l’ignominie ?

Mieux encore, les Etats-Unis, pays où on n’est plus à une contradiction près (en même temps militant pro-life et fervent défenseur de la peine capitale) démontrent une fois de plus que le coût d’une vie dépend de la valeur que l’on accorde à celle-ci. Ainsi, pour le cas Troy Davis, le gouverneur du Texas a déclaré qu’il n’envisageait pas qu’une erreur judiciaire puisse entraîner l’exécution d’un innocent… tandis qu’il affirmait en juin dernier lors d’une manifestation anti-avortement qu’il croyait que  "la vie humaine est un don sacré venu de Dieu". Troy Davis était-il un rejeton de Satan ?


Que constatons-nous à la fin ? Quel résumé amer pouvons-nous écrire à la fin d’un tel article ?

 

Certaines vies valent mieux que d’autres… il faut croire.

 

Edit : Dans le même genre, je vous recommande également la lecture du billet de Valérie.

 

 

Sources : Wikipédia20 minutesDiplomatie.gouv.frProtestant dans la villeAmnesty International

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans Réfle(c)tions
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 15:00

barbapapa12dn1.gifUne polémique fait rage actuellement chez les Murmures.

 

Le thème de cette polémique : la barbe à Papa.

 

Non pas les Barbapapas - dessins animé préféré de la Tornade en ce moment et qui a également eu son heure de gloire auprès de la Louloute il y a quelques années - bien que parfois, on pourrait nous prendre un peu pour ces bidibules multicolores.

 

Non, le sujet de notre débat est la vraie barbe de papa.

Cette toison qu'il arbore avec honneur et fierté, apanage de son autorité et de sa virilité, qu'il porte comme un uniforme dans l'espoir d'effrayer ses élèves dès le début de l'année. A la rentrée, je n'ai rien dit quand il a décidé de se laisser pousser cette barbe façon Chabal, d'habitude entretenue, sous prétexte de vouloir en imposer dès les premiers jours et d'impressionner les petits élèves de 6ème.

J'avais cru que ce serait temporaire et que quelques semaines plus tard, il la recouperait, bien net, façon barbe de 10 jours, mais pas qu'il conserverait la touffe façon Ayatollah.

 

barbapapa020.gif

 

Depuis quelques jours, je le tanne pour couper ces poils disgracieux, qui partent dans tous les sens, me piquent les trous de nez quand il m'embrasse, me chatouillent les joues et les lèvres, j'en passe et des meilleures. Sans compter que ce poil au menton est bien dru et noir, alors que Monsieur est plutôt clair de cheveux et de poils partout ailleurs, c'est assez bizarre.

 

Je fais donc des pieds et des mains pour obtenir gain de cause, je minaude, je promets des choses (sexuelles évidemment) pour qu'enfin, il taille dans la masse cette barbe épaisse. Parce que si j'aime la barbe, je l'aime belle et entretenue, bien taillée, ni trop longue, ni trop courte. Une belle barbe d'homme quoi ! Pas un truc brousailleux de Cromagnon.

 

Sauf que c'était sans compter sur le sabotage filial.

 

barbapapa-copie-1.jpg

 

Car hier soir à table, devinez donc qui s'est rangée du côté paternel ? Je vous le donne en mille : la fifille à son papa ! La Tornade a déclaré que non, Papa ne devait pas couper sa barbe. Fier de sa fille et de lui, Monsieur s'est immédiatement enorgueilli et j'ai eu droit au fameux : "Ah tu vois ! Même ma fille ne veut pas que je la coupe !"

 

Ma propre fille me trahit, m'abandonnant seule dans ce combat (l'autre enfant que j'ai mis au monde n'en ayant absolument rien à cirer puisqu'elle ne jure que par les imberbes à la Justin Bieber). Mais pourquoi ? POURQUOI ? Elle m'a répondu : "Parce qu'elle est douce, la barbe à Papa ! Elle est douce pour que je la caresse."

 

barbe-a-papa.JPG

 

Bon ok. Que voulez vous dire à votre enfant quand celle-ci vous dit une chose aussi choupi ?

J'ai baissé les armes et Monsieur, triomphant, fier comme un bar tabac repeint à neuf, garde sa grosse barbe de poilu qu'il affectionne tant !

 

Du coup, et si moi aussi je me laissais pousser les poils ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 10:30

England_London_Underground.jpgDans le métro, ou le bus, enfin les transports en commun quoi, pour passer le temps vous n'avez pas 30 millions de choix. Vous pouvez écouter de la musique, lire, dormir, rêvasser, tenter de ne pas gerber à cause de l'odeur de votre voisin de siège ou éviter de regarder le pervers qui se masturbe en face de vous... Mais en effet, ça reste limité !

 

Cela dit, grace à l'avènement des téléphones portables et de leur appareil photo, une petite révolution s'est mise en marche : la prise de photos à l'insu du plein gré des gens.

Souvent dans l'optique de se moquer, la plupart du temps de la tenue vestimentaire parfois cocasse de nos voisins de transport (personnellement, je m'amuse parfois à faire la Police du Style dans la rue), il nous arrive cependant de prendre en photo des compagnons de voyages uniquement parce qu'on le ou la trouve beau/belle !

Oui, parfois dans le métro, on a un crush soudain, un coup de coeur instantané... et on le partage avec ses amis, sur Facebook, Twitter, FlickR ou encore Tumblr. Pour une fois que les réseaux sociaux nous font partager quelques choses d'agréable !

 

Du coup, en Angleterre, on a carrément vu un site s'ouvrir avec toutes les plus belles photos de mecs prises à leur insu (ou presque) (parfois, les nanas se font pécho et les mecs ne disent rien et ça, c'est chou !)

 

photo3.jpg  RedVest.jpg

 

TubeCrush est un condensé de clichés de beaux gosses britanniques shootés sur les différentes lignes de métro anglais, de tout genre et tout style, et du coup, y'en a vraiment pour tous les goûts !

 

HairandStubble.jpg  photo1-768x1024.jpg

 

photo-7.jpg  Pout.jpg

 

Personnellement, je rajouterai systématiquement le numéro de téléphone du garçon en question afin de pouvoir le contacter en cas de coup de foudre impromptu. Quitte à transformer le site en une sorte de Meetic, mais franchement, y'a du lourd même si on croise aussi du moins bon.

 

nuff.jpg  HolyHotness.jpg

 

Bon les filles, quand est-ce qu'on lance le FrenchTubeCrush ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans Lense and Pics
commenter cet article
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 18:00

sonny-b-williams.jpgVu la recrudescence de recherches Google mentionnant Sonny Bill Williams sur ce blog, je me devais de commencer cette rubrique Bonjour Monsieur par ce All Blacks, qu'on l'on a notamment pu admirer ce matin contre le Japon, et satisfaire votre curiosité.

 

Et ce sera pour le plus grand plaisir de mon amie Bella qui, j'ai cru comprendre, en pince pour ce joueur néo-zélandais !

 

 

 

Sonny Bill Williams, 26 ans, 1m93 et 108kg.

Issu du rugby à XIII, c'est en étant recruté par le Rugby Club Toulonnais que Sonny dévoile ses talents rugballistiques à XV et qu'il gagne sa sélection en équipe de Nouvelle-Zélande pour ce Mondial 2011.

 

sonny-b-williams-2.jpg

 

Joueur puissant et intuitif, il s'était d'ailleurs illustré en marquant un essai contre l'ASM en demi-finale du Top 14 en 2010, sa rapidité est un atout qui fait de lui un plaqueur redouté.

 

essai sonny b williams contre ASM

 

D'origine samoane, ce jeune éphèbe se passionne également pour la boxe anglaise, grace à laquelle il permet à une association caritative anti-drogue de remporter 50 000 $ lors de son premier combat officiel en Australie.

 

sonny bill williams vs gary gurr by yann audic

 

Ce trois-quart, que l'on pourrait croire tout droit sorti d'Alerte à Malibu avec son physique plus-que-parfait, risque de nous donner des sueurs froides, ainsi qu'à nos petits Mermoz, Rougerie, Marty et Estebanez.

 

sonny bill williams3  420111-sonny-bill-williams.jpg

 

On le retrouve souvent au côté d'un autre beau gosse néo-zélandais, Richie MacCaw, qui aura également son bonjour à lui d'ici peu, et surtout contre qui notre XV de france combattra le 24 octobre prochain.

 

richie maccaw sonny bill williams

 

En attendant, je vous laisse encore un peu avec SBW...

 

Sonny-Bill-Williams54.jpg

 

 ... et que vos nuits soient douces, humides et chaleureuses !

 

Sonny-Bill-Williams-6053430.jpg

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans Ovalie
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 13:30

frenchy_dec_pinup.jpgCe matin, ma Ford C-Max et moi, on s'est fait une auto-école.

 

Entendons-nous bien, je ne me suis pas faite le moniteur, et encore moins les élèves.

Je me suis juste faite le cul de la voiture.

 

Alors que je partais faire chier les petits vieux à l'ouverture du supermarché, motivée à l'idée de ramener un jambon à l'os pour le dîner, la tête dans ma liste de course virtuelle, je n'ai pas fait attention à mes fameuses distances de sécurité à l'abord d'un feu rouge.

 

 

J'entamais soudainement une série d'éternuements - il faut dire qu'il fait frisquet au petit matin en ce moment - quand la voiture de devant à piler abruptement, qu'on aurait pu croire qu'un chien traversait la rue à ce moment-là, mais que nenni, juste que l'élève de l'auto-école que je suivais devait en être à sa 5ème leçon maxi. Et paf ! Je suis rentrée dans le cul de la Nissan Micra.

En 14 ans de permis, je n'avais jamais eu d'accrochage, ni d'accident d'autre genre - hormis la fois où j'ai foutu la voiture du boulot au fossé quand j'étais représentante, mais ça compte pour du beurre puisque c'était une voiture de société et puis que c'était la faute au boulot d'abord ! - et j'étais fière de mon bonus.

 

david-perry-pin-up-car.jpg

 

Le moniteur de l'auto-école, absolument adorable alors que je venais quand même de lui emboutir son outil de travail, s'est assuré que je n'avais rien et ma voiture non plus, puis a constaté les dégats survenus sur le cul de son automobile.

Parce que voyez-vous, américaine contre japonaise, la Ford est un tank qui n'a pas bougé d'un poil tandis que la Micra a plié comme un origami. Le coffre et le pare-choc enfoncés et cassés contre un phare déboité et remis aussitôt en place. C'est à peine si mon pare-choc à moi est égratigné !

Passé l'effet de surprise, un peu sonnée d'être rentrée dans quelqu'un, le moniteur me propose de nous échanger nos coordonnées pour établir un constat un peu plus tard étant donné qu'il doit finir sa lecçon de conduite et se met à rire en me disant que c'est le deuxième accrochage qu'il subit avec cette élève ! 

Me voilà rassurée de savoir que tout est la faute de la conductrice et qu'elle porte la poisse à son moniteur, plutôt qu'une erreur de conduite ou d'intatention de ma part ! 

 

Pin-Up-Girl-Rat-Rod-Blow-Torch.jpg

 

Quoiqu'il en soit, je reste ravie du choix de ma voiture il y a 3 ans, parce que ce monospace est un vrai tank qui ne craint rien alors que toutes les autres bagnoles plient devant elle.

En attendant de voir la note du garage - enfin, j'espère que payer une assurance tous risques toute l'année, ça sert à prendre en charge ce genre d'accident - je vais me calfeutrer chez moi et me promettre que je ne prendrais plus ma voiture...

 

Je préfère vraiment, et de loin, mon statut de piéton.

 

 

Crédit photo : www.davidperrystudio.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans Murmure du jour
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 16:01

maoris-haka.jpg 

Ka mate ka mate ka ora...

Je meurs Je meurs Je vis !


Qui dit coupe du monde de rugby, dit forcément haka, cette danse rituelle des îles du pacifique sud.

 


Il est clair qu'une coupe du monde de rugby sans haka, c'est un peu comme Chabal sans sa barbe, comme un cassoulet sans graisse de canard ou comme la France sans son coq !

 

Car si nous autres européens n'avons pas de chant guerrier pendant le tournoi des VI nations, l'hémisphère sud elle, peut s'enorgueillir de remarquables danses rituelles.

 

Ka mate ou Kapa o pango pour la Nouvelle-Zélande, Cibi pour les Fidji, Siva tau chez les Samoa ou encore Kailao sur les îles Tonga, chaque équipe entame son début de match par cette coutume que l'on retrouve dans toute l'océanie polynésienne.

 

Bien évidemment, le haka le plus connu reste celui des Néo-Zélandais, mais leurs adversaires ne se laissent pas systématiquement impressionner par ce rituel ancestral. Prenons l'exemple de la France lors de la Coupe du Monde 2007 et ce ka mate les yeux dans les bleus :

 

 

Une belle ligne française, au plus près des Blacks, relevant le défi lancé et qui finira par gagner ce match de quart de finale de la coupe du monde 2007 20 à 18.

 

 

D'autres non plus ne se démontent pas devant les Maoris et ne baissent pas les yeux face à eux. Le Pays de Galles aussi relève le défi et combat les Blacks à leur propre jeu d'intimidation :

 

 

Les fiers Gallois ne craqueront pas et pousseront les Black à céder avant eux, sous le regard impuissant d'un arbitre un peu dépassé par les évènements. Le Pays de Galles cédera avec les honneurs sur un score de 29 à 9.

 

 

Parfois, le défi est relevé jusque dans le public avec nos amis anglais qui étouffent le haka dans l'oeuf :

 

 

Un fervent et étourdissant Swing Low Sweet Chariot, qui prouve que si les européens n'ont pas de chant gueurrier, ils en ont malgré tout le coeur.

 

Enfin, le fin du fin reste les doubles hakas, lorsque deux nations du pacifique s'affrontent, nous offrant un spectacle ancestral et tellurique qui fait ressurgir nos atavismes guerriers :

 

Parfois l'un après l'autre comme ce Nouvelle Zélande- Samoa :

 

 

Ou plus puissant encore, cet affrontement simultané des Tongiens et des All Blacks :

 

 

Quoi qu'il en soit, les hakas nous marquent par leurs images immuables, associées à jamais au rugby, et c'est l'une des raisons qui nous fait vibrer et aimer ce sport aux valeurs guerrières et humaines.

 

On attend donc avec impatience celui des Blacks contre notre XV de France, le samedi 24 octobre prochain, à 10h30, heure de Paris. Et j'ai envie de vous dire :

 

"J'aime l'odeur de la testostérone le matin."

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans Ovalie
commenter cet article

A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier