Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 10:03

Lanvin-For-H-M-01_reference.jpgJe ne serai jamais blogueuse mode, c'est un fait.

Beaucoup trop complexe pour moi, entre les tendances à suivre, les styles à éviter, les heures passées à faire du shopping, en boutique ou en ligne, apprendre à marcher les genoux en dedans, etc...

 

Non vraiment, la moderie n'est pas pour moi !

 

Je n'arrive jamais à trouver de tenue quand j'en cherche une. Là, par exemple, je cherche une robe pour le mariage de la cousine de Monsieur Murmures... et bien je fais chou blanc.

 

Déjà, ou bien j'ai des goûts particuliers ou la mode est moche.

En boutique, je trouve les robes dites de "cérémonie" trop classiques, trop BCBG, pas assez glamour et sexy. Et les robes que je trouve sur les sites web sont vraiment trop puputes pour être suffisemment élégantes à un mariage.

 

Mais où sont donc les robes originales, qui sortent de l'ordinaire, sans avoir l'air vulgaire ?

 

J'ai fini par tomber sur LA robe, à la fois jolie, singulière, élégante :

 

robe-asos-devant.png robe-asos-derriere.png

ASOS - 58 euros, soldée à 25 - je pleure...

 

Mais évidemment, elle n'existe plus dans ma taille, en bleu ou en rose, pas moyen de la trouver. Je verse des larmes de sang en la regardant tristement et en imaginant comme j'aurais été classe dans cette tenue...

 

Du coup, je me suis rabattue sur d'autres sites... non parce que là, avec les soldes qui commencent mercredi, j'ai moyennement envie d'aller me coller au milieu des pintades qui vont s'arracher les fringues comme si leur vie était en jeu et puis de toute façon, je n'ai rien vu de transcendant en boutique pendant mes repérages la semaine dernière.

 

Donc, je suis allée sur Modcloth.com sur les conseils de Lucile et j'ai trouvé une robe qui correspondait totalement à ce que j'aime à la fois élégante et sexy :

 

robe-grise-face.jpg robe-grise-dos.jpg

Satin gris et dentelle, décolleté dans le dos, j'adore ! 


Et une fois encore, rupture de stock ! Le sort s'acharne sur moi, je vais finir par me rendre à ce mariage en pyjama.

 

En farfouillant sur le site, j'ai trouvé cette petite robe bustier plutôt jolie, un brin rétro, mais que je ne trouve pas assez "habillée" pour un mariage.

 

robe-bustier-grise-face.png robe-bustier-grise-dos.png

C'est pas un poil trop classique ?

 

De désespoir, je me suis rendue sur YesStyle.com et j'ai trouvé deux petite robes qui me plaisent mais ne font pas vraiment "mariage" non plus : 

 

robe-papillons-devant.jpg robe-papillons-derriere.jpg

J'aime beaucoup le décolleté dans le dos et les manches originales de celle-ci...

 

robe-fleurs-rouges-devant-copie-1.jpg robe fleurs rouges

J'aime la couleur rouge des fleurs qui donne du pep's à la robe...

 

 

Donc voilà, je suis bien embêtée. Certes, ces robes sont très jolies, toutes mimis. Je pourrai même les remettre très facilement mais elles n'ont rien d'originales et manquent d'élégance. Si vous avez un avez un avis concernant les robes que j'ai trouvé ou des idées à me présenter, je suis preneuse... parce que là, je suis à deux doigts de me prendre une personal shopper pour me trouver LA tenue adéquate pour ce mariage.

 

 

Quelqu'un a le contact de William Carnimolla ou Cristina Cordula ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 16:00

paraben.jpgLa polémique fait rage depuis des années autour de ces conservateurs aux propriétés antifongiques et antibactériennes que l'on retrouve à la fois dans les aliments, les cosmétiques et les médicaments.

A la base, les parabènes existent à l'état naturel dans certains produits tels que la mûre, l'orge, la vanille ou le miel et se trouve naturellement présent dans le corps humain. Mais pour l'industrie pharmaceutique, cosmétiques ou agroalimentaire, leur utilisation se fait à partir de la synthèse de dérivés pétrolifères.

 

Les parabènes sont soumis à controverse depuis toujours. Ils ont d'abord été mis sur la sellette en raison de leurs propriétés allergisantes. Bien que soumis à de nombreux tests, des cas d'allergies au paraben ont été décelé, générant des dermites sur les consommateurs. Cela dit, on peut être également allergique à des produits naturels, alors pour le coup, l'alerte n'était ni justifiée ni justifiable.

Plus grave, en 2004, suite à l'étude du Dr Philippa Darbre qui mettait en relation l'utilisation des parabènes et le cancer du sein, l'agence française de sécurité sanitaire des produits de santé admettait "que des études in vitro sur des modèles cellulaires avaient mis en évidence les propriétés ostrogéniques des parabènes qui pourraient expliquer l'augmentation de l'incidence des tumeurs cancéreuses du seins". En gros, les parabènes affectent le système endocrinien, peuvent provoquer infertilité et cancer. Joie !

Dernière controverse en date, les parabènes seraient mis en cause dans le vieillissement cutané de la peau. Avec la chasse à la ride actuelle, autant vous dire que les parabènes sont devenus l'ennemi numéro 1 !

Là, c'en est trop ! Les parabènes sont désormais vus comme un réel danger pour la santé par les consommateurs. La demande de produits sans paraben ayant déjà considérablement augmenté, les industriels s'étant déjà adaptés, il ne restait plus qu'à légiférer.

 

paraben-free.jpg

 

Et c'est ce qui c'est passé le 3 mai dernier, où l'Assemblée Nationale a enfin voté une proposition de loi interdisant l'importation, la fabrication et la vente de produits contenant des parabens, des alkylphénols ou des phtalates. Le texte doit encore passer devant le Sénat avant d'être définitivement adopté.

On pourrait presque s'en féliciter, si au passage, je n'avais pas découvert que les parabens, outre dans les cosmétiques, se trouvent également dans les médicaments que j'utilise couramment, tels que l'ibuprofène ou les sirops contre la toux. J'aime beaucoup cette idée de se soigner pour choper un cancer. C'est chouette !

 

Heureusement, ça faisait déjà quelques temps que j'achète des produits sans parabènes, souvent sans savon et biodégradables tout comme les produits d'entretien que j'utilise pour la maison.

 

P6096981

Avec de vilains parabens tout moches !

 

Lorsque j'avais le choix, je privilégiais des produits lavants sur lesquels étaient mentionné "sans paraben" mais je ne vérifiais pas systèmatiquement la composition des autres produits que j'utilise. Mais l'autre jour, j'ai eu envie de regarder ce qui composait mes chouchous cosmétiques. J'utilise en majorité des produits sans paraben... mais quelques uns, parmi ceux que j'aime sont malheureusement à épingler :

 

P6096983 P6096984 

 

Mes masques et l'huile de soin Jean Marc Maniatis, le shampoing Dop 2 en 1 que j'utilise pour les cheveux longs de ma fille aînée et surtout le shampooing-crème Jacques Dessange que j'adore tout particulièrement. Si les labos pouvaient améliorer encore la formule sans sulfates pour qu'il soit également sans parabens, ça serait formidable !

P6096988

 

Pour ma fille, je finis ce flacon (parce qu'on déteste le gâchis chez les Murmures) et je lui achèterai le shampoing DOP Nature à l'extrait d'oliver bio pour cheveux secs. Cette toute nouvelle gamme, que j'ai testé sur Monsieur avec le Dop Nature aux extrait d'agrumes bio, est sans silicone, sans paraben, à 90% d'origine naturelle et 94% biodégradable et on adore la formule.

 

Il existe même une même gamme de gel douche Dop Nature à l'aloé vera, au karité ou au raisin bio qui pourrait bien nous séduire et supplanter la marque de Yannick Noah, certes très écolo, mais super cher.

 

Niveau produits lavants justement, tout va bien : tous sont sans savon, sans paraben, à plus de 90% naturel et biodégradable.

 

P6096987

 

Gel lavant surgras Nivea pour les enfants, soin hydratant pour le bain Le Petit Marseillais, gel douche Yannick Noah, gel surgras intime Corinne de Farme et le petit nouveau que j'adore déjà : le gommage doux au sable blanc de Bourjois. 

 

Enfin, pour les cheveux, une fois que j'aurai fini mon déjà regretté Jacques Dessange, je passerai à la gamme Activilong remportée à un concours chez Vivi La Chipie.

 

P6096993

 

Huile de soin avant-shampoing, masque-soin réparateur, spray thermo-protecteur, crème de soin, etc... rien que l'odeur avocat et olive me fait envie. Et le tout bien évidemment sans paraben, sans silicone, sans vaseline et sans huiles minérales. Mes cheveux vont aimer !

 

Pour les soins du visage, un petit regret pour ma lotion Cosmence Re-fine Pore que je trouve assez efficace, mais qui se voit évincée par les produits naturels Terre de Cocagne découverts grâce à un concours chez Crêpe Georgette. (oui, heureuse au jeu, etc...)

 

P6096990

 

Le nectar nettoyant au miel de Cocagne sent juste divinement bon et ne déssèche pas la peau, le gommage aux noix et au miel de châtaignier, le masque à l'argile rouge et la crème anti-âge aux trèfles rouges sont vraiment très agréables. Et bien sûr 100% naturel !

 

P6096995

 

En somme, les 3/4 de nos produits cosmétiques sont nickels, même ceux ne comportant pas la mention paraben free comme les produits Roger & Gallet ou certaines lotions Cosmence. Pour le reste, je reste fidèle aux tests effectués avec Bio Active de Garnier, Mixa Bio ou Marionnaud Bio.

 

Que du bon, du bio et certifié sans paraben !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 00:00

aproposdetimai.pngLa beauté, c'est un commerce très lucratif.

 

Quasiment toutes les femmes se préoccupent de leur beauté, utilisent des produits de beauté, lisent des magazines traitant de la beauté ou encore des blogs spécialisés, avec moult tests et bancs d'essai de produits divers et variés.

 

 

Comme toutes les fillasses, je lis çà et là des articles glanés sur le net, selon mes recherches et mes besoins. Car je ne lis pas de blog beauté en particulier, je ne suis pas abonnée à des flux RSS. Simplement parce que je ne suis pas une vraie beauty addict.

Cela dit, je me préoccupe vraiment de ma peau (surtout avec mon mélasma à la con) et j'aime suffisemment le maquillage pour me tenir au courant des dernières nouveautés en matière de produits de beauté ou de make up.

Bref, oui à la beauté, mais sporadiquement. Parce qu'il faut bien l'avouer, les blogs beauté, en général, c'est un peu toujours la même chose. Si quelques blogueuses sont pointilleuses et soucieuses de transparence quant aux produits dont elles parlent, la légitimité d'ados boutonneuses en terme de conseils beauté me laisse totalement sceptique. 

 

Mais parfois, cachées entre les tests de crèmes de nuit, les billets sponsorisés et les photos colorées de vernis ou de fards à paupières, parmi les tutos de gamines maquillées comme des tanks ou les vidéos concept de retro head bang, on trouve des perles. Et moi, j'ai trouvé ma perle rare !

 

 

superbytimai

 

Simple, fraîche, naturelle...

 

Voilà les trois qualificatifs que je donnerais à la fois à ce blog beauté

et à la jeune femme qui l'a créé.

 

DSC06654.jpg

 

Certes, il est neuf et encore peu alimenté, mais ce blog prédit de jolis billets à venir, des tutos simples et sans prétentions, avec un ton encore jamais vu sur la blogo : out les nanas qui s'écoute parler quand elles donnent des conseils en matière de maquillage. Bonjour la voix off, la musique illustrant parfaitement l'ambiance du billet et la non-prise de tête !

 

J'aime la légèreté de ton des tutos, j'aime la simplicité du design du blog.

J'aime la façon naturelle dont tout est expliqué, sans fioritures, sans en faire des tonnes.

Peu de mots, les gestes qu'il faut...

 

Mai est une femme comme je les aime. 33 ans, 2 enfants, une belle carrière et surtout une maîtrise du sujet.

Depuis 10 ans, elle travaille dans la cosmétique et plus particulièrement dans le monde du luxe, ce qui ne se devine qu'aux choix de produits qu'elle utilise... et encore. Mieux, elle est color designer et consultante en création de produits. Donc oui, Mai sait de quoi elle parle.

 

Son blog, tel qu'elle le souhaite, est avant tout un lieu d'échange et de partage.

Et moi, je voulais partager avec vous sa découverte, ses tops tips que je trouve vraiment utiles, ses rencontres parfois impropables, ses vidéos tutos parfois rigolotes, sa fraîcheur, sa simplicité, une vraie fille quoi...

 

Je vous laisse découvrir la grande soeur de Monsieur Lâm - pour ceux et celles qui le connaissent - tandis que moi, je repète mon nouveau mantra...

 

Pose, tapote et masse !

 

SuperbyTimai aussi...

Sur Facebook...

Sur Twitter...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 12:14

la-petite-sirene-ariel-sexy.jpgFinalement, je n'ai pas choisi la tenue d'hier pour la soirée Color Block du travail, on m'a dit que ça faisait trop année 80-Punkie Brewster like et pas assez trendy de l'attitude pour la Cagole Party qu'on organisait.

 

J'vous raconte pas comment il faut que je donne de ma personne dans ce nouveau taf, être obligée d'aller shopper chez Mango entre midi et deux (entre autre parce que les stagiaires étaient partis manger avec les clés)... j'vous jure, j'ai pas une vie facile.

 

 

Et puis avec les Molly Corail que j'ai récupéré grâce à Fraise des Bois - une sombre histoire de deal de pompes dans un café parisien pour cause de non trouvage de la bonne pointure à Clermont-Ferrand - j'ai dû prendre du corail.

L'avantage, c'est qu'il parait que la mode est à la petite sirène cet été et comme j'ai toujours rêvé d'un costume en saumé fumé, à défaut, j'ai trouvé cette petite robe moule-bourrelets qui me sied au teint à merveille... et surtout assortie à mon vernis et mes Molly !

 

corail.jpg

Qualité photographique de l'Iphone et cadrage de la stagiaire

 

Me manque plus que les boucles d'oreilles en caviar et je vous fais la montée des marches à Cannes !

 

Bon, c'est pas tout, mais je suis en week end jusqu'à mardi et j'ai du matos de castorisation à tester, que je suis à deux doigts de vous faire un hauling* !

 

A lundi, les cloches !

 

 

*hauling : mot découvert sur la blogo cette semaine = de "haul" butin en anglais, consiste à déballer et exhiber via vidéo ou webcam le fruit de son shopping... du lourd quoi !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 21:30

Color-block-Twist-Puzzle-R.jpgAu travail l'autre jour, on m'annonce que pour la sortie de notre guide shopping printemps-été, on va faire une soirée Color Block.

 

 

 

Alors déjà, j'ai cru qu'on parlait légo, block, toussa... moi ça me parle niveau jeu de construction. Je vous rappelle que j'ai deux gnômes à la maison et que mon cerveau est mononeuronal.

Quand on a éclairé ma bougie en m'indiquant qu'on sortait un magazine de mode et non pas le dernier catalogue Fnac Eveil et Jeux, l'illumination s'est faite. Il est vrai que dans le dernier Femme Actuelle compulsé dans la salle d'attente de mon généraliste, j'avais vu en effet un article relatant la dernière tendance estivale : les couleurs unies et flashy.

 

Enfin, c'est ce que j'en ai compris.

 

J'ai donc entrepris une fouille en profondeur de mes tiroirs et étagères à la recherche de pièces unies et je me suis rendue compte que je portais trop surtout du noir et que niveau couleur, j'aimais beaucoup les motifs, au point d'avoir un peu le mal de mer en ressortant de mon dressing.

 

Toutefois, j'ai réussi à trouver deux trois trucs qui pouvaient faire illusion :

 

Une vieille tunique orange recyclée en top...

 

P4206071-1

 

Sur une robe à volants bleue... parait que le volant aussi est tendance cet été...

 

P4206072-1

 

Des collants violet de cet hiver et une plume bleue pour rappeler la robe...

 

P4206074-1

 

Des chaussures corail - petit rappel du orange de la tunique - avec vernis assorti !


P4206075-1

 

Sac à main doré parce que j'avais rien d'autre.

 

P4206076-1

 

Bon alors, vous en pensez quoi ? Je crois que j'ai totalement compris le look color block. Et vous avez noté comment je maîtrise l'art des détails et de l'assortiment vernis/accessoires avec la tenue ?! La moderie est en moi !

 

Si je ne fais pas sensation à la soirée vêtue de la sorte, je reprends mon look gotho-pouffe...

 

On valide ou bien ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 00:00

flyer.jpgIl y a quelques temps, je suis allée à Paris dans mon QG de l'avenue des Ternes, pour une jolie journée sur le thème "Secrets de femme" organisée par Melle Gima.

Tous les détails de l'évènement sur le blog Mon Côté Fille...

 

Sous le signe du glamour, l'assemblée de jeunes blogueuses femmes présentes ce jour là a eu l'honneur et le privilège d'admirer des reines du new burlesque dans quelques numéros de leurs shows.

C'est ainsi que nous avons pu nous émerveiller sur les délicieuses courbes de Sugar da Moore, le jeu de jambes de MamZelle Viviane ou encore la grâce enigmatique de Scarlett Diamond.

       scarlett-diamond.jpg

L'hynotisante Scarlett Diamond

 

Toutes les trois composent des numéros que l'on pourrait qualifier de burlesque, où l'effeuillage sensuel prend une place des plus importantes, mais où chacune s'affirme dans son style propre. Ainsi, Sugar représente la femme fatale inaccessible, tandis que Viviane minaude dans un effeuillage sexy et comique. Scarlett quand à elle, nous joue la pin up totalement rétro, mystérieuse et glamour...

 

Oui, on peut faire du burlesque et faire que chaque show soit différent selon son genre, à l'image du film Tournée.

 

mamzelle_viviane.jpg 

La truculente Mamzelle Viviane

 

C'est ce que nous a appris Lady Flo, historienne de l'image de la femme de 1900 à 1960, diplômée de la Sorbonne - Oui, on peut être belle, sexy ET intelligente - et également directrice artistique de Neo Retro, association assurant la promotion de la culture rétro à travers différents évènements (spectacles, projets photographiques, éditoriaux ou culturels, etc...). Cette élégante jeune femme, au charme et à l'humour irresistible, nous a expliqué que le new burlesque se compose de divers mouvements et que chaque femme y trouve son style.

Ainsi, il existe des raconteuses, des effeuilleuses, des danseuses, des comiques, etc... Quoi qu'il en soit, chacune de ces femmes, qui décident un jour d'enfiler gants et pasties, s'inscrivent toutes dans le même objectif : cultiver l'art de l'effeuillage.

 

Car se déshabiller parait simple a priori, mais le faire de manière chic, glamour et amusante, c'est avant tout une performance scénique.

       lady_flo.jpg

L'extraordinaire Lady Flo

 

Après un atelier d'ôtage de gants, avec participation fort amusante et amusée de l'assistance, nous avons eu le loisir de discuter avec ces femmes, de leur passion, de leur performance, de leur prochain spectable et même de la possibilité de prendre des cours pour révéler la femme glamour cachée en chacune de nous.

 

A nous l'apprentissage du jetage de chaussures, du tombage de combinette sexy, du désenfilage de bas couture... le tout parées de porte-jarretelle et de corset ! Jouer les femmes fatales élégantes n'est pas inné et avec quelques copines, nous avons bien l'intention de nous organiser une session où le ridicule ne nous tuera pas et où nous apprendrons les gestes qui nous sublimeront sous la houlette de l'une de ces expertes en la matière.

 

sugar_da_moore.jpg

La divine Sugar da Moore

 

Vous pourrez d'ailleurs retrouver des images de cette journée unique dans le reportage d'Envoyé Spécial "Je m'effeuille donc je suis" ce soir sur France 2 (ou demain sur France2.fr), dans lequel des jeunes femmes épanouies témoignent de leur passion pour l'art de l'effeuillage.

 

En attendant, je retourne m'entraîner à enlever mes bas

... sans m'entraver dans mes escarpins !

 

 

Retrouvez les univers des artistes dont je vous ai parlé sur leur site :

Lady FloMamZelle VivianeSugar da MooreScarlett Diamond 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 14:57

lot kalioshkaSi je vous dis Roger & Gallet, à quoi pensez-vous ?

Personnellement, le nom de cette marque de produits d'hygiène et de cosmétiques me fait penser sytématiquement à mon arrière grand-mère. Je me rappelle avec émotion la senteur de son eau de cologne, une eau de toilette pour grand-mère qui embaumait sa peau comme ses vêtements. C'est un peu ma madeleine de Proust...

 

Mais jamais je n'aurais eu l'idée d'aller m'acheter l'une de ses eaux de toilettes et encore moins les savons et autres gels douche jusqu'à ce que récemment, je parle de la marque avec quelques copines sur Twitter et qu'Anne Claire me propose de tester la gamme Amande Persane

 

lot amandepersane rogergallet

 

Moi qui suis une sorte de monomaniaque du parfum à l'amande, autant vous dire que j'étais fort intriguée. Et là, bingo ! La révélation ! Je suis tombée sous le charme de cette fragrance totalement gourmande et envoûtante.

Loin de sentir la petite vieille, idée fausse que je m'étais faite certainement à cause de l'eau de cologne de ma mémé, l'eau de toilette Amande Persane me rappelle une autre odeur de notre enfance, douce et subtile, celle de la colle Cleopatre. Autant vous dire qu'on en mangerait !

 

     amandepersane rogergallet                        amandepersane2 rogergallet

J'ai conservé précieusement le gel douche et la crème hydratante du coffret que j'ai reçu pour les emmener avec moi au Mexique, histoire de sentir toujours bon partout où je serai...

 

Autre découverte de la marque Roger & Gallet trouvée dans mon petit colis, l'Huile Sublime au bois d'orange. Je crois qu'il s'agit là d'une sorte de Saint Graal !

L'Huile Sublime est une huile sèche pour le corps mais aussi une huile capillaire. Elle rend la peau aussi douce que les cheveux souples tout en vous embaumant divinement d'un suave parfum oriental.

 

huilesublime3 rogergallet

 

Souvent, je n'apprécie pas les huiles sèches car elles ne sont pas assez hydratantes pour ma peau très désséchée. Mais l'été dernier j'avais essayé l'Huile Précieuse de Nuxe à la texture assez légère mais surtout non grasse. En effet, en été, se coller de la crème hydratante est assez désagréable, ça colle, ça poisse avec la chaleur alors j'avais tenté le coup avec une huile sèche de qualité. Et puis j'avais opté pour le côté girly en prenant celle avec les paillettes.

 

     huilesublime rogergallet  huilesublime2 rogergallet

 

Et puis, j'ai découvert l'Huile Sublime, encore plus hydratante, encore plus parfumée et surtout encore plus efficace. Si elle hydrate plutôt bien mon corps, ce sont mes cheveux qui se sont vus apprécier encore plus cette huile. Elle hydrate parfaitement les pointes, sans les graisser, sans les coller tout en réparant les fourches. Il n'y a ni alcool ni produits décapants et les six huiles végétales qui composent ce produit sont juste un concentré de vigueur et de douceur pour ma crinière.

Note de tête : huiles essentielles Orange, Bergamote, mandarine, Petit-grain. 
Note de coeur : melon d'eau, jasmin, fleur d'Oranger. 
Note de fond : accord solaire, cèdre de l'Atlas.

 

 

Petit plus trouvé dans mon colis : Les crèmes lavantes Réveil'Color de Jacques Dessanges .

 

lot dessange reveilcolor

 

Sans sulfates, ces nouveaux shampoings préservent la couleur des cheveux et la ravivent tout en les hydratant au maximum. Alors je n'ai pas fait de couleur depuis octobre dernier mais j'ai quand même testé celui pour les cheveux desséchés et j'avoue avoir été séduite par le packaging en forme de tube, la texure crémeuse du produit, son parfum mais aussi par les résultats. Mes cheveux ont retrouvé de l'éclat alors que ma coloration datait de 3 mois et j'ai pu constaté qu'ils étaient bien moins secs, même sans masque ou après-shampoing. 

Du coup, en revenant de vacances, j'irai chez le coiffeur pour un petit éppointage et un léger reflet et j'en profiterai pour tester la seconde crème lavante pour cheveux colorés sensibilisés...

 

 

Encore un grand merci à Kalioshka de m'avoir permis de découvrir ces produits !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 15:30

3765304997.jpgOu comment c'est impossible pour moi de jouer le jeu !

(Pour savoir ce qu'est le No shopping month et connaître les participantes, c'est par !)

 

Alors ce n'est pas que je ne voudrais pas arriver à ne pas consommer le superflu, c'est juste que ça m'est impossible !

 

Impossible surtout le mois où c'est les soldes et que c'est très rude de tenter de résister à l'appel d'un bon rabais.

Impossible parce que j'ai le porte-monnaie aléatoire, je ne prémédite que très rarement mes achats et je marche surtout au coup de coeur.

Impossible peut être simplement parce que je suis une gonzesse.

(Quoi que les autres y arrivent bien ! Je crois que je me cherche une vieille excuse minable et misogyne)

 

A la base, je suis plutôt du genre raisonnable, c'est à dire que je dépense peu en conneries. J'aime mieux acheter l'essentiel, j'aime faire attention à mon argent, je suis plus fourmi que cigale, à la limite de la radinerie d'ailleurs quand j'y pense. L'habitude d'en avoir bien chié pendant les années de vaches maigres peut être...

En revanche, j'adore faire de bonnes affaires, du coup, je suis incapable de résister à un -50% ou un -70% ! Oui, je suis une faible femme...

Du coup, même si février est le mois le plus court et que j'aurais dû savoir résister à la tentation consumériste, j'ai complètement ruiné mon budget.

 

Mais bon, c'est pas de ma faute hein, j'ai dû racheter des fringues pour Monsieur qui se promenait en haillon et dont les élèves se gaussaient devant son sous-pull en acrylique et son pantalon en velours côtelé (comment ça j'exagère ?) et je ne le fais que deux fois par an, aux soldes d'été et d'hiver.

 

Et puis, je ne vous parle pas des chaussures pour les petites Murmures. C'est que ça a des grands pieds des murmures, et ça pousse tous les six mois, un peu comme les champignons. A l'école, on les appelle les Berthes-aux-grands-pieds et elles n'ont pas une vie facile tous les jours. Du coup, faut bien que je leur offre de jolies pompes pour compenser ! (mais en promotion évidemment)

 

Sans compter sur les préparatifs de notre voyage au Mexique. (Ah oui, je ne vous ai pas dit, mais on part au Mexique dans une dizaine de jours.) Donc, on arrive très bientôt aux vacances et nous nous envolons pour les plages de sable blanc et les eaux turquoises des Caraïbes, alors il fallait bien que j'achète de la crème solaire, un maillot de bain, des tongs et au moins une robe de playa... et puis les billets de train, d'avion, l'hôtel, la location de voiture. 

 

Mais, promis, je n'ai acheté que des trucs soldés !

Pas un seul truc au tarif normal.

 

Sauf peut être la dernière chemise pour Monsieur.

Et les livres pour le voyage.

Et juste un peu de lingerie.

 

Mais c'est pas moi hein, c'est mon double maléfique, ma jumelle maudite, celle atteinte de la fièvre dépensière, incapable de tenir les mains dans ses poches quand elle passe devant une vitrine, toujours prête à dégainer la CB.

 

Au secours, appelez un exorciste !

 

Par contre promis, je file quand même des sous à une association caritative pour compenser !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 10:55

353487160_small.jpgEt le tout en une soirée !

Oui parfaitement Messieurs, Dames, j'ai réussi à passer par tous ces âges en une seule soirée.


Et dans l'ordre énoncé, s'il vous plait !

 

Figurez-vous que vendredi dernier, j'ai accepté l'invitation de l'une de mes cousines à sortir entre filles.

 

L'idée, c'est de permettre aux desperate housewives que nous sommes de souffler un soir dans le mois, oublier les soucis du quotidien, s'amuser, se défouler, rigoler, sans enfants ni maris.

 

Voilà donc quatre jeunes mamans trentenaires en goguette - des MILF comme on dit dans le jargon - trois brunes, une blonde, sapées comme des gamines de 20 ans, maquillées et coiffées de frais, le rire bête de celles qui n'ont pas fait une bringue depuis... oui, voilà, depuis...

Comme à 20 ans, nous arpentons les rues frigorifiées de la ville, bras dessus, bras dessous, à la recherche d'un restaurant. Oui, parce que pour bien commencer la soirée, on s'est cassé le nez sur le resto de tapas où nous voulions boire et manger en même temps. Autant vous dire que je le sentais bien dès le départ...

Mais comme à 20 ans, nous sommes insouciantes, tout cela n'a pas d'importance.

 

girls-of-90210.jpg

A 20 ans, belles et sûres de nous !

 

Finalement, nous avons échoué dans un sushi shop, profitant de l'occasion pour faire goûter les spécialités japonaises à l'une d'entre nous qui n'avait jamais goûté ne serait-ce qu'un yakitori. 

Et là, en l'espace d'un dîner, j'ai retrouvé mes 12 ans 1/2, à rire comme une gamine de nos histoires à la con, à se coincer la porte des toilettes pour empêcher l'une d'entre nous d'en sortir, de faire des blagues débiles sur les tabourets trop haut pour moi, j'en passe et des meilleures...

On a fini en partant en courant du restaurant (après avoir payé tout de même) lorsque l'une d'entre nous a piqué une baguette pour s'attacher les cheveux (et c'était pas moi pour une fois !).... J'vous raconte pas le niveau de lolitude à ce moment là de la soirée.

Faut dire que nous, les mères de famille, on a le rire facile quand on sort. Nous ne sommes pas blasées par les sorties, ni par la musique, ni par l'alcool... par contre, on ne tient plus du tout la route, ça c'est une certitude.

Car au moment de retrouver nos 20 ans dans un petit bar à musique d'ambiance, au moment de s'en payer une bonne tranche aux mojitos et à la caïpirinha, la blonde a fait sa maline et a voulu se faire un shooter avant d'attaquer le ti punch. Et vas-y que je paye ma cachaça, et vas-y que je m'enfile un premier ti punch, et vas-y que j'attaque le deuxième.... et que je finis dans les toilettes !

C'est sûr qu'à 20 ans, on ne finissait pas la tête dans la cuvette pour moins de trois verres. D'ailleurs, à 20 ans, on n'était pas malade du tout et on buvait une bouteille de vodka à deux, sans le moindre pet de jeu !

 

lesanneescollege.jpg

 A 12 ans et demi, l'appareil et le cheveux fou !

 

Malgré cet épisode fâcheux, nous ne nous sommes pas laissées abattre et nous avons décidé de faire un tour "en boite". Alors là, attention, grand moment d'émotion, parce que pour de vrai, je crois que je n'avais pas mis les pieds dans une "discothèque" depuis.... oui, voilà, depuis. 

Et pour tout vous dire, je n'avais pas mis les pieds dans une boite de Clermont depuis mes années estudiantines et encore moins depuis que je suis revenue y habiter depuis deux ans.

Et c'est là que le coup de bambou s'abat sur ta tronche !

 

De 20 ans, t'en prends 30 dans la gueule, tu repasses par la case départ sans toucher les 100 000 euros mais avec l'immense sensation d'avoir soudainement 60 balais. Parce que dans les boites désormais, tu n'es plus jeune, mais tu fais partis des vieux, voir des ancêtres.

Cela dit, on avait beau être dans les plus vieilles, on n'a pas pour autant fait tapisserie.

Certes, nous ne nous sommes pas mis à moitié à poil en se roulant des galoches comme nos cadettes, mais nous sommes restées jusqu'à 6h30 sur le dancefloor, à shaker notre booty sur de la musique de djeunes en sirotant notre voka-abricot, insouciantes et légères comme les hippopotames de Fantasia.

Ce qui ne nous a pas empêché non plus de nous faire copieusement draguer, soit par du gros boulet bien gras, soit par du petit jeunôt d'à peine 18 ans qui m'en donnait 26, ce qui lui a valu de devenir mon meilleur ami pour la nuit.

 

1381681371.jpg

Une sortie, 60 balais, décrépitude !

 

Mais c'est en sortant au petit matin que le retour de bâton se fait sentir, lorsque la prothèse de hanche se met à couiner en marchant, remplaçant le son de la musique tandis que nous tentons désespérement de retrouver l'emplacement de la voiture  en clopinant telles des mamies en rééducation après une opération du col du fémur. J'vous jure que là, vous le sentez bien le poids des années, les nuits interrompues par les cauchemars d'enfants, les journée à rallonge entre boulot, lessive, courses et devoirs, les soirées raclettes devant Koh Lanta, les bières du week end devant les match de rugby...

Non décidément, on n'a plus 20 ans !

 

Et le lendemain, quand tu te lèves avec la voix de Robert DeNiro et la tête de Tata Kronembourg et le corps de Mamie Nova, tu te dis que jamais, plus jamais tu ne ressortiras...

 

Jusqu'au mois prochain !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 10:30

gaine.jpgJ'imagine votre tête à la lecture du titre de cet article !

UNE GAINE ?!!! Non mais ça va pas la tête ?!

Elle pète un câble la Gallïane là, non ?

 

Ben non, je me suis bien achetée une gaine. Evidemment, je ne parle pas d'une gaine à mamie, du genre Daxon, couleur chair. Je ne suis pas maso non plus, je n'ai pas encore le glamour dans les baskets.

 

 

Mais ça faisait longtemps que je cherchais une pièce de ce genre, qui puisse se mettre sous les jupes les plus droites et les plus moulantes.

 

J'ai enfin trouvé cette jolie gaine. Une gaine sexy et rétro, douce et soyeuse, et presque burlesque avec sa couleur rose piquante ! C'est pas ma faute, c'est les soldes et elle m'appelait dans la vitrine avec ses 50% ! (je l'ai payé 12 euros quoi !)

       Beaut--0429.JPG


Et tout ça dans une toute petite boutique de Clermont, où j'ai sympathisé avec la propriétaire une charmante jeune femme passionnée de lingerie. Pas de lingerie fine de type française, classe et raffinée... mais de la lingerie anglaise fun et sexy, de la lingerie à froufrous, à paillettes, à franfreluches, un brin rétro, un poil décalé, entre le vintage et le néo-burlesque.

 

Beaut--0430.JPG

 

J'adore cette boutique, j'y emmène même mes copines parisiennes. Parce que l'endroit est tout petit, intime, une sorte de petit boudoir où on essaie des petites tenues tout en riant comme des gamines. Parce que j'y trouve aussi des pièces qu'on ne trouve nul part ailleurs, que la dame fait venir d'Angleterre ou des États-unis, quelques pièces de marques comme Victoria's Secret mais la plupart du temps, c'est des collections de marques peu connues en France et à des prix totalement abordables. 

 

Beaut--0432.JPG

 

J'adore cet endroit. J'adore y acheter une nuisette babydoll, un caraco, une petite culotte...

Parce que c'est mignon, parce que c'est original, parce qu'on m'y prodigue un tas de conseils, que la propriétaire est adorable, que c'est un petit commerce et que je préfère mille fois participer à sa vie que de donner mon fric aux franchises. 

 

Beaut--0433.JPG

 

C'est l'un de mes endroits de prédilection de Clermont, à deux pas de chez moi, un passage obligatoire lors de mes balades hebdomadaires. 

 

      Et puis, c'est pas comme si j'étais devenue une lingerie addict !


Sissi de France

14, rue du Port

63000 Clermont-Ferrand

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier