Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 14:03

297852.jpgIl y a quelques années, je trouvais en supermarché des "sablés écossais" que je trouvais absolument délicieux.

Récemment, je suis allée chez Christine, dans son petit salon de thé "Oh My cup !" - rue Terrasse à Clermont-Ferrand - et outre avoir mangé une tourte au boeuf à la Guiness totalement délicieuse, j'ai dégusté son shortbread millionnaire qui n'est autre que ce fameux sablé écossais dont je raffole !

 

J'ai un peu cherché sur le net une recette pour réaliser moi-même ce gâteau et j'ai fini par en trouver plusieurs et en mixant les recettes, j'ai réussi à réaliser LE shortbread millionnaire maison !

 

Alors tout d'abord, je vous conseille grandement d'acheter au préalable un cadre à pâtisserie, parce que sans, franchement, c'est super chaud pour obtenir de jolis carrés bien géométriques et le résultat ressemble plutôt à rien, comme mon premier coup d'essai :

 

Cuisine 4739 Cuisine-4741.JPG 

Oui, c'est pas terrible niveau présentation.

Le toffee a coulé et au découpage, c'était une catastrophe !

 

Vous trouverez des cadres à pâtisserie chez Zodio. Il y en a des simples, forme carrée ou rectangulaire pour 5 euros environ, mais je vous conseille vivement d'acheter le cadre réglable pour 13 euros, beaucoup plus pratique pour adapter à la quantité que vous voulez faire.

 

Donc, revenons-en à notre gâteau ultra calorique. Ah ça, il mérite bien son nom de millionnaire, vu la quantité de beurre et de sucre qu'il y a dedans, rien qu'en le regardant, vous prenez 5 kilos !

 

Ingrédients :

  • Pour le biscuit shortbread :
  • 120 g de beurre pommade
  • 60 g de sucre extra fin
  • 180 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • Pour le caramel (toffee) :
  • 120 g de beurre
  • 120 g de sucre
  • 300 g de lait concentré sucré
  • 2 cuillères à soupe de sirop d'érable (ou du miel)
  • Pour le nappage au chocolat :
  • 200 g de chocolat noir ou au lait

 

Le biscuit :
Préchauffer le four à 180°C (th.6).
Mélanger le beurre et le sucre de façon à obtenir une crème. Ajouter la farine et la levure. Mélanger de nouveau et faire une boule. La texture paraît très légère et très fine. 
Poser la pâte sur du papier cuisson sur une plaque de cuisson en faisant en sorte que l’épaisseur du biscuit soit d’1 centimètre environ. Etaler la pâte au rouleau (Petite astuce : poser un film alimentaire dessus avant d'aplatir avec le rouleau, ça évite que la pâte ne colle au rouleau), puis poser le cadre à pâtisserie.

La cuisson du biscuit est de 20 min et le sablé doit avoir pris une jolie couleur doré.

Le toffee :
Mettre tous les ingrédients (beurre, sucre, lait concentré et sirop) dans une casserole sur feu doux, et tourner jusqu'à ce que tout soit fondu.  Ensuite, porter le mélange à ébullition tourner sans s'arrêter pour que ça n'accroche pas, pendant au moins 5 minutes. Le toffee est prêt quand il nappe la cuillère et qu'il se détacher facilement des parois de la casserole. 
Verser le mélange sur le sablé dans le cadre à pâtisserie.

Le nappage au chocolat :
Lorsque le toffee est bien figé, faire fondre le chocolat et le verser dessus. Étaler le chocolat sur toute la surface du gâteau avec une corne à pâtisserie et laisser refroidir le chocolat à température ambiante et une fois durci, mettre au frigo. 

Démouler et découper des petits carrés. 

 

Et le résultat donne ça :

 

Cuisine-4878.JPG Cuisine-4880.JPG

C'est tout de suite beaucoup mieux !

 

Sur ce, je vous laisse...

c'est l'heure de prendre quelques kilos du goûter ! 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Cuisine de Galli
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 12:00

cherry_cupcakes.jpgVous n'en avez pas marre de voir des cupcakes à toutes les sauces ?

 

C'est tellement devenu LE gâteau girly ces derniers mois - alors que pas plus tard qu'il y a peu de temps, on nous bassinait avec les macarons - que même sans en manger, je suis écoeurée.

 

Certes, c'est joli, c'est mignon, c'est coloré, mais bordel... c'est dégueu ! Toute cette crème au beurre, ça me file la nausée.

Oui, parce que je n'aime pas la crème au beurre, celle qu'on trouve dans les cupcakes, c'est la même que celle de la bûche de Noël, et je déteste la bûche de Noël. Oui, je suis difficile, je vous dis crotte.

 

Vraiment, je ne suis pas fan des cupcakes si ce n'est pour leur aspect visuel.

 

Chocolate-and-caramel-cupcakes.jpg cupcakes.jpg

 

butterfly-cupcakes Mint-Chocolate-Cupcakes.jpg

 

Parce qu'on ne peut pas nier que ceux qui crééent ces gâteaux ont de l'imagination. Ce sont souvent des créations originales qui ressemblent à des gâteaux de poupées, aux couleurs vives ou acidulées. Un peu le gâteau rêvé de toutes les petites filles qui s'imaginent princesse... Mais arrêtons immédiatement cet étalage de rose et de coeurs, j'ai la guimauve au bord des lèvres.


Le sucré c'est bien, mais le salé, c'est mieux. Et je nous ai trouvé l'avenir du cupcakes, celui qui supplantera tous les cupcakes du monde par sa supériorité culinaire, gustative et calorifique, j'ai nommé le Bacon Eggs Pancake Cup.

 

bacon-eggs-pancake-cups1.jpg

 

Alors question gras, je pense qu'on est largement au niveau des cupcakes et de leur crème au beurre, à la différence qu'au moins, c'est bon !

On oubliera très vite les conseils de son médecin ou de son diététicien : non, les oeufs + le bacon, ça ne fait pas trop de cholestérol. Et le pancake, c'est pour faire tenir le tout sinon, ça se casserait la gueule.

 

Et encore, espérez vous heureux qu'on ne colle pas de sirop d'érable par dessus ! 

 

bacon-eggs-pancake-cups12.jpg

 

Sans déconner, ça ressemble au petit déjeuner salé du MacDo, ce délicieux Egg MacMuffin dont je raffole. Trouvé au gré de me sdivagations sur l'internet mondial, vous pensez bien que j'ai réussi à récupérer la recette et que je compte bien la tester dès ce week end.

Si je trouve des tranches de bacon qui vont bien. Parce qu'en France, pour trouver ce que les anglo-saxons appellent le fried bacon, et bien c'est pas toujours gagné, surtout en province. C'est pas trop notre culture ces bouts de bidoches, nous, on est plutôt petit salé ou lard fumé !

 

Et comme je suis une fille sypa, qui pense plus à vos papilles qu'à vos artères, je vous colle le lien vers la recette.

Profitez-en pour faire un tour sur ce blogobouffe tenue par une américaine de San Diego, qui propose des recettes aux photos alléchantes !

 

Sinon, vous pouvez faire un tour sur ce blogaumiam totalement original, mélangeant photos, BD et humour ravageur, ou la cuisine expliquer de manière ludique et décompléxée. Je vous conseille notamment son Super Teriyaky Burger II !

 

Sur ce, bon grappétit bien sûr ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Cuisine de Galli
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 21:00

P7137219Je n'irai pas par quatre chemin, aujourd'hui, c'est coup de pouce pour les copains !

 

Récemment, une ancienne collègue m'a contacté pour me demander un coup de pouce pour le lancement du site web de son nouveau bébé. Après être revenue de Tahiti où elle me narguait régulièrement avec ses photos de plages et de palmiers, Kallista se lance désormais dans le bonbon...

 

 

Oui je déteste cette fille, elle a des jobs de rêve !

 

Mais comme je suis une fille sympa, j'ai quand même eu envie de parler de sa confiserie. D'autant que si Carine est à l'illustration, c'est un autre ancien collègue, Pierre-Louis, qui s'est chargé de la conception. Deux coup de pub en un !

 

P7137223

 

Surtout qu'elle a bien su m'amadouer en m'envoyant un coffret contenant de quoi me corrompre : bonbons et pralines de Gaspard des Montagnes, aux colorants naturels, fabriqués en Auvergne, vendus par des auvergnats... un véritable produit du terroir en somme !

 

Et puis coup de coeur spécial pour les petits pois aux lardons !

 

P7137236

 

Non mais excellent ces bonbons, on croirait des vrais... c'est limite si les enfants ne me demandent pas une jardinière de légumes à chaque repas. On se demande pourquoi ?

 

Bon, faut dire que des petits bonbons au goût d'anis, c'est un peu meilleur que des navets ou des choux de Bruxelles.

 

P7137237

 

Quant aux les pralines, ou plutôt les lipranes selon la Tornade, elles finiront dans une de mes brioches dont les Murmures raffolent, enfin... si la Tornade ne les boulotte pas toutes avant !

 

Donc si vous avez besoin de bonbons, je vous recommande la confiserie Saudial, qui offre un très large choix de bonbons divers et variés. Surtout que bientôt, vous pourrez également trouver des sélections particulières pour les occasions exceptionnelles tels que les communions, les baptèmes et les mariages.

 

 

J'vous laisse, je vais faire un footing pour éliminer !

 

 

Retrouvez également la Confiserie Saudial sur Facebook !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Cuisine de Galli
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 09:00

logoIl y a quelques temps, j'ai reçu de drôles de petites fioles.

Brum' que ça s'appelle.

 

Alors non, ce ne sont pas des parfums d'intérieur comme on pourrait le penser de prime abord ces petits flacons airless, mais des brumes d'huiles essentielles culinaires. Qui plus est, des huiles essentielles bio.

 

J'ai reçu les parfums Ylang-Ylang, Coriandre et Mandarine.

 

brum.jpg 

 

La Brum' Coriandre m'a totalement séduite ! J'ai souvent du mal à trouver de la coriandre fraîche et parfois je me lance dans un plat sans en avoir et je trouve que cela fait défaut.

Je suis totalement folle de la coriandre puisque j'en colle dans pas mal de mes plats exotiques qu'ils soient marocains (salade de carottes au cumin, tagine de poulet) ou vietnamiens (boeuf aux oignons, porc au caramel). Avec la Brum', je ne suis plus jamais en rade... 

Par contre, je n'arrive pas à utiliser l'Ylang Ylang, beaucoup trop fleurie pour être subtile dans un plat. Un peu comme le gingembre quand il est trop fort et qu'on dirait qu'on croque directement dans une fleur.

Quant à la Mandarine, j'ai réussi grâce à cette Brum'à réinventer mes carottes fondantes à l'huile d'olive et origan en vaporiant un peu de cette huile essentielle sur mes légumes en fin de cuisson.

 

Même Monsieur qui ne raffole pas des agrumes a aimé et mes filles ont carrément adoré !

 

Autres 0249

 

Il existe une gamme très complète d'huiles essentielles et leur longue conservation (12 mois, environ 230 doses par flacon) m'apparait comme un petit concept qui va révolutionner nos cuisines, vraiment très pratique pour remplacer les herbes fraîches, épices ou agrumes que je n'ai pas toujours sous la main.

 

D'ailleurs, je crois que je vais me commander la Brum' Citron vert, vu que j'oublie toujours d'en acheter ou alors quand j'en achète, je les laisse pourrir dans la panière à fruits !

 

Si vous ne savez pas comment utiliser ces huiles essentielles culinaires, vous trouverez des tas de recettes fort alléchantes sur le blog. Perso, je tenterai bien le carpaccio de Saint Jacques au pamplemousse !

 

cuisiner brum 

 

Brum' herbes fraîches, zestes d'agrumes et fleurs, 19,90 euros.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Cuisine de Galli
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 00:00

Bree_Van_de_Kamp_thumb.jpgOu comment je peux me transformer en Galli Van de Kamp le temps d'une journée !

 

Il faut dire que c'est bien parce que notre vieux pote Viny - parti vivre il y a 7 ans dans le grand nord canadien et que par conséquent, nous ne voyons pas tous les ans - a décidé de nous visiter lundi soir. Et afin d'honorer la visite de Couillu le Caribou, j'ai décidé de mettre les petits plats dans les grands et de cuisiner un repas digne de l'émission de télé-réalité de M6 !

J'ai même invité les voisins Yzo et Pao à souper avec nous, afin d'avoir le bon nombre de convives à table ! (enfin c'est surtout qu'ils ne ratent pas une occasion de picoler et boustifailler ces deux là !)

 

Au menu :

Salade de gésiers et ses fraîcheurs de Printemps

Filet mignon à la moutarde, sauce Roquefort et échalotes

Pommes paillasson à la noix de muscade

Sabayon de mangues coco-orange

 

Pour les vins, vu que c'est la spécialité du trappeur, là bas au Québec où qu'il est hôtelier, j'peux vous dire qu'on a été gâté avec un Vosne-Romanée et un Côte Rôtie, pas piqués des hannetons ! Et une petite Clairette de Die pour accompagner les desserts.

 

Comme dans l'émission culinaire, je suis partie le matin au marché acheter tous ce dont j'avais besoin et j'ai attaqué la popotte à 13h pétante pour finir à 18h pile, le temps de me laver les cheveux qui sentaient légèrement le graillon et paf ! Tout le monde a débarqué à 18h30 pour l'apéro !

 

En femme du monde qui se respecte, je vais vous donner mes recettes pour un dîner convivial entre amis !

 

Pour l'entrée :

 

salade1


Un mesclun méditerranéen ou un bouquet de pousses fraîches d'épinard, de Red Chard, de mâche et de roquette parsemé de gésiers, accompagnés de magrets de canard, de tranches de pommes Royal Gala, de raisin Red Globe, de tomates cerises ou coeurs de pigeon, dés de chèvre frais et noix ! 

 

salade2

Une valeur sûre simple et efficace !

 

Pour le plat :


plat1


Faites dorer votre filet-mignon à feu vif avec du sel, du poivre et les échalotes.

Retirer du feu et enduire la viande de moutarde, puis déposer la dans un plat où vous aurez au préalable préparé le papier d'aluminium pour les papillotes. Ajouter le roquefort ou le bleu coupé en dés, ainsi qu'un peu de crême fraîche (3 à 4 cuillères à soupe). Fermez les papillotes et mettre à cuire 30 min.

Sortir du four et ajouter un peu de crème si besoin.

 

plat2

Rapide et facile... mais surtout délicieux et goûtu !

 

Pour les pommes paillasson, c'est simple, il suffit de raper des pommes de terres, de les essuyer à l'essuie-tout parce que le "rappage" fait rendre de l'eau aux patates, puis de les assaissonner avec sel, poivre, noix de muscade et 5 baies. Puis faites des galettes dans une petite poêle que vous faites dorer de chaque côté.

 

Et enfin, le dessert :

 

dessert1


Détailler une mangue en lamelle et les répartir sur le fond de moules qui passent au four.

Préchauffer le four pendant que vous pressez le jus d'une orange.

Mettre un saladier au bain-marie dans lequel vous fouettez 4 jaunes d'oeufs avec 60g de sucre et le jus d'orange, jusqu'à ce que ce mélange blanchisse, prenne du volume et devienne mousseux.

Verser ce sabayaon sur les mangues et recouvrir de coco rapée.

Mettre sous le grill du four pour colorer le sabayon et servir chaud.

 

dessert2

Savoureux et original, un dessert léger et fondant en texture !

 

Non seulement nous avons super bien mangé et savouré de délicieux vins, mais nous avons également passé une excellente soirée à discuter, notammment de notre futur voyage dans le pays de Céline Dion, de club de strip-tease, de lacs et de road trip à travers le Vermont, le tout saupoudré de moult expressions québecoises bien imagées !

 

Et voilà un souper qu'on pourrait qualifier

"d'hostie de Criss de calice de tabernacle" !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Cuisine de Galli
commenter cet article
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 12:30

http://www.lapaniere.com/files/imagecache/node_image_gauche/image_gauche/CAMPAGNE_bio.jpgCe week end, avec Monsieur, on va se faire un petit plaisir.


Simple, pas cher, gourmet...


Samedi matin, nous irons au Marché Saint Pierre, prendre un pain Brayaut, un pain de campagne cuit au feu de bois, un pain délicieux qui rappelle ceux de mon enfance à la campagne.

 

Après, on va se rendre Chez Nivesse - la meilleure fromagerie de Clermont Ferrand - où nous allons nous acheter un plateau de fromages à déguster.  Quelques fromages de régions : Chamberrat, Saint-Nectaire, Cantal, Salers, des fromages de Savoie parce qu'on adore ça : Abondance, Gruyère... et puis d'autres spécialités de tout bord comme le Rocamadour, le Petit Bourgogne, le Camembert, etc... Une tonne de fromages d'origines divers et variées pour se faire plaisir devant le match de rugby France-Angleterre le soir.

 

2b.jpg


Nous passerons également chez notre caviste de la rue Pascal où nous choisirons un bon Chablis premier cru pour accompagner nos frometons, un vin qui se marie vraiment bien avec les fromages et qui nous permettra un détente ultime...

 

http://www.wine-in-france.com/gif/chablis.jpg


Je peux vous dire que samedi soir, va pas falloir interrompre notre soirée, parce que ça risque de faire vilain sinon.

On débranchera les téléphones, les portables et on passera notre soirée en tête à tête avec notre plateau de fromages, notre bouteille de vin... et les quinzes balèzes de l'équipe de France

 

http://timiouze.files.wordpress.com/2009/03/photo-france-angleterre-mondial-rugby-20071.jpeg

 

Elle est pas belle la vie ?



 

EDIT de dernière minute : Monsieur a une sinusite carabinée, du coup, on annule notre plateau de fromages/chablis en attendant que son nez soit débouché. Tristesse et frustration !  


 Rendez-vous sur Hellocoton !
Repost 0
Published by Gallïane - dans La Cuisine de Galli
commenter cet article
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 16:00

Non, pas mon bide bande de crétinus...

mais celle que je fais de mes blanches mains et que mes filles dévorent !


brioche1

 

Avec du bon chocolat Milka, Monsieur ne se fait pas prier non plus !


brioche2


Je vais finir par m'acheter une machine à pain !

 




Repost 0
Published by Gallïane - dans La Cuisine de Galli
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 00:00

Ce weekend, tandis que je me creusais les méninges pour savoir ce que j'allais bien pouvoir faire à manger à la marmaille murmuriennes et alors que je scrutais l'intérieur du dedans de mon frigo d'un air concentré, l'illumination me vint quand je me vis mon Saint Nectaire fermier me faire de l'oeillade !

 

Je comptais bien faire une truffade de celui-ci, mais Monsieur ne se sentait pas assez en forme pour affronter le fameux combo patates rissolées-gras-fromage-gras.

 

Je voyais bien que mon Saint Nectaire se sentait fort abandonné et qu'il vivait mal sa mise à l'écart culinaire.

Pourtant, on peut dire qu'il avait de la conversation et qu'il débordait littéralement d'amour.

Il n'y avait qu'à sentir son délicieux fumet lorsqu'on osait entrouvir la porte de l'antre où il était entreposé pour comprendre qu'il était temps de lui accorder une faim fin digne de ce nom. 

 

D'autre part, il y avait ce petit jambon de pays qui me tendait également les bras, qui criait à corps et à cris de sa belle couleur rose/rouge brune, qu'il ne voulait pas finir sa vie seul, abandonné au milieu des yaourts brassés.

 

J'en conclue rapidement que ces deux mets devaient se rencontrer et pourquoi pas, se marier.

 

Un rapide inventaire de mon réfrigérateur me permis de conclure très rapidement à cette union, avec pour témoins des oeufs frais et de la farine.

En gros, j'ai repris la recette basique du cake aux olives, j'y ai mis du Saint Nectaire et du jambon cru... mais pas d'olives. Ahah ! Chuis trop une rebelle, moi !

 

Et ça donne :

 

 Le cake auvergnat !

 

Et pour tout vous dire, Messieurs Dames, il serait presque aussi bon que le cake viande des grisons/reblochon de Clyne... si ce n'est qu'il était un peu sec et que je réduirai par conséquent son temps de cuisson la prochaine fois !


Quoi qu'il en soit, le mélange des genres est parfaitement réussi et je ne saurai que trop vous conseiller cette recette... à déguster avec un petit blanc du genre Hautes Côte de Beaunes !




Vous êtes tentés n'est-ce pas ?!

 
Repost 0
Published by Gallïane - dans La Cuisine de Galli
commenter cet article
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 20:49

Voilà donc comme je le disais il y a quelque temps dans un billet, j'ai un problème de gras.


Le gras se plait en moi.

(comme Monsieur - mais là, n'est pas le sujet de ce billet, s'il vous plait, merci !)


Il me rend confortable certes, mais il est esthétiquement disgracieux.


J'ai donc entrepris un léger régime.


Quand je dis léger, c'est parce qu'en fait, je ne suis aucun régime spécifique mais j'essaie simplement d'avoir une alimentation équilibrée... enfin autant que faire se peut.

(sauf quand je craque pour la tablette de chocolat que je planque dans les tiroirs de mon bureau)

(ou celle cachée dans le compotier du placard de la maison)


Bref, j'ai beau faire attenton, me priver de sucre, et tout le baratin alimentaire dont nous assène la tévémoche et son bougermanger.fr avec ses 5 fruits et légumes frais par jour.... ben je ne perds pas un gramme !

Et pourtant, j'ai même arrêté la bière.

(sauf le week end dernier)


Alors Monsieur a pris le taureau par les cornes.

(ou plutôt la vachette)


Et il a décidé unilatéralement avec lui-même que désormais, je ferai du sport deux fois par semaine.

A la maison bien sûr, parce que c'est pas possible autrement, j'ai pas le temps et surtout me connaissant, en plein hiver, je ne ressortirai pas de chez moi.


Donc, il m'a trouvé des exercices à faire devant la télé pour retrouver de belles fesses hautes et musclées et des cuisses fermes et galbées, pendant qu'il comptera en regardant le foot (car lui a déjà perdu 9 kilos en deux mois rien qu'en arrêtant de boire une bouteille de sirop par jour - la vie c'est moche !) :


  Donc déjà, j'ai pas la tenue adéquate... mais bon, on va faire avec quand même.


Ça n'a pas l'air très compliqué ni très dur...

 

Ah oui mais non là, mon chéri, j'ai pas de rubber band pour faire cet exercice !

 

 

Heureusement, pour les abdos, j'ai ma Slendertone, qui m'épargnera des séances de transpiration trop salissante et fatiguante.


Donc, à partir d'aujourd'hui et tous les mercredis et samedi à venir, je suis donc de corvée d'exercices afin de retrouver la tonicité épidermique de mes 20 ans, tout en continuant de faire attention à ce que je mange pour tenter de perdre les 4 kilos de trop, engrangés à grand renfort de Côte d'Or et de 1664 Blanche....


Enfin, ce soir, en fait, j'peux pas....

... J'ai poney !      

 

 

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Cuisine de Galli
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 15:27

Je vais me permettre de reprendre une expression de l’HDA :


les gens sont des gens bons !

 

La preuve en est qu’une de mes lectrices m’a prise en pitié lorsque j’ai écrit l’autre fois que je me damnerais pour une saucisse de foie.

 

Et voilà que je reçois des figatelli - cousine corse de la saucisse de foie ariègeoise que je vénère tant - dans ma boite aux lettres un beau matin de juin !

 

 

Je ne saurai que trop remercier Elle pour ce chouette cadeau qui n’a pas fait long feu chez les Murmures : nous nous sommes goinfrés comme des cochons et c’était trop bon !

 


Dommage que nous n’ayons plus de jardin, donc plus de barbecue, sans quoi je l’aurai testée grillée la saucisse comme recommandé par l'expéditrice - ce sera pour une prochaine fois - peut être en Corse, allez savoir !

… Mais en tout cas, crue, avec une bonne miche de pain, ça reste un délice cette putain de saucisse !

 

 

Merci Elle, mille fois merci !

 

 

 

Bon allez, c'en est fini du culinaire pour aujourd'hui !

Demain, on parlera jardinage...

 

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Cuisine de Galli
commenter cet article

A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier