Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 09:43

Enfants 0951J'ai survécu !

 

J'ai survécu à ce week end, prévu de longue date, dans la ville de la belle-famille... Bouseuxland ou un truc du genre... là où j'ai failli mourir (au sens propre comme au sens figuré !)

 

 

Outre le fait de passer une journée entière avec ma belle-mère, ce qui demande une concentration de tous les instants pour ne pas trop écouter ses incessantes paroles, j'ai apprécié me déconnecter et prendre le temps de profiter de mes enfants.

Il faut dire qu'on avait commencé par passer chez des amis le samedi après-midi et que le barbecue arrosé de bonnes bières et de vin de qualité le soir a bien aidé à se mettre en jambe pour la promenade dominicale dans la fôret de Tronçais.

 

 DSC00865

Les Murmures découvrent le fontaine de Viljot.

 

DSC00940 DSC00913

La Tornade s'éclate dans La Font de Lait, tandis que sa soeur nous fait des masques d'argile !


Car nous avons passé le week end à la Forêt de Tronçais, l'une des plus belles forêt d'Auvergne, en tout cas du Bourbonnais, pour ne pas dire la plus belle chênaie d'Europe. Oui, j'aime m'ennorgueillir des trésors de ma région ! 

La forêt de Tronçais est la première futaie de chêne d'Europe et tout ça, grâce à Colbert qui avait décidé de dôter la France d'une marine puissante et avait donc fait planter au coeur de l'Allier pas moins d'un million d'hectares d'arbres qui servirent à l'industrie navale. Oui, rien que ça, Messieurs Dames !

Aujourd'hui, les essences de chênes de la Forêt de Tronçais sont utilisés pour la fabrication des tonneaux destinés au cognac et aux grands vins dans le monde entier. La grande classe !

 

DSC00889

      La Tornade admirant le Chêne Chevalier, décapité par une tempête en 2009.


  Mais ce week end, c'était surtout l'occasion d'être au calme, faire un pique-nique au coeur des bois, écouter la nature et faire découvrir à nos petites murmures la richesse de cette forêt, entre chênes centenaires, fontaines naturelles, jeu de piste sur les traces d'animaux et atelier poterie dans un site argileux...

 

DSC00868 DSC00876

Photos prises par ma Louloute, très fière de ses portraits maternels, pendant notre sieste sous les arbres...

 

Enfants 0959

 

Quelques intagrams... appli iphone avec laquelle je m'éclate ! 

 

Enfants 0958 Enfants 0956

Fontaine de Viljot, les jeunes prêts à se marier venaient y faire un voeu...

Ma Louloute se rêve déjà en blanc devant.

Quant à la Tornade, elle préfère "margouiller" dedans !

 

Enfants 0960

 La forêt, c'est l'occasion de découvrir qu'on peut se fabriquer des toilettes naturels avec une branche d'arbre ! 


Enfants 0962 Enfants 0963

Au détour d'un chemin, nous avons joué à "Bones" ou quand pendant une demi-heure, nous nous sommes demandés s'il fallait qu'on appelle Seeley Booth et Temperance Brennan pour une identification ou s'il s'agissait uniquement des restes d'un chevreuil...

 

Enfants 0964 Enfants 0966

La Font de lait, fontaine naturelle sur  un site argileux où quand on touche l'eau, où plus exactement la terre, l'eau se transforme en lait. Un endroit magique pour les enfants !

Petit souvenir : Galette d'argile de la Font de Lait

 

 

Les vacances commencent bien ! 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 22:10

petons.jpgOui, je sais, je suis un peu absente, je n'ai pas eu le temps de bloguer au cours des dernières 48h , mais j'ai une bonne excuse : j'ai fait du baby-sitting ces derniers jours.

 

Du baby ET du grand-mère sitting plus exactement !

 

 

Tout d'abord, ma maman est venue se reposer quelques jours à la maison et profiter de ses petites filles après une petite opération à la main. Rien de grave, plus chiant qu'autre chose, genre se laver les cheveux toute seule ou s'habiller tout simplement. Alors, en fille parfaite (en plus d'être une mère parfaite), je l'ai invitée à venir à la maison pour que je l'aide un peu.

Et puis c'était l'occasion qu'elle vienne voir sa petite fille à sa toute première audition de piano, passer une soirée festive à la fête de la musique, faire les soldes pour les minottes et partager un peu de temps ensemble, ce qui est devenu rare vu que nous n'habitons pas dans la même ville et qu'entre son travail et le mien, on ne peut jamais se voir en semaine.

 

Enfants-0895.JPG

La 1ère audition de ma Louloute ! Fierté !

 

Et puis dans la foulée, j'ai également baby-sitté les grumeaux de mes amis Yzo et Pao pour qu'ils puissent passer un moment en amoureux : Hugo et Juliette, 4 mois, 1 couche bi-goût vert et jaune fluo, 4 litres de bave et 1 tonne d'amour en grenouillère !

Ça faisait un petit moment que je n'avais pas pouponné et je me suis éclatée. Des amours de bébé qui sourient, gazouillent... et ont faim au mauvais moment !

Ben oui, après une chouette promenade dans les rues de Clermont, nous sommes arrivés 10 minutes en avance à l'école. Je déteste déjà ça en général, d'attendre devant les portes closes, mais alors avec un bébé en écharpe et un autre en poussette, j'ai attiré la curiosité des mamans qui campent devant le portail.

J'ai eu le droit à la question très judicieuse : "C'est à vous ?" A laquelle j'ai bien entendu répondu non et où les gens poussaient un soupir de soulagement... parce qu'ils ne m'avaient pas vu enceinte. A croire que s'ils étaient passés à côté, ça aurait été la fin du monde.

Outre cette question, les mamans et assistantes maternelles se sont extasiées devant ces petits poupons tout mignons, jusqu'à ce qu'Hugo se mette à hurler à la mort de faim. Et là, c'est la catastrophe !

Il restait 5 minutes avant la libération de ma Tornade et au moins 20 minutes avant que ma Louloute revienne de ses cours au conservatoire... et à entendre les cris croissants d'Hugo, je me suis vite rendue compte qu'un problème allait se poser.

 

Enfants-0898.JPG

Le portage, c'est la vie !

 

Branle-le-bas de combat ! Alerte rouge ! Girophare et sirène ! J'ai demandé à une maman dont le petit garçon est dans la classe de ma Tornade de me la récupérer et dans sa grande mansuétude/générosité/solicitude/solidarité/compassion, elle m'a proposé d'attendre ma fille ainée et de me ramener ma progéniture tandis que je rentrais nourrir la chose rouge et hurlante dans la poussette. Heureusement, Juliette a eu le bon goût de s'endormir dans l'écharpe et j'ai béni cette enfant de ne pas s'être réveillée au même moment que son frangin, auquel cas, je pense que j'aurais été quelque peu débordée.

J'ai eu le temps de préparer le biberon et de le coller dans le bec d'Hugo encore dans la poussette, que la petite puce s'éveillait, fraîche comme une rose, sourire aux lèvres. Son frère avait terminé son goûter que je pouvais enfin défaire l'écharpe et donner son bib' à Juliette.

 

J'vous jure que je me suis rendue compte à quel point des jumeaux, ce n'est pas une sinécure.

C'est toute une organisation, une logistique et je ne m'imaginerai pas devoir m'occuper seule de deux bambins en bâs âge en plus de deux grands de 14 et 7 ans. Je tire mon chapeau à Yzo et Pao !

 

Quoi qu'il en soit, j'ai passé un excellent moment et c'est avec tristesse que je regrette le déménagement de la petite famille pour Toulouse en juillet, car j'aurai bien remis ça moi, le baby-sitting ponctuel.

 

Et non, ne rêvez pas, je ne ferai pas pour autant de troisième murmure !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 13:55

16-0810.JPG

... un bouquet de fleurs...

 

16-0812.JPG

... un poème écrit avec le coeur...

 

16-0809.JPG

... un cadeau fait main...

 

16-0811.JPG

... et un livre qui fait très plaisir !

 

 

Une très jolie fête des mères à toutes les mamans

et merci à ma petite famille qui m'apporte tant de joie et de bonheur au quotidien !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 08:00

leaving-las-vegas.jpgOui, je sais, le titre du film, c'est Leaving Las Vegas.

 

Mais c'est la première chose qui m'est venue en tête quand j'ai cherché un titre pour vous parler de ce qui n'arrivera pas cette année.

 

Car oui, cette année, on devait aller se marier à Las Vegas.

Mais finalement, nous n'irons pas nous marier à Las Vegas.

 

Ce n'est pas que Monsieur est revenu sur sa décision de m'épousailler mais simplement la faute de mauvais concours de circonstances, de timing et de fric.

 

On ne sait pas à quand est repoussé ce mariage, mais dites vous bien qu'il aura lieu un jour.

Mais pas autrement qu'à Las Vegas, dans une chapelle kitchissime du Strip, par un Elvis en costume à paillettes.

 

marriage-vegas-elvis.jpg

 

Parce que figurez-vous que les conditions sine qua none de Monsieur pour accepter de me passer la bague aux doigts, c'est que ce mariage doit uniquement et impérativement avoir lieu à Las Vegas et avec un Elvis de compétition. Autres conditions : le combo costume blanc, bottes de cowboy rouges, moustache pour lui et robe fourreau panthère ou à paillettes à ras le fondement, moumoute de cheveux crépés et maquillage outrancier pour moi.

Le plus serait de passer notre nuit de noce dans le MGM Grand ou au Bellagio, dans une suite de rêve avec le lit rond et l'ambiance rouge tamisée. Casino style.

Cherchez pas à comprendre, on a des fantasmes très particuliers de par chez nous !

 

Barbie-At-The-Las-Vegas-Chapel.jpg

 

Il faut dire qu'on est plutôt anti-mariage, enfin surtout Elienaï hein, anticlérical qu'il est, le mariage à l'église c'est no way. Quant à moi, j'ai déjà donné niveau mariage traditionnel. Et je ne suis pas prête de recommencer à me (re)coltiner toute l'organisation d'une telle journée : entre la cérémonie, le repas à la salle des fêtes de Viocqueville-sur-Mort, se taper toute la famille et la belle-famille passablement éméchées dans un concours de celui qui fera le mieux la danse des canards ou un truc de ce genre...

 

Non, le mariage, s'il doit avoir lieu entre Monsieur Murmures et moi, ce sera entre nous, entre quatre yeux... disons huit si on compte les témoins. Et loufoque. Surtout loufoque pour qu'il en reste un souvenir impérissable et indélébile.

Quitte à passer pour des vieux fous quand on racontera cette épopée à nos petits enfants plus tard, on préfère profiter pleinement de la vie et faire le plus de trucs déjantés tant qu'on le peut.

 

Reste plus qu'à réorganiser ce road trip, on n'oubliant pas d'emmener nos témoins Whitney et Mariah pour qu'elles miment  chantent notre chanson lors de notre entrée dans la chapelle !

 

 


 

Kitch, quand tu nous tiens ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 08:00

clesDans les couples, ce qui est bien, c'est qu'il y a toujours un running gag, une sorte de blague qui revient sans cesse, plus ou moins drôle mais qui illustre parfaitement les joies de la vie à deux.

 

Chez les Murmures, il y a - comme dans les 3/4 des autres ménages, pourrait-on dire - des gimmicks, des phrases chocs récurrentes.

 

Souvent, ça commence par un "c'est quoi ce caleçon et ces chaussettes qui traînent encore au pied du lit ?" suivi d'un "Toi, tu vas avoir tes règles !".

Glamour, quand tu nous tiens !

 

Il faut quand même savoir que la plupart du temps, c'est Monsieur qui use et abuse de questions récurrentes, étant donné qu'il est toujours à la recherche de quelque chose dans l'appartement, à la limite de se demander s'il habite bien ici :

"T'as pas vu ma carte bleue ?" Non, mais si tu fouilles tes poches de pantalon, t'as toutes tes chances de gagner le jackpot...

"Et mon pull gris, tu sais où il est ?" Dans ton sac de travail que tu ne vides jamais, t'as regardé...

"J'ai perdu ma carte mémoire pour ma console, tu l'as pas vu par hasard ?" Par hasard non, mais si tu soulèves la tonne de merde sur ton bureau - et accessoirement que tu le ranges - il se peut qu'elle s'y trouve...

"Je trouve pas de caleçon propre, c'est normal ?" Oui, t'as qu'à faire des lessives...

Enfin vous voyez le genre, celui du mec qui ne trouverait pas un éléphant dans un magasin de porcelaine et qui cherche encore où se trouve la panière de linge sale au bout de 3 ans dans le même appart.

 

Mais depuis quelques temps, nous avons le "Où sont mes clés ?"

Et il ne vient pas de lui, mais de moi. Mais à cause de lui, évidemment.

Parce qu'à la question "Où sont mes clés" suit généralement la réponse "Dans ma poche de pantalon/manteau/jeans/bermuda".(ne rayer rien, toutes les mentions peuvent s'avérer utiles)

Régulièrement, Elienaï ne trouve pas mieux que de kidnapper mes clés et de se trimballer avec tous nos trousseaux dans ses poches et moi mes yeux pour pleurer. Comme lundi dernier, où au moment de fermer l'appart pour emmener les enfants à l'école, je ne trouve pas mes clés. Pas moyen de mettre la mains dessus, pas de trousseau de rechange, pas de clés de secours, rien sur range-clés...

 

      porte_manteau_recycle_argentrie1.jpg

 

Je pars à l'école la porte ouverte aux quatre vents, imaginant déjà la joie et le palsir savoureux des voleurs en entrant dans mon appart et en mattant tous ce que je leur laisse à prendre sur un plateau en argent massif.

Sur le chemin des écoliers, j'envoi des SMS d'injure à Monsieur, ne doutant pas un seul instant de sa culpabilité dans cette disparition malintentionnée. Et tandis qu'il me répond qu'il n'a pas ces fichues clés, je continue à lui envoyer des invectives incendiaires à base de "J'en ai ras le *** que tu me piques mes clés tous les jours, y'en marre, tu vas me passer cette sale manie, après à cause de toi je suis dans la merde !"... car je me voyais déjà en haut de l'affiche à devoir rester toute la journée à la maison au lieu d'aller bosser, tout ça parce qu'il avait embarqué mes clés le matin.

 

Je repasse donc par la maison avant de me décider à appeler au taf pour dire que je ne pouvais pas venir puisque je ne pouvais laisser ma maison ouverte, quand on sait qu'on en est au troisième achat de vélo parce qu'on s'est fait voler les deux premiers, on se dit que laisser son appart ouvert ne serait pas une très bonne idée.

Par acquis de conscience, je passe au peigne fin tous les manteaux et pantalons de Monsieur, quand soudain, une illumination me vient : et si ces putains de clés se trouvaient tout simplement dans MA veste ?!

En refaisant le chemin de la dernière utilisation de mon trousseau de clés, je me rappelle les avoir mis dans ma veste en cuir deux jours auparavant. Et c'est bien là que je les retrouve...

 

Oué, là, pour le coup, la mauvaise foi aurait pu l'emporter, j'aurais pu mentir et dire que je les avais retrouvées dans les poches de l'un ses pantalons qui se trouvaient au lavage. Mais non, j'ai assumé. J'ai fait profil bas et je me suis excusée. Parce que bon, il a beau être bourré de défaut mon homme, je l'aime aussi parce qu'il a d'énormes qualité, dont l'honneteté... J'ai donc envoyé un SMS d'excuse et je suis partie bosser l'air penaud d'un enfant qui s'est fait chopper la main dans le sac.

 

N'empêche que là, tout de suite, maintenant...

... ça ne me dit pas où sont passées ces connasses de clés ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 00:00

AfficheCarnaval2011.jpgC'est fou ça, le nombre de personnes qui m'ont dit "Il est en mai votre carnaval ?!!" 

 

Genre comme si qu'on pouvait pas le faire en mai, qu'il y avait une loi interdisant de se déguiser en arlequin après le 30 avril !

 

Bon bref, ne me demandez pas pourquoi le carnaval de ma ville se fait début mai, peut être est-ce tout simplement pour espérer avoir du beau temps, vu que les autres années on se prenait la flotte sur le coin de la tronche.

 

Du coup, en effet, on a eu beau temps, même plutôt chaud, mais à limite de l'orageux... à croire qu'il y a quand même une malédiction au niveau de la météorologie.

 

Le Carnaval de Clermont-Ferrand, ce n'est pas vraiment un vrai carnaval.

Déjà, il n'y a pas de chars, pas de Roi Carnaval, pas de feux d'artifices, pas de fête foraine. C'est pourtant marqué sur l'affiche que c'est une fête pour l'égalité et la diversité, mais de festif, on est loin du carnaval de Vichy que je faisais chaque année dans ma tendre enfance jusqu'à l'adolescence où celui-ci a été supprimé suite à des débordements. A l'époque, on a grandement remercié les casseurs de nous priver de la fameuse fête des Brelots le vendredi soir de la veille du défilé, fête qui nous mettait en joie lorsque nous préparions nos kilos de confettis et nos litres de mousses à raser et nos douzaines d'oeufs qu'on allait se casser sur la tête jusqu'à pas d'heure.

 

bébé4-11  bébé4-13

 

Depuis Vichy est une ville tranquille, les commerçants ne se font plus casser leur vitrine et les petites vieilles continuent de pourrir les trottoirs avec les merdes de leur caniches. Ah ça, elle est chouette la France !

 

bébé4-12

 

Il y a trois ans donc, une association de samba a décidé de remettre le carnaval de clermont au goût du jour. Moi j'ai dit youpi, en voilà une riche idée. Parce que je suis pour les fêtes populaires, pour la liesse joyeuse et légèrement enivrée qui fait oublier le temps de quelques heures les soucis des uns et des autres.

Et puis je me rappelle à quel point j'aimais me déguiser pour aller lancer des confettis aux péquins moyens dans la rue, alors je ne vais pas priver ma progéniture de cette joie non dissimulable. Sans compter que mes deux garifelles adôôôrent se travestir. Et je ne vous parle même pas du maquillage et des paillettes, parce qu'à part à Noël, c'est un peu no way les autres jours de l'année de ressembler à un camion repeint à neuf avec des paillettes qu'on dirait qu'elles font des appels de phares... alors si elles n'ont pas le droit au carnaval, je finis vraiment par passer pour une ténardière.

 

bébé4-6 bébé4-10

Fée des Fleurs et Princesse Coccinelle

 

bébé4-3  bébé4-9

Maman s'est déchirée en coiffure...

 

bébé4-copie-1   bébé4-5

... Et en maquillage de compèt' !


Nous voilà donc pour la troisième fois arpentant les rues de notre douce ville de province, à prendre nos filles en photos plus que le défilé, parce que c'est surtout un défilé d'associations faisant quelques démonstrations de leur talent (?) plutôt qu'un vrai carnaval. C'est vrai ça ! Où sont donc les chars de quartier avec leurs fleurs en papier crépon ? Où est donc la reine du Carnaval, sélectionnée par un jury d'élus municipaux rougeauds et d'administrés à l'oeil aiguisé ? Où donc qu'il est le Roi Carnaval qu'on le brûle à la fin que la crûche tombe à l'eau ?!

 

bébé4-7 bébé4-8

 

J'vous jure les gens, tout s'perd de nos jours, tout s'perd...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 00:00

P4246112 P4246106

 

P4246121

 

P4246100 P4246128 

 

P4246117

 

P4246097 P4246102

 

P4246084 P4246085

 

P4246093 P4246134

 

P4246090.jpg

 

 

Fini les cloches, bonjour la crise de foie !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 12:35

images.jpgAttention ! Cet article contient des propos à haute teneur vomitive que je déconseille aux personnes sensibles aux gerbes, régurgitations et autres fluides s'évacuant par la bouche. 

 

Ce matin, en lisant le statut Facebook de la Mère Joie, de fabuleux souvenirs sont remontés à la surface : Le premier vomi de ma Louloute

 

 

Etant mon premier enfant, il est évident que chaque première fois m'a marquée et restera à jamais ancrée dans ma mémoire : premier sourire, premier mot, premier pas, premier caca et première gerbe... Je me rappelle de cette première gerbe comme si c'était hier !

(oui, enfin peut être parce que celle d'hier est encore toute fraîche aussi) (oui, car c'est un peu la spécialité de ma fille aînée la gerbe fraîche) (bref)

 

 

Je venais de la baigner après l'avoir allaitée, elle sentait bon, toute pomponnée, toute mimi, je l'avais déposée dans son transat pendant que je vidais la baignoire et rangeais ses produits de soins. Quand soudain... elle se met à vomir ! Mais quand je dis vomir, je devrais dire qu'elle se met à propulser des litres de lait hors de son corps. Vous voyez la scène de L'Exorciste où la gamine gerbe partout ? Ben la même, mais avec du lait ! (ce qui est tout de même moins dégueu, il faut l'avouer).

 

2010-11-21-amigurumi_exorcist.jpg


Et tandis que ma fille vomissait des gerbes monstrueuses de lait, moi, je restais immobile devant elle, en gueulant comme une dinde : " Pas tout ça ! Pas tout ça !"...

 

Ne cherchons pas à comprendre le sens de mes propos, je crois qu'il n'y en avait aucun. J'étais juste affolée, perdue, désamparée devant la scène qui se déroulait sous mes yeux... ne sachant que faire devant cette situation inattendue, ne comprenant pas comment un si petit être pouvait expulser autant de liquide de son corps. Et puis ce petit bébé, à peine âgé de deux semaines ne pouvait pas être malade, ça me semblait impossible. Mon enfant, mon tout petit, cet être parfait ne pouvait concrètement pas réaliser l'exploit monumental de vider le contenu de son estomac en l'espace de 30 secondes, à raison d'un jet de 30 à 50 cm toutes les secondes... non, je n'en croyais pas mes yeux !


Pour finir, elle avait donc ruiné sa tenue, ses cheveux - elle était bonne pour reprendre le bain - et le transat qui a fini en piscine à gerbe. Heureusement que ces choses là sont déhoussables pour passer à la machine. A croire que les ingénieurs qui conçoivent ces produits soit sont parents, soit effectuent des tests in situ !

 

statut facebook

 

Cette mésaventure peut paraître con, voire peu ragoûtante, et pourtant, elle me reste là, dans un coin de ma tête, parce que c'est aussi ce jour là que je me suis rendue compte qu'être mère, c'était aussi ces moments où l'on se sent inutile, perdue devant un cas de figure auquel on ne s'attendait pas et où parfois, notre instinct peut faire défaut... Et que j'ai également développé une phobie pour les vomissures en tout genre.

 

Avec le temps et deux enfants, je me suis plus ou moins habituée à la gerboulade infantile, surtout que ma Louloute s'avère être fragile de l'estomac et que depuis sa naissance, on en a essuyé des vomitos. Elle était notamment spécialiste de la gerbe-raclette, c'est à dire de dégobiller systématiquement les soirs où on invitait des amis à manger une raclette à la maison, ce qui avait le don de couper l'appétit de tout le monde... Maintenant, elle a plutôt tendance à vomir dans les toilettes (ou à côté - problème de visée) quand elle se lève à temps, sans quoi ça finit généralement en collier de nouilles dans le lit et c'est Monsieur qui se charge de nettoyer les draps sans quoi, c'est à mon tour de finir la tête dans les chiottes.

Heureusement, sa soeur n'est pas du même acabit et n'a vomi en tout et pour tout que deux fois en quatre ans, une dans son lit (c'est une malédiction) et l'autre sur moi. Ben oui, sinon, ça ne serait pas drôle !

 

JO-esquive-de-vomito1.png

      ©Nathalie Jomard - La Grumeautique

 

Cela ne m'empêche pas de penser avec émotion à ce premier vomi où je me revois totalement affolée... sauf qu'être passée des gerbes de lait d'un nourrisson aux pâtés d'une petite fille de sept ans et ça, c'est vachement moins attendrissant !

 

Et voilà comment on devient émétophobe ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 12:30

couple-dispute2.jpgDepuis notre retour de vacances, rien ne va plus chez les Murmures, il se déroule un guerre sans merci dont vous n'avez pas idée.

 

Une bataille historique entre Monsieur Murmures et moi-même totalement dévastatrice. A l'heure qu'il est, sévit en notre demeure ce que l'on pourrait communément nommer une guerre des tranchées.

 

 

Il faut dire que nous avons l'esprit quelque peu belliqueux tous les deux et que notre pugnacité au combat n'a que d'égal notre amour propre et notre mauvaise foi.

Il faut dire également que l'un brille dans l'art d'avoir toujours raison tandis que l'autre excelle dans l'entêtement.

A ce rythme là, vous imaginez bien qu'on est pas rendus...

 

Il est donc sujet ici d'une bataille tout ce qu'il y a de plus sain dans un couple. Non pas au sujet de l'éducation des enfants, sur laquelle nous sommes toujours d'accord, ni sur l'adoption d'un chaton - j'ai eu le dessus à l'usure - ou de l'achat d'une nouvelle carte graphique - dignement compensée par un bustier - et encore moins une vulgaire histoire de fesse, la castorisation allant toujours bon train en nos murs.

Notre bataille n'a pas non plus pour sujet les moult griefs domestiques que je pourrais utiliser contre Monsieur pour ses chaussettes, caleçons et autres joyeusetés trônant librement dans les recoins de la maisonnée. Ce duel n'a pas non plus pris racine dans les méandres de mon cerveau jugé malade par la personne partageant mon lit, reprochant mon assiduité dans l'éradication maladive des moutons de poussières ou encore des bactéries sanitaires.

 

Non, notre bataille a pour motif un élément indispensable de notre vie de couple : la Freebox.

 

Sans elle, nous ne serions rien, nous en avons gravement consience. Mais cette petite pute est une vraie saloperie qui ne fonctionne que lorsque ça lui chante et surtout comme ça lui chante.

C'est à dire que déjà, nous avions été obligés de coller la freebox TV à côté de la dite télé, de manière à ce que celle-ci puisse prendre l'air. J'entends par là que cette cochonnerie ne supporte pas la chaleur, qu'à la moindre surchauffe, c'est la panne. Mieux encore et plus sépcifiquement, il faut que cette boite soit posée sur le côté, sans quoi elle ne peut se refroidir suffisemment, petite chochotte... Comme vous le constaterez visuellement sur ce cliché de grande qualité, c'est d'un esthétique rare :

 

P3305957 

La classe à Dallas cet objet d'art trônant sur mon meuble télé...

 

Et voilà donc que depuis quelques temps, sa grande soeur a décidé d'en faire autant et de ne plus supporter l'enfermement dans le meuble télé. Et vas-y que je te reboote toutes les 30 secondes, et un chenillard par ci, une déco par là. Vous l'avez compris, c'est un peu l'enfer pour les accros de l'internet mondial que nous sommes.

Monsieur s'est donc penché sur le problème - 2'15pour être précis - et à résolu le problème : coller la Freebox par terre.

Mais oui bien sûr, pourquoi s'emmerder à acheter des meubles, on a qu'à foutre tout notre équipement à même le sol, non seulement on fera des économies mais en plus, j'aurai moins de ménage à faire.

 

P3305955

Les fils qui dépassent, c'est pour donner un genre supplémentaire...

 

Non, mais sans déconner, t'as pas une meilleure idée ?

Déjà que je dois supporter cette affreuse Box TV sur le meuble, maintenant, je dois également accepter que la Freebox squatte mon plancher, tout ça pour avoir un bon débit.

J't'en colllerai moi du débit !

Alors d'un, c'est moche. Deux, c'est très très moche. Trois, je ne me suis pas faite chier à courir jusqu'au Ikea de Saint Etienne pour ramener ce putain de meuble TV pour que les objets sensés y prendre place finissent par terre. Quatre, oui, parce que mon quatrième argument, et non des moindres, surpasse les trois premiers : CE N'EST PAS SA PLACE ! Bordel.

 

En plus, sur le sol, la Freebox a toutes les chances de fonctionner encore moins bien.

Parce qu'un enfant bien attentionné aura eu la sublime idée de tripatouiller les différents câbles qui s'en échappent.

Parce qu'un enfant (encore) ou même l'un de nous, par mégarde, posera le pied dessus inopinément.

Parce qu'elle prendra l'eau lorsque je laverai le sol, parce qu'elle prendra la poussière qui s'accumule dans les coins, parce que c'est n'importe quoi et parce que ça m'énerve !

 

P3305958

Ah y'a pas à dire, mon salon est rudement chouette en ce moment !

 

Je crois que je n'ai plus d'arguments, votre honneur, mais vous attesterez qu'il va sans dire que la place de cette Freebox n'est pas celle décidée par mon adversaire et qu'il serait sage de condamner ce dernier à trouver une nouvelle solution avant que je pète une durite et que je jette l'objet du délit par la fenêtre du rez de chaussée ! 

 

 

Cordialement bien à vous.

 

 

Note de Monsieur Murmures : le cerveau femelle étant génétiquement programmé pour ne prendre en considération que les paramètres sanitaires et/ou cosmétiques, il ne peut saisir l'essence de ma théorie, qui est en substance que nous habitons au rez-de-chaussée au-dessus de la cave, et que notre sol est donc toujours frais, ce qui constitue une méthode de refroissement naturelle, puissante et fiable de la box, garantissant ainsi son fonctionnement optimal, ie une connexion stable, un débit puissant et une latence infinitésimale.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 00:00

bébé"Mon p'tit coeur, Mon p'tit chat

Mon lapin en chocolat, Mon amour à moi

Comme je t'aime..." *

 

Le temps passe trop vite... Déjà quatre ans !

J'ai beau être une mère (pseudo) indigne, j'ai beau me plaindre des bêtises et du caractère de mes enfants, je ne peux me dire qu'un jour, tout ça sera fini, que je n'aurai plus d'anecdoctes à raconter, qu'un jour, elles prendront leur envol et qu'il ne me restera plus que des souvenirs et quelques photos...

 

Hier, elle était toute petite, une crevette rose qui se nichait contre mon sein, un bébé sage et câlin... aujourd'hui, c'est une petite fille qui prépare son goûter toute seule et pourra bientôt prendre un appartement.

 bébé2

5 mois

 bébé4

12 mois

 

Hier, c'était encore mon bébé, qui se blotissait contre moi, qui me tenait les doigts, qui faisait sauter mon coeur à chaque pas, chaque mot... aujourd'hui, c'est une petite fille qui parle comme un livre à l'esprit vif et inventif.

 

Carnaval_Cleia.jpg  photo19

2 et 3 ans...


Hier, c'était encore un petit bébé que je berçais dans mes bras en lui chantonnant notre petit refrain* et aujourd'hui, c'est une petite fille qui veut devenir pompier...

 

pompiers

 

Ma fille, ma Tornade,

Je te souhaite un bel anniversaire,

plein d'amour et de tendresse...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article

A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier