Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 12:09

Tinkerbell2.jpgDernièrement, j'ai acheté des livres à mes filles.

 

Plaisir d'offrir, joie de recevoir, cadeaux qui plait qui fait plaisir (©Ferrero Rocher)... les livres sont de véritables cadeaux utiles, pas comme les innombrables babioles en plastique de chine que mes enfants collectionnent dans le but de remplir leur espace vital.

 

 

Bref, je me fais toujours une joie de leur offrir des bouquins.

Souvenez-vous, pour son anniversaire, j'offrais à ma fille aînée son premier livre de contes de Perrault avec de magnifiques illustrations. Livre qu'elle a à peine regardé pour l'instant, puis que sa passion actuelle, c'est les fées. Plus exactement les Winx.

 

fee5.jpg

 

Nous avions commencé sa collection de la Bibliothèque Rose l'an dernier, quand elle a commencé à lire au CP. Depuis, Mademoiselle lit couramment et se passionne pour ces fées d'une nouvelle génération. Outre le dessin animé qu'elle affectionne particulièrement, j'aime autant qu'elle lise les aventures de Bloom et ses copines plutôt que de passer son temps devant la télé. Du coup, lorsqu'elle ramène de bonnes notes, je lui offre un ou deux livre de la collection.

 

Mais honnêtement, j'ai un peu de mal avec le concept : des fées adolescentes qui mènent des études de magie dans un château féérique - jusque là, tout va bien - sauf qu'elles sont habillées de jupes ultra courtes, tee-shirts au dessus du nombril et qu'elles sortent avec - entendez par là qu'elles embrassent à pleine bouche - les garçons de l'école d'à côté.

 

fee4.jpg

 

On est loin de l'image naïve et mignonette de la Fée Clochette !

 

Alors soit je vieillis mal et je deviens une vieille conne, ou alors les éditeurs oublient un peu de préserver l'innocence de nos enfants. Certes, je pourrais frustrer ma fille et ne pas lui acheter ces livres. Mais je suis déjà suffisamment pénible comme ça avec elle pour ne pas lui gâcher le plaisir de lire des histoires qui la passionnent...

 

fee3.jpg

 

Du coup, pour rétablir un peu l'équilibre dans la maison, j'ai offert à ma Tornade un vrai livre de fée, un livre tout joli, tout mimi, un livre illustré par mon ami Nicolas Gouny, où les fées sont asexuées, vivent dans des fleurs, portent des chapeaux pointus, des ailes, des baguettes magiques... et des robes des pieds à la tête !

 

fee2.jpg fee1.jpg

 

C'est quand même plus mignon !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 08:00

anniversaire7ans27 ans.

 

Ma fille est née le 9 octobre 2003 à 00H50.

 

Déjà 7 ans qu'elle a rempli ses poumons d'oxygène, pris sa première bouffée d'air et qu'elle poussait son premier cri.

Le temps passe vraiment vite. Parfois, ça me fait peur.

 

 

Pour fêter comme il se doit ce passage à l'âge de raison (ahem), je lui ai organisé un goûter d'anniversaire avec ses meilleures copines. Cinq copines inséparables à l'école, qui passent  leur temps à jouer à "je t'aime, moi non plus" mais qui ne peuvent se passer les unes des autres. Le vrai Club des 5 !

Cinq "garifelles" comme on dit chez moi, c'est juste très bruyant dans un appartement, et comme le soleil était de la partie, j'ai donc emmené tout ce petit monde au jardin public pour déguster les muffins d'anniversaire sur l'herbe.

 

anniversaire7ans

Une Tornade se cache sur cette photo...

 

J'avais vraiment tout prévu, la nappe en plastique, les gobelets et assiettes en carton Hello Kitty (assortis aux cartons d'invitation), les ballons, les bonbons... Sauf un truc ! Le vendredi, je m'étais aperçue que j'avais omis l'Oasis !

Pas grave, d'un coup de voiture, je suis allée au supermarché pour réparer mon oubli... et c'est en passant devant l'Espace Culturel de Leclerc que tout d'un tout, je me suis rendu compte que j'avais oublié l'essentiel : le cadeau d'anniversaire !

 

anniversaire7ans4

Le piège à miasmes


Là, en tant que mère indigne, je commence a vraiment être douée. Un peu plus et je n'avais pas de cadeau pour les 7 ans de ma fille. Autant vous dire que j'étais bien heureuse d'avoir oublié le Champomy, sans quoi j'aurai vraiment eu l'air d'une buse sans rien à lui offrir.

 

Du coup, je me suis largement rattrapée en lui offrant un livre de contes de Charles Perrault, aux superbes illustrations originales... Ouf ! L'honneur est sauf !

 

Photo.jpg

 

Quoi qu'il en soit, l'anniversaire s'est très bien passé, ma fille a été gâtée et moi, à côtoyer les miasmes de la marmaille, j'ai récolté une gastro de récompense pour service rendu à la nation en tant que mère parfaite d'un jour...

 

Vivement l'année prochaine, tiens !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 12:00

Cleia1'Ce qui est bien avec les enfants, c'est l'apprentissage de langue.

 

Les premières années où l'enfant commence à parler provoque toujours des situations burlesques où on se rend compte que la confusion et le quiproquo deviennent un art et que les parents se transforment en quelque sorte en Champollion des temps modernes à la recherche de la traduction de la pierre de Rosette de leur progéniture.

 

Ma fille aînée n'a pas échappé aux détournements  de phrases et mélange de mots tels que "Il pleut des cornes !"  ou "Ma soeur, elle a des piqûres d'orang-outang !" (Note de la traductrice : il s'agit d'aoûtats en fait !)

 

Le maître en la matière, toute catégories confondues, c'était mon frère. Ce dramaturge avait le sens de la répartie, genre quand à 8 ans je me suis faite opérer de l'appendicite, il était arrivé paniqué à l'école maternelle en racontant à sa maîtresse que sa soeur était à l'hôpital parce qu'elle avait "une crise de pain d'épice" !

Sans compter sur les fameuses rues "décolorées"  avec toutes les guirlandes lumineuses de Noël, ou encore le petits "marocains" qui sont les bébés du sanglier !

Vous voyez déjà le niveau !

 

Mais c'était sans compter sur ma Tornade.

Elle a dû hériter d'un peu tout le monde. Mais parfois, il est nécessaire d'avoir un traducteur tornadien pour bien comprendnre l'essence de ses paroles. Comme l'autre jour, en revenant du baby-gym, je lui demande ce qu'elle a fait, et là, elle me répond :

 

http://farm4.static.flickr.com/3215/4557664580_a7f3b63382.jpg

"J'ai fait du praline dans le chimnoise !"

 

Conternation, réflexion, traduction :

 

"J'ai fait du trampoline dans le gymnase !"

 

Il m'a bien fallut 30 secondes pour réussir à décoder cette déclaration avant d'éclater de rire !

 

 

Les enfants sont formidables !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 12:30

soigner_un_pied_bot_carre_full.jpgEtre mère, c'est souvent vouloir mettre ses enfants au congélateur ou à la cave, mais c'est aussi - parfois - se soucier de leur bien-être et se préoccuper de leur santé.

 

Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que ma fille aînée est venue au monde avec un léger handicap : des pieds bots varus équin congénitaux.

 

Dit comme ça, ça peut paraître terrible et archaïque - lorsqu'on me l'annonça, j'avoue que j'ai cru prendre le ciel sur la tête - mais au fond, ce n'est pas si grave que ça en a l'air !

Il faut savoir qu'environ 1 enfant sur 800 naissances est atteint de cette pathologie, et que si vu comme ça, elle a l'air très impressionnante, c'est certes long mais simple à réduire. Les interventions chirurgicales sont de moins en moins utilisées et les protocoles de soin par kinésithérapie sont de plus en plus employés car moins agressifs et surtout n'entraînant pas de complications.

 

Certes, voir son enfant plâtrée les premiers mois de sa vie, ne pas pouvoir lui donner le bain, être contrainte à la faire manipuler chaque jour par les kinés, ce n'est pas plaisant, surtout quand le traitement intensif dure 3 ans et que votre enfant à besoin de vous 24h/24 en non stop la 1ere année. Heureusement, la CAF propose l'Allocation de Présence Parentale (APP), qui permet à l'un des parents de s'arrêter de travailler pour pouvoir s'occuper à temps plein ou à mi-temps de son enfant malade.

Quand, après toutes ces années où la kinésithérapie, les plâtres et les visites régulières chez le spécialiste étaient devenus notre pain quotidien, que les séances ont commencé à s'espacer pour qu'enfin, nous n'ayons plus eu besoin de voir tout ce petit monde, j'avoue que nous avons été ravis !

 

C'était en 2008. Malgré encore quelques soucis - un tendon d'achille trop court et trop raide entraînant une marche sur la pointe des pieds en plus d'une position des jambes en valgus - notre spécialiste nous octroya le droit de nous passer de ses services, sans qu'on ait jamais eu besoin de passer par l'intervention chirurgicale. 

 

Autant dire que c'était un franc succès et un soulagement pour nous.

 

pied1111.jpg

 

Et puis courant 2009, la Louloute commence à se plaindre de douleurs au niveau de la cheville et du tendon. Voyant que sa marche sur la pointe des pieds s'accentuait, j'ai pris rendez-vous quelques mois plus tard et enfin, en mai dernier, une consultation qui nous a offert la possibilité d'envisager un traitement auprès d'un autre spécialiste pour améliorer ce tendon qui nous pose tant de problème.

 

Aujourd'hui, nous avons donc rencontré le médecin de rééducation fonctionnelle qui nous propose un protocole de soin à base d'injection de botox. Oui, absolument des injections de botox à des fins thérapeutiques !

C'est sûr qu'on en entend plus parler pour ses vertus figeantes rajeunissantes... mais la toxine botulique, avant d'être reprise en chirurgie esthétique est un élément très souvent utilisé en médecine et notamment en neurologie.

L'idée pour ma fille est de lui injecter du botox dans le tendon pour le détendre et pouvoir exercer un travail de kinésithérapie plus important dessus.

On pourra envisager définitivement une chirurgie uniquement en cas d'échec de ce protocole.

 

Je vous résume en gros, mais cela veut dire que je suis repartie dans les soins et que non, ça ne m'enchante pas.

Non, ça ne m'enchante pas de devoir caser des heures de kinésithérapie dans le planning de ma fille, entre l'école, le conservatoire, les activités extra-scolaires, les contraintes familiales... ces heures (perdues pour moi car je dois l'accompagner) sont un calvaire. Mais pas que pour moi, ce n'est pas drôle pour elle non plus de faire des exercices qui sont contraignants, et ce, depuis toujours !

On se croyait débarrassés mais non, c'est reparti alors que ça faisait presque deux ans qu'on était enfin tranquilles.

Surtout que nous n'avons aucune certitude quant aux résultats et que cela n'empêchera pas forcément la chirurgie, et ça, ça m'inquiète beaucoup plus !

 

Même si aujourd'hui, le plus gros de la pathologie du pied bot est réparé, ce fichu tendon trop court nous enquiquine grave. La complexité du problème ne réside pas seulement dans la pratique des soins mais aussi dans l'organisation familiale qui en découle, la disponibilité dont je vais devoir faire preuve, tout comme la gestion des absences de ma fille à l'école qui peuvent également à la fois la stigmatiser et lui poser quelques problèmes dans sa scolarité. 

 

 

Bref, c'est rebelote et dix de der comme on dit !

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 18:14

pianoOn aurait également pu appeler ce billet, le coup de bambou !

 

Alors cette année, ma grande Louloute qui est entrée en CE1 fait donc partie d'une classe spéciale qu'on appelle la CHAM : Classe à Horaires Aménagés Musique et passe donc une journée scolaire au conservatoire à faire solfège, chorale et pratique d'un instrument.

 

Une sorte de Sport-Études mais avec de la musique dedans, en gros, du Musique-Études. C'que je suis pertinente aujourd'hui, c'est dingue !

 

Dans ses choix d'instruments, ma Misstinguette avait fait part de son souhait d'étudier soit le piano, soit le violoncelle. Figurez-vous que le conservatoire lui a collé le piano. Ce qui au départ nous semblait fort sympathique mais qui s'avère au final une vraie chienlit !

 

Tout commence par la prof de piano qui nous fait passer un torchon petit mot écrit à la main dans un désordre tout à fait artistique dans lequel elle nous signifie qu'elle n'accepte pas que notre enfant étudie sa discipline sur un piano électronique mais qu'elle exige un piano d'étude.

 

Mais bien sûr ! Et la marmote, le papier d'alu et toussa...

 

clavier_maitre_EMU_XBOARD_49_avant_web.jpg

 

C'est à dire que nous, on avait plutôt prévu de lui offrir un clavier maître à relié sur le PC pour son anniversaire en Octobre, et qu'un piano à queue, on l'avait grave pas envisagé un seul instant. Elle nous prend pour des bobos ou bien ?

J'ai donc appelé le Conservatoire pour savoir s'ils louaient des pianos et bien évidemment, on me répond que non, pas d'instruments lourds, genre la batterie ou le piano. Elle aurait eu violoncelle, l'affaire était réglée.

 

Donc nous voilà bien emmerdé avec notre histoire de piano d'études qu'il va falloir aller louer dans un magasin de musique à plus de 50 euros le mois qu'on est pas Crésus en ce moment avec mon autoentreprenariat qui ne démarre pas.

Qu'en plus, cette courge de gamine qu'a des goûts de luxe a décidé de faire de l'équitation... genre manquerait plus qu'elle nous demande à faire catéchisme et on pourra me rebaptiser Anne-Solange-Marie-Catherine !

 

equitation1hr

 

C'est qu'on est pas tous nés avec une petite cuillère en argent dans la bouche nous autres pingres d'auvergnats !

 

Me reste plus qu'à vendre un rein ou l'autre gamine...

(... ou à me prostituer !)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 12:00

Screaming-Kid.jpg

Une semaine après la rentrée, il fallait que je vous raconte un peu la tournure des évènements.

 

Finalement, je n'ai pas trop eu le temps d'être seule et de déprimer, pas mal de choses à faire pour se mettre en route en ce début d'année scolaire entre autre.

 

Hormis le passage obligatoire et rébarbatif au supermarché pour l'achat de ces satanées fournitures scolaires, ce combat folklorique entre les rayons avec des mères belliqueuses et des enfants capricieux, slalomant entre les tubes de colle UHU et les crayons HB... j'ai survécu, non sans mal (au cou) à cette épreuve digne des Douze travaux d'Hercules.

 

Mais il y a pire encore.

Oui, pire je vous assure.

 

Chaque matin, je parcours mon chemin de croix.

Car la route est longue, sinueuse et dangereuse pour atteindre le Nirvana.

 

Chaque matin, une fois déposée ma grande dans la cour de l'école primaire, challenge extrêmement aisé consistant à laisser l'enfant au milieu de la cour tandis qu'elle se jette sur ses copines... je dois ensuite enchaîner par une épreuve marathonienne en me rendant dans la partie maternelle. Et là, s'enchaînent des scènes d'apocalypse dignes des plus grands films de guerre :

Des enfants qui pleurent, qui hurlent, des parents excédés, qui hurlent également. J'ai croisé un père costard-cravate, en partance pour Wall Street certainement, dans un état plus second que celui de sa gamine et qui l'injuriait, la sommant d'arrêter sa comédie parce qu'il n'allait pas supporter ça chaque matin. Il eut été raisonnable pour cette enfant de cesser toute affaire cessante sous peine de finir dans un congélateur.

Les cris peuvent parfois surgir de nulle part, sans prévenir et vous coller un acouphène pour la journée, tandis que vous tentez désespéremment d'atteindre la salle de classe de votre chère tête blonde qui, bien évidemment, se trouve tout au fond du couloir.

Avec un jeu de jambes digne de Fred Astaire et Ginger Rogers, vous tentez de passez au travers des feux d'artillerie de vomis. Les miasmes sont partout : morve, bave, larmes... tout est bon pour vos donnez l'envie subite de vous déplacer en combinaison étanche pour éviter toute attaque de ces armes biologiques de destruction massive.

 

p5_combi-1238774725.jpg

 

Et c'est sans compter sur les pièges tendus par la maternité qui pointe le bout de son ventre à chaque porte-manteaux ! Une épidémie digne d'un Romero qui se propage comme une une colonie de champignons. Chaque mère d'un enfant agé d'environ 3 ans et 6 mois se retrouve dans un état proche de la barrification en attente de démoulage, imposant aux personnes encore saine de corps et d'esprit d'éviter tout contact afin d'échapper à la contamination baleinesque.

Ma plus grand peur étant le jour de l'éclosion de tous ces oeufs qui sèmeront la terreur, en plus des cris et hurlement de leurs frères et soeurs aînés, par les pleurs des nourrissons qui auraient préféré rester bien au chaud dans leur utérus plutôt que de subir ces attaques scolaires matinales.


Cela dit, dans mon malheur, j'ai la chance d'avoir procréé l'enfant la plus zen que la terre ait pu porter puisque que ma chère et tendre Tornade entre en classe sans la moindre hésitation, dans la joie et la bonne humeur, oubliant même d'embrasser sa pauvre mère et c'est limite si elle ne me jette pas comme une malpropre si je reste trop longtemps à l'observer sur le pas de la porte. Après tous les risques que je prends pour l'y conduire, elle préfère l'école au sein de sa mère... Ingrate ! 

 

Il va sans dire qu'on ne revient jamais vraiment intact d'un tel parcours du combattant, les séquelles sont nombreuses et l'envie de fuir vous colle à la peau comme un tregging sur une blogueuse mode.

Mais je tiens bon la barre, et à chaque jour suffit sa peine... je m'offre à peine rentrée dans mon Home sweet home une maigre consolation en me goiffrant de Kinder Country.

 

 

On n'a pas une vie facile, nous les mères de famille.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 00:00

ecole.jpgJ'aurai également pu appeler cet article "Grosse fatigue"...

 

Parce que la rentrée, c'est vraiment pas de tout repos.

 

 

Les enfants sont excités, les parents sont déprimés, il y a la liste de fournitures à trouver puis les rayons de supermarché à explorer, tenter de coucher les enfants de bonne heure pour se rendre compte qu'à 22h30, ça ne dort toujours pas mais que ça fait le boxon dans les lits...

 

Non vraiment, je n'aime pas la rentrée !

Sans compter que cette année, je prends un coup de bambou derrière les oreilles puisque la Tornade rentre en maternelle. Mes deux filles sont donc scolarisées, je n'ai plus de bébé et prend donc ça dans les dents ma vieille !

En plus, l'été est fini (enfin... a t-il commencé un jour ?) et le froid matinal du mois de septembre me frigorifie pour la journée !

Bref, heureusement que je commence mes cours de basse pour me donner un peu de joie et de courage pour attaquer cette nouvelle année scolaire...

 

Je vais enfin retrouver le calme de la maison, sans personne pour me déranger pendant que je travaille... mais en même temps, je m'étais habituée ces deux derniers mois à avoir des gens à qui parler dans la journée.

Du coup, je suis partagée entre la joie de ne plus avoir envie d'égorger mes enfants qui hurlent à chaque coup de téléphone professionnel et la peur de m'ennuyer sans personne avec qui avoir un minimum d'interaction sociale dans la journée. C'est un peu le paradoxe du freelance : la tranquillité, la souplesse mais aussi la solitude.

 

http://www.buzzecolo.com/wp-content/uploads/2009/08/rentreescolaire.jpg

 

Bon ben attendant de voir si je supporte cette rentrée, je vais plutôt me coller devant France 5 pour regarder quelles conneries j'ai bien pu sortir pendant mon intervention dans l'émission "Les Maternelles"

Emission que, si vous la rater à 8h55 ce jeudi, vous pourrez toujours la revoir sur le site ou sur Pluzz.com !

 

Allez... bonne rentrée à tous !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 15:55

Parce que beaucoup d'entre vous regrettaient de ne pas voir de photo de la coupe punk de la Tornade dans mon dernier article, voici l'étendu des dégâts en cours de repousse :

 

coupecleia.jpg 

 

Sinon, la dernière qu'elle m'a sorti :

 

"Maman, j'aime pas ton tee-shirt, j'ai peur des monstres dessus !"

 


teeshirtmonstres

Mon beau tee-shirt H&M que j'adore !

Faites des gosses qui disaient...

 

 

Ah oui, et pour ceux qui auraient raté cette magnifique parole d'enfant sur Twitter, sachez qu'en Egypte, dans les tombeaux, on trouve des "vomies" ! 

 

Mummy_Louvre.jpg

 

      Ce sera tout pour aujourd'hui, on monte un nouveau lit pour mettre les mioches dans la même chambre et se récupérer enfin un bureau pour travailler peinard.

 

 

On a pas une vie facile chez les Murmures !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 10:31

photo19.jpg

 

C'est bien beau de s'apitoyer sur son sort, mais en attendant, j'ai quelques trucs à vous raconter, dont les nouvelles aventures de la Tornade.

 

Notamment l'enfer qu'elles nous a fait vivre en Toscane.

Un conseil chers parents lecteurs qui me lisez avec attention : N'emmenez JAMAIS vos enfants en vacances à l'étranger ! Nan, j'déconne (à moitié).

 

 

 

Donc, quand les vacances arrivent enfin pour les parents, cette période tant attendue pour enfin se détendre après un année bien chargée, cet instant où l'on aspire qu'au repos, c'est justement ce moment là que choisit votre enfant pour reprendre du service au niveau de la connerie.

 

Il y a quelques temps, on s'était aperçu que la Tornade s'était quelque peu assagie. Plus calme, plus à l'écoute des consignes, plus obéissante, moins capricieuse, moins chiante quoi, en somme !

On y a cru très fort, on s'était dit "oui, enfin, elle se calme, on va reprendre une vie normale et ne plus avoir l'impression de vivre dans un zoo où l'on dresse un Diable de Tasmanie !"...

Oué, ben dans nos rêves hein... sous ses airs de petit ange, se cache la tornade la plus dévastatrice, Katrina à côté, c'est du pipi de chat !

 

Donc, en Toscane, la miss n'a rien trouvé de mieux que d'être insupportable. Cris, pleurs, conneries... elles n'avait rien oublié de sa panoplie d'emmerdeuse professionnelle comme une envie de nous prouver qu'il n'y a JAMAIS de vacances pour les parents, métier à plein temps, pour ne pas dire sacerdoce.

 

Bref, pour exemple, le matin, se réveillant avant nous, elle est capable de ne faire aucun bruit, se glisser comme une souris dans la cuisine pour faire du coloriage. On pourrait penser que cette attitude pourrait permettre aux parents de se reposer. Dans nos rêves ! C'est le pantalon de son père qu'elle a crayonné !!!

 

003


Heureusement que j'achète TOUJOURS des feutres ultra-lavables !

 

Sinon, bien sûr, il y a de grands classiques, sans lesquels on n'aurait pas vraiment l'impression d'être parents : le découpage. On fait dans les travaux manuels chez les Murmures.

Certes, nous avons évité le pire, elle n'a pas découpé les draps et autres plaids de la location, mais en revanche, elle s'est essayée à l'esthétisme capillaire en se créant une nouvelle coupe tout à fait british punk !

 

002

 

Non mais la touffe de cheveux qu'elle s'est taillée quoi !

 

Autant vous dire qu'actuellement, nous sommes en phase de repousse aléatoire avant de l'amener chez Dove, mon super coiffeur, pour rattraper la coupe avant la rentrée !

 

Je vous en passe et des meilleures, entre se jeter sans brassards ni la moindre trouille dans la piscine, hurler comme un cochon qu'on égorge dans les magasins de souvenirs et se faire engueuler nous même au passage par les mamas italiennes, outrées par notre façon d'opprimer notre petit ange... ou encore se payer la méga honte dans les musées ou églises parce qu'elles se comporte telle une petite sauvageonne à qui on aurait bien envie de botter le cul à coup de karcher.

 

Bref, vous l'aurez compris, nos vacances n'ont pas été de tout repos, on est rentré aussi épuisé voire plus encore qu'en partant et la première chose que nous avons fait, c'est de la coller chez sa grand-mère tandis que nous partions prendre du repos à Paris. Un comble !

 

Mesdames, Messieurs, si vous hésitez encore sur la possibilité d'envisager de faire un enfant, je vous propose un essai gratuit avec ma tornade...

 

La meilleure contraception naturelle qui soit !

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 08:00

bienvenue_a_la_ferme.jpgOn est d'accord, le mois de juin, c'est le mois des fêtes de fin d'année, des sorties scolaires, des kermesses et autres joyeusetés auxquelles on a le droit quand on a des enfants scolarisés !

 

Donc aujourd'hui, je ne suis pas là, je suis en sortie pédagogique à la ferme avec la classe de CP de ma Louloute.

 

Youhou ai-je envie de dire ! 

Un voyage en car avec certainement des pleurs et des vomis puisqu'un voyage en car avec des mioches ne se passent jamais SANS vomis. Une journée entière avec des gamins de 6/7 ans à patauger dans la gouillasse d'une ferme en s'émerveillant de l'âne, de la vache, du mouton ou du cochon qui patauge lui-même dans sa propre gouillasse, un pique-nique en plein air avec un peu de chance sous la pluie (ah non ! A priori, on annonce du beau temps, je suis médisante)...  

Que de joie, que de bonheur !

 

En bonne mère indigne, j'avais plutôt envie de rester à la maison à regarder Desperate Housewives, mais devant ses yeux de Droopy implorant que je l'accompagne pour cette journée de folie, je n'ai pas réussi à lui dire non. Je suis faible, je sais...

 

http://www.cc-caux-fleurdelin.fr/media/ferme3__049297800_1205_30062009.jpg

 

Je vais donc me taper une journée à me coller une migraine de l'enfer, parmi les cris et les glapissements, les gamines collées à mes basques parce que - je ne sais pas pourquoi - j'ai la méga côté avec le copines de ma fille et les petits mecs qui tenteront de m'impressionner avec leur vocabulaire fleuri que je serai obligée de reprendre alors que je suis la première à jurer comme un charretier !

 

J'vous le dis, ça va être fun !

(j'espère avoir de la 3G pour live-tweeter ce moment intense d'émotions !)

 

Et le soir, c'est répétition du spectacle de fin d'année !

Parce que demain soir, c'est le grand soir, Louloute sera sur les planches pour interpréter son spectacle pour lequel elle a tant travaillé toute l'année : Peter Pan.

Point de Fée Clochette ou autre Enfant Perdu pour elle, Louloute est musicienne, elle fera avec son groupe la bande-son de la pièce, tandis que les élèves de l'atelier de théâtre interprèteront les personnages principaux !

 

http://img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/35/51/51/18401772.jpg

 

J'avoue avoir hâte de voir ce spectacle, découvrir ce qu'elle a fait toute l'année et observer la fierté qui va se peindre sur son visage quand elle nous verra dans la salle, en train de l'applaudir... et certainement la mienne, que je tenterai de ne pas laisser transparaître au risque de me transfomer en panda.

 

Bon, en attendant, je vous laisse...

Je vais chausser mes bottes en caoutchouc pour me rendre à l'étable !

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Gallïane - dans La Vie de Famille
commenter cet article

A l'Ombre des Murmures


facebookflickr twitter flickr_32.png

gmail_32.png

lesmurmures(at)gmail(point)com


 

Suivez-moi sur Hellocoton

Rechercher

Les Mosaïques des Murmures

 Body Whispers


pinup.jpg

PageRank Actuel

 

Mon Grenier